Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2015

HOMMES PHÉNOMÈNES

 YOGI COUDOUX

PARANORMAL OU ILLUSIONNISME ?

  NI L'UN NI L'AUTRE !

                                                                Par RANKY

Ne manquez surtout pas les 2 vidéos impressionnantes situées en fin d'article (la première a déjà été vue plus de 1 865  000 fois) !

COUDOUX 1.jpgEngagé plusieurs années dans le Festival Mondial de la Magie, Paulin COUDOUX est un yogi dépassant tout ce que l'on peut imaginer dans la spécialité. Coudoux possède à son répertoire plus de deux cents figures de yoga, toutes plus fantastiques les unes que les autres.Il est le créateur de certaines postures qu'il est le seul à réaliser. De là à cataloguer ses performances dans la catégorie "paranormale" il n'y a qu'un pas que d'aucuns franchissent avec une désinvolture désarmante, surtout parmi les inconditionnels du "surnaturel" qui, nous le savons, n'existe pas.

Cet athlète de 1m85 et 80 kilos parvient à s'introduire dans une boite en plastique transparent ayant pour dimension : hauteur 56 cm - largeur : 40 cm - profondeur : 41 cm. La porte par laquelle il s'introduit ne mesure que 23 cm de large !

COUDOUX 2.jpg

Une fois la porte fermée, la boîte est hermétique et Paulin peut y demeurer jusqu'à six heures durant. Défiant les lois naturelles de la vie, il est resté durant 45 minutes (sous contrôle médical) dans sa petite boîte transparente, immergée dans un aquarium, pour l'émission de Dominique Webb "LES MAGICIENS", en direct sur TF1.

Paulin domine parfaitement sa respiration. Il faut savoir qu'un homme ordinaire inspire et expire 17 fois par minute. Coudoux se contente de 10 fois quand sa cage est hermétique à 95% et de 4 fois quand elle l'est à 100%.

Le yogi Coudoux a réalisé un record de durée dans les salons Ricard, avenue des Champs- Elysées, devant des médecins, la presse et plusieurs illusionnistes parmi lesquels Gérard Majax, Claude Stavisky, Ranky, Blondine, etc..

COUDOUX 3.JPG

Pour réaliser cette posture le yogi Coudoux doit luxer ses deux épaules

Ses prestations époustouflantes dépassent l'imagination et évidemment ne comportent aucun trucage. Il faut avoir le coeur bien accroché pour supporter la vue d'un genou ou d'une épaule qui se déboîte (photo ci-dessus) ou encore les mouvements rotatifs de ses intestins qu'il provoque par concentration.

Engagé dans les mêmes tournées de spectacle, en Italie, au Maroc, en Syrie et bien sûr en France,  j'ai pu, au fil des mois, apprécier et admirer ses exploits incroyables. Mon épouse Blondine lui servait quelquefois de partenaire avec une crainte non dissimulée.

RECORDS FANTASTIQUES.jpg

On reconnait sur cette photo (1er rang): Claude Stavisky (2e à partir de la gauche) - Monsieur Mangetout (3e) - Blondine (5e) - Ranky (5e) - Le fakir Yvon Yva (7e) - Le yogi Coudoux (8e) - (Photo : journal Le Républicain lorrain)

 Un nombre important de médecins de diverses spécialités s'est intéressé à Paulin Coudoux qui a commencé à pratiquer le yoga à huit ans "pour connaître son corps". Aujourd'hui, dit-il "C'est le meilleur moyen pour parvenir à la Vérité, pour connaître toute chose". Il assure que sa technique est des plus simples : la domination totale de sa respiration et de son corps tout entier. Je veux bien le croire mais ce n'est quand même pas à la portée de tous et un mystère demeure total car il a été testé à différentes reprises sous le contrôle de cardiologues dans des expériences consistant à arrêter, non pas les pulsations cardiaques, ce que savent faire les illusionnistes en comprimant une artère, mais le coeur, et ceci pendant quinze secondes, ce qui laisserait des séquelles gravissimes et occasionnerait même le décès de tout individu ordinaire.

COUDOUX 4.jpgCoudoux s'est produit dans le monde entier, réalisant exploit après exploit. Ses nombreux records sont autant d'expériences qui lui permettent d'approfondir la connaissance du corps humain, de l'Univers, de la vie. Cet homme respire la sérénité. Pour lui, le fantastique et l'impossible sont quotidiens. Il en a fait sa règle de vie.

                             

                                 

 

 

 

                                                                  Photo émission "C'est mon choix"

Pour voir la vidéo (durée 9 minutes) de l'expérience exceptionnelle de Coudoux réalisée sur un plateau TV aux États-Unis (ce qui lui a valu de faire partie du Guinness des Records), cliquez dans l'image ci-dessous :

 

Autre vidéo, tournée pour l'émission NORMAL PARANORMAL sur M6 (durée : 3 minutes 17 secondes) : le yogi Coudoux testé par un cardiologue !

Pour en savoir plus :

CENTRE YOGI COUDOUX

LE MOULIN DE LA FORGE - 61700 CHAMPSECRET

Tél : 02 33 37 08 57

http://leyogi.com

 

======================

MIRIN DAJO

VOIR LA VIDÉO EN FIN DE DOSSIER

DVX100Large.jpg

TRANSFIXIONS OU TRANSES FICTIONS ?


MIRIN DAJO 1.jpgVoici le type parfait du phénomène dit “paranormal” qui perd cette classification à la lumière d’une explication scientifique.
Le fakir nous propose des démonstrations issues d’une connaissance souvent empirique de l’anatomie et d’une expérience limitée dans la présentation du spectacle, en comptant souvent sur l’ignorance du spectateur dans le domaine physiologique pour laisser croire à son invulnérabilité. Le fakir se transperce les joues, la langue, avale et crache du feu, gravit des échelles de sabres, etc.
Certaines parties du corps sont peu innervées et peuvent être transpercées, presque sans douleur.
Mais dans ce domaine, d’autres exhibitions physiologiques paraissent impossibles à produire sans trucage, si bien qu’elles sont longtemps apparues comme des manifestations paranormales et parfois même “surnaturelles”.

  •                     Ce dossier est extrait du livre "ENCYCLOPEDIE DU MYSTERE" de Ranky
  •                                            récemment paru aux Editions Trajectoire.


MIRIN DAJO : HOMME PHÉNOMÈNE
Le cas de A.G. Henskes, né en 1912 à Rotterdam est exemplaire à ce sujet. Cet homme, encore tout jeune, abandonne subitement son travail d’ouvrier chef d’équipe et, sous le pseudonyme de Mirin Dajo, débute sa carrière par des numéros de Music-Hall, parce qu'à ses yeux c'est le seul moyen pour attirer l’attention du public. Il se produit d’abord dans les rues, puis dans les pubs en avalant des débris de verre et des lames de rasoir.
En même temps, il fréquente assidûment, flanqué de son père, devenu son imprésario, des guérisseurs auprès desquels il se persuade de son invulnérabilité.
C’est ainsi qu’un “magnétiseur”, nommé De Groot, lui en fournit la “preuve” en pratiquant sur lui sa première transfixion à l’aide d’un fleuret qui lui traverse l’abdomen ! Notre Hollandais, qui sort victorieux et indemne de cette épreuve, est maintenant convaincu qu’il a reçu un don surnaturel. Il se met alors en tête de prêcher la puissance de l’Esprit sur la matière et de prôner les chemins métaphysiques comme seuls vecteurs de guérison du corps.

DES PERFORMANCES INCROYABLES
Ses nombreuses démonstrations suscitent l’intérêt du corps médical, bien obligé d’admettre la réalité de ses performances : Mirin Dajo se fait transpercer le corps et il ne triche pas.

MIRIN DAJO.jpg
Mirin Dajo (Photo DR)

De nombreuses radiographies, effectuées dans les hôpitaux de Zurich et de Bâle,  par les professeurs Bruner et Massini, entre autres, montrent que divers instruments traversent bel et bien les poumons, les reins, le foie et même le coeur de Mirin Dajo ! La société Pathé-Cinéma produit alors un film qui valide les exploits incroyables de cet homme hors du commun qui fera l’objet, au cours de sa carrière, de plus de cinq cents transfixions.
Parce que les instruments qui le traversaient ne portaient aucune trace de sang, parce que la cicatrisation intervenait très rapidement, certains l’accusaient de trucage. Pour démentir ces fausses allégations, Mirin Dajo alla jusqu’à se faire transpercer par une épée ou des aiguilles creuses au bout desquelles on ajustait des tuyaux de caoutchouc, ce qui permettait de faire passer de l’eau de part en part.

MIRIN DAJO TESTÉ PAR DES SCEPTIQUES.jpg
Mirin Dajo testé par des sceptiques (Photo DR)

Robert Toquet professeur à l’école d’anthropologie de Paris, professeur de sciences physiques, chimiques et naturelles et excellent illusionniste qui deviendra membre de notre Comité d’expertise en 1978, écarta toute possibilité de trucage.
Robert Toquet reçut de Mirin Dajo la copie d’une lettre qui disait :“La possibilité miraculeuse que je possède est la conséquence d’une soumission volontaire à la Puissance Supérieure qui régit le monde. Au moment où la pointe de l’épée touche mon corps, je me remets entre les mains de cette Puissance.” 

L’EXPLICATION SCIENTIFIQUE
C’est le professeur Bessemans, de la faculté de médecine de Gand, avec qui Robert Tocquet était en relation,  qui pratiqua le premier de nombreuses expériences sur différents animaux : cobayes, lapins, souris et chiens. Le professeur Bessemans transperçait très doucement le thorax ou l’abdomen de ces animaux puis retirait, aussi lentement, les tiges employées sans que le sang ne coula des plaies. Ces animaux ne présentèrent jamais d’infection et continuèrent à vivre normalement. L’explication est donc physiologique.
 
 UNE RADIOGRAPHIE DE MIRIN DAJO.jpg
Une radiographie de Mirin Dajo (Photo DR)

Le paranormal est absent dans les transfixions de Mirin Dajo. Les fleurets introduits très lentement provoqueraient une distension des tissus et leur pointe glisserait, sans les endommager, sur les parois très résistantes des gros vaisseaux sanguins. La revue “La Presse Médicale” publia, sous la plume du docteur Richet, un article selon lequel l’absence de complications infectieuses serait due au fait que les instruments métalliques ne portent que peu de microbes car ils sont retenus à la surface de la peau et de l’hypoderme, et que les germes qui pénètrent dans le corps meurent sous l’action des anticorps.
Mirin Dajo meurt le 26 mai 1948 de ce que l’on peut considérer, au vu de ses exploits,  comme étant un accident de travail ! Le 13 mai, en effet, il avale un stylet de trente cinq centimètres de longueur. L’opération chirurgicale mise en place pour extirper l’objet lui sera fatale. L’autopsie conclut à ”une mort consécutive à une infection générale”.
Il est indéniable qu’un mystique tel que Mirin Dajo a mis en lumière certains aspect de la physiologie des organes. Cet homme a fait la démonstration que l’organisme est plein de ressources, capable de s’adapter aux blessures qui seraient mortelles, sans un entraînement soutenu et préalable, et que dans certaines conditions extrêmes, il développe probablement un pouvoir bactéricide plus important.

POUR VOIR LA VIDÉO (extraite des actualités cinématographiques PATHÉ)

CLIQUEZ SUR LA FLÈCHE AU CENTRE DE L'IMAGE :

ATTENTION : ces images sont très dures et peuvent heurter les personnes sensibles.

 

Commentaires

Je suis amplement impressionné par ce genre de pratique, je savais que cela existait, plus ou moins en Chine et en Inde, mais là je reste sans voix. Comment cet homme a-t-il pu se perforer les intestins, les poumons et autres sans avoir eu des infections ou des hémorragies internes graves pouvant donner la mort ?
Même si l'on me dit qu'il était préparé et que son corps pouvait assimiler ce genre de pratique !. Il est vrai que dans le monde certaines personnes pratiquent des choses complètement loufoques et invraisemblables !!!
Pour ma part, je ne pense pas à une quelconque magie, vaudou ou autres. Je reste persuadé que ce genre de personne restent exceptionnelles, même si l'ont sait que le pouvoir de l'esprit est phénoménal et peut contrôler l'ensemble de son corps, et, même ceux des autres.
Respect pour ces hommes capables d'accomplir de telles choses !

Écrit par : Romulus93 | 29/01/2013

Au lieu d'une rapière un pipeau eût été plus chou!

Écrit par : Quinte-Curce | 11/07/2013

lol ok bah alors pourquoi les personnes qui démystifie Mirin Dajo ne font pas l'expérience sur eux même? si c'est si simple ... se transpercer la joue, la langue je dis pas .. mais le coeur ... un fleuret, c'est pas une aiguille non plus ...

Écrit par : Juniper | 28/06/2015

Les commentaires sont fermés.