Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2013

LES ANIMAUX ET LES PHENOMENES PSI

DES COMPORTEMENTS MYSTÉRIEUX ASSIMILÉS À DES PHÉNOMÈNES PARANORMAUX.

                                            Par Ranky


Nos frères inférieurs, comme se complaisent à les classer certains “esprits avancés”, nous sont bien souvent supérieurs, notamment en ce qui concerne certains sens - tels les saumons qui quittent la mer pour ensuite parcourir fleuves et rivières pendant plusieurs milliers de kilomètres avant de retrouver le torrent où ils sont nés. Il n’y a là rien de surnaturel  ni de paranormal. Il s’agit probablement d’une mémoire innée pour la conservation de la race.

RANKY BLONDINE ANIMAUX 1.jpg




Un numéro de magie ou nous utilisons les belles capacités des chiens.


Lorsqu’un chien  retrouve la maison de ses maîtres, il est permis de penser que son odorat très développé est à l’origine de ce que nous prenons pour une performance. Un chien correctement dressé et entraîné peut, après avoir senti une odeur imprégnant un morceau de tissu, suivre la trace d’un bandit, d’un alpiniste perdu en montagne ou d’une victime de tremblement de terre. Certaines races de chien sont même spécialisées dans la détection des cachettes de drogues.

Mais comme chez l’homme, il existe chez l’animal des comportements mystérieux assimilés à des phénomènes paranormaux.
Plus question de parler d’odorat lorsqu’un chat parcourt un millier de kilomètres pour retrouver sa maison ou son maître. A l’instar de certains oiseaux migrateurs et certaines races de pigeons, le chat semble posséder une sorte de boussole.

Voici une expérience facile à réaliser : enfermez votre chat dans un sac ou son panier

Kiwi le Magnifique.

habituel  et emmenez-le  loin de chez lui. HUBERT PAUGAM 4KIWI LE MAGNIFIQUE.jpgArrivé  à la destination choisie, posez le panier toujours fermé à même le sol et attendez une minute. Enfin, ouvrez le panier et vous constaterez que votre chat sortira du panier en prenant immédiatement, dans 100 % des cas, la direction de sa maison ! S’agit-il d’un lien télépathique vers un lieu ou vers son propriétaire ? Il est bien difficile de répondre  à cette question. 

On a aussi retrouvé des chats et des chiens, que l’on croyait disparus, sur la tombe de leur maître décédé.
Certains sens répertoriés chez l’animal semblent indispensables à la survie de l’espèce, et dans des situations de stress, d’émotion, de peur, ces sens peuvent se trouver décuplés.
L’animal, comme l’homme, semble doté d’une perception fondamentale inexpliquée. Des chiens hurlent à la mort quand ils sentent leur maître en danger, même si celui-ci se trouve géographiquement très éloigné.

Lorsque le maître d’un chien est malade, l’animal change de comportement et souvent demeure prostré au pied du lit, mange moins et ne joue plus. 
Le lien télépathique semble plus tangible dans les épreuves, que lorsque nous sommes dans un état de vie normale, ce qui tendrait à prouver que ces perceptions extra-sensorielles serviraient à conserver notre équilibre.

Dans cette hypothèse, toute manifestation parapsychologique serait l’indice d’un inconscient collectif à la dimension cosmique, commun à toutes les espèces, animales ou humaines.

==============================
Les poussins du docteur Péoc'h

Voir la vidéo en fin de dossier

                                                                       par Ranky

Ambroise Roux, PDG de la Compagnie Générale d’Électricité créa dans ses services un laboratoire d’électronique qui permit en 1977 de fabriquer un générateur numérique aléatoire imaginé par un physicien allemand, dans le but d’étudier l’action éventuelle de l’esprit sur la matière.
L’ingénieur français Pierre Janin élabora un appareil de ce type : le tychoscope.

RENE PEOC'H 4.jpgLe tychoscope est une sorte de petite boîte cylindrique munie de roulettes et contenant un moteur lui permettant de se déplacer dans toutes les directions de façon aléatoire.

L’appareil est équipé d’un crayon permettant d’inscrire sur de grandes feuilles de papier, les itinéraires parcourus.



(NOTE DE Ranky)  MON POINT DE VUE SUR LE MYSTERE PSYCHOCINETIQUE.
" Il s’agit pour les sujets prétendus PSI d’essayer d’attirer vers eux le petit robot, par la force de leur pensée.
Une expérimentation, réalisée sur plus de 100 sujets a donné des résultats probants puisque 40% de ceux-ci ont réussi à diriger le robot vers un point désigné à l’avance, démontrant ainsi la réalité de la psychocinèse qui serait l’influence de l’esprit sur la matière.
J'ai assisté personnellement à ces déplacements, notamment dans divers laboratoires  de recherche nucléaire ou j'étais présent  afin d’éviter des fraudes éventuelles : échange d’éprouvettes, manipulation d’échantillon de métal, etc. ou des sujets auraient modifié la structure interne du métal, ce que les parapsychologues et quelques scientifiques ont baptisé "Psychocinèse" et pour lesquelles moi-même et plusieurs collègues n'ont pu trouver d'explication illusionniste.
Ces “manifestations troublantes” restent  très mystérieuses pour moi. Le phénomène constaté à  plusieurs reprises demeure inexpliqué et ne prouve pas qu'il s'agit d' action de l'esprit sur la matière. Dans ce domaine très controversé, la parole appartient aux scientifiques ".

REMY CHAUVIN  photo imi.jpg

Le professeur Rémy Chauvin, biologiste-entomologiste- professeur honoraire à la Sorbonne- docteur ès sciences- maître de recherche-

Le tychoscope a aussi été employé en expérimentation animale, notamment par le professeur Rémy Chauvin. Le moteur réglé afin d’émettre des sons désagréables pour les souris, on constata que celles-ci, prisonnières dans une cage avec le tychoscope, parvenaient à éloigner celui-ci, semblant ainsi faire preuve d’une capacité psychocinétique.



                                             LA THEORIE DE KONRAD LORENZ
                                        PRIX NOBEL DE BIOLOGIE, CONFIRMÉE.

KONRAD LORENZ.jpgKonrad Lorenz. Prix Nobel.
Photo Dr
 Ce robot a permis au docteur Péoc’h de confirmer la théorie dite de “l’empreinte”, élaborée par le biologiste Konrad Lorenz, prix Nobel, selon laquelle un oiseau conditionné adopte tout objet qui bouge ou fait du bruit comme étant sa mère. Le docteur René Péoc’h, fasciné par cette possibilité, a entrepris des travaux sur des poussins.

RENE PEOC'H 1.jpg



Le docteur René Péoc’h avec l’un des poussins ayant participé à ses expériences.
(Vue extraite du film “La science face au paranormal” de Marie-Monique Robin)



René Péoc'h pratique d’abord ses essais, en mettant à longueur de semaine, pendant une heure par jour, les poussins en contact avec ses chaussures. Et le résultat est probant. Les poussins le suivent quand il se déplace. Il fera ensuite des essais avec le petit robot qui sera pareillement adopté par les poussins qui le prennent en affection.
L’expérience est encore plus extraordinaire lorsqu’on enferme le poussin dans une cage transparente. Le robot qui se déplace de façon aléatoire, à l’extérieur de la cage de verre, va être influencé et finir par se diriger, en moins d’une demi-heure, vers le poussin, comme si celui-ci avait une action par la pensée pour l’attirer vers lui,jusqu’à finir par venir se coller contre la vitre, semblant accréditer la thèse que la volonté du poussin à contrecarré les lois du hasard.

RENE PEOC'H 2.jpg


Le poussin, dans sa cage de verre, attire le robot vers lui.
(Vue extraite du film “La science face au paranormal” de Marie-Monique Robin)



René Péoc’h organise plus de 600 expériences avec près de 2500 poussins. Tous les graphiques réalisés par le petit robot sont stockés et sembleraient prouver que l’esprit a bel et bien une influence sur la matière. Les statistiques démontrent que le robot se déplace près de trois fois plus vers la cage transparente contenant le poussin que vers une autre direction.
Il est remarquable de constater que les poussins ayant leur propre mère poule ne sont pas intéressés par le robot et celui-ci ne se déplace pratiquement jamais vers la cage.

                             NORMAL ? PARANORMAL ?
C’est la preuve que c’est bien le conditionnement du poussin qui fait la différence de trajectoire du robot. Aucune loi physique ne permet l’explication du phénomène. Alors, Normal ? Paranormal ? On ne peut que constater la réalité du phénomène. Une réalité que l’on se doit d’étudier.
Mais une fois de plus, il est navrant de constater que le docteur René Péoc’h subit beaucoup plus de critiques que d’encouragements à poursuivre ses travaux. Certains scientifiques bornés, (si, si, ça existe!!) véritables fonctionnaires de la recherche, refusent d’étudier ce phénomène alors qu’il en existe en physique souvent d’autres pas plus visibles, comme le temps, l’énergie, les forces, les dimensions de l’espace qui font bien partie de l’immatériel et de l’invisible, où là aussi, on est dans l’ignorance.
René Péoc’h fait partie de ces chercheurs qui ne craignent pas de compromettre leur carrière en raison de l’obscurantisme qui continue à régner en France. Mais ça, on le savait déjà !

                                                                                                             Ranky

Pour voir la vidéo, cliquez sur la flèche :