Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2014

TÉLÉPATHIE-3

Possédez-vous des capacités télépathiques ?

Pour le savoir, faites les tests proposés en fin d’article

(3e et dernière partie)

 Par Jacques Mandorla

Auteur du livre "66 tests pour développer vos capacités paranormales"

(Éditions Trajectoire)

test,livre,66,trajectoire,capacités paranormales,développer

La télépathie se définit, on l'a vu dans la première partie de cet article, comme la communication à distance par la pensée entre deux personnes.

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

La télépathie se définit, on l'a vu dans la première partie de cet article, comme la communication à distance par la pensée entre deux personnes.

Les travaux les plus poussés en matière de télépathie furent incontestablement ceux de Joseph Banks Rhine, responsable du département de psychologie à la Duke University de Durham (Caroline du Nord).

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

L'Américain Joseph Banks Rhine a effectué de nombreuses expérimentations sur la télépathie dans son département de la Duke University.

Rhine fut le premier à appliquer les méthodes statistiques à l'étude de la parapsychologie et à avoir un esprit très ouvert : " J'ai essayé de comprendre certains phénomènes qui, bien qu'ils ne cadrent pas avec les lois naturelles reconnues, n'en existent pas moins dans l'univers. "

 

Les cartes de Zener

Pour pouvoir travailler scientifiquement, Rhine demanda à l'un de ses confrères, Karl Zener, psychologue spécialisé dans les tests de perception, de créer un dispositif qui pourrait servir très simplement mais très efficacement à tester des sujets en télépathie. Zener se mit à réfléchir à des symboles universels, suffisamment différents les uns des autres, pour éviter tout risque de confusion chez les émetteurs et les récepteurs.

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Karl Zener, psychologue spécialisé dans les tests de perception, a créé un jeu de cartes destiné aux tests de télépathie.

Karl Zener dessina ainsi une série de cinq cartes portant chacune un symbole simple : le cercle, la croix, les ondulations, le carré et l'étoile. Ces cartes, appelées aujourd'hui cartes de Zener, sont fréquemment utilisées lors des expériences de télépathie. Voici leur représentation.

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Les 5 cartes servant aux tests de télépathie ont été créées par Karl Zener.

 

Les expériences, menées par Rhine à partir des cartes de Zener, sont très simples : toutes les 30 secondes, l'émetteur doit retourner une carte, se concentrer dessus et la poser face contre table. De son côté, le percipient, situé dans une autre pièce, note chaque carte telle qu'il l'a ressent.

À la fin de la première série de 25 cartes, il faut les mélanger à nouveau, puis recommencer ainsi, 4 fois de suite. Au total, l'exercice aura donc concerné 125 cartes de Zener.

Chaque jeu de 25 cartes contenant 5 cartes de chaque symbole, la probabilité  qu'une personne devine 5 cartes correctement sur les 25, est de 20%. Sur d'excellents sujets télépathes, Rhine a obtenu des résultats du double de ceux donnés par le hasard.

De même, à l'image de certains de ses confrères,  Rhine constata que l'humeur de ses sujets affectait leurs facultés télépathiques : en effet, ceux-ci réussissaient généralement mieux quand ils étaient soit encouragés soit mis au défi. Rhine cita un jour le challenge qu'il avait proposé à un de ses sujets : il lui donnerait 100 dollars pour chaque bonne carte trouvée. Stimulé par cet enjeu, le sujet réussit le score parfait (et exceptionnel) en devinant les 25 cartes d'affilée ! Il gagna donc 2 500 dollars comme promis. Statistiquement, il n'avait qu'une chance sur un milliard de milliards de réussir ! La motivation financière avait donc plus que décuplé sa concentration et provoqué un résultat exceptionnel. En revanche, Rhine constata que ses sujets avaient tendance à se tromper plus souvent lorsqu'ils étaient contrariés, fatigués ou déprimés.

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Vous pouvez vous aussi faire le test des cartes de Zener car elles sont maintenant disponibles dans certains points de vente en France.

Aujourd'hui, afin de diminuer les risques d'erreur, de nombreux laboratoires de recherche télépathique ont préféré remplacer les cartes de Zener par des appareils électroniques. Ces appareils, appelés Random Event Generators (Inducteurs de Séries Fortuites), sont  très utiles car les statisticiens ont établi que l'être humain ne semble pas en mesure, lorsqu'on le soumet à des expériences, d'opérer un choix relevant uniquement du hasard seul. Ainsi lorsqu'on demande à plusieurs personnes de choisir un chiffre compris entre 1 et 10, on devrait obtenir une répartition identique de tous les nombres. Or, on  constate qu'un plus grand nombre de sujets choisit le 7. Probablement pour des raisons de symbolisme ou de superstition !

 

Les caractéristiques d’un bon télépathe

Sachez qu'il n'y a pas un profil unique, mais plutôt des caractéristiques détectées par les scientifiques à partir des réactions mesurées sur leurs sujets.

Pour le magazine scientifique américain Nature, les personnes obtenant de bons résultats en télépathie doivent d'abord être entièrement relaxées. Car un trop grand effort sollicitant le conscient risquait de faire échouer toute expérience, de même qu'un climat tendu et plein d'hostilité entourant les sujets.

Pour le docteur américain Samuel Soal, les meilleurs résultats sont obtenus avec des sujets de type émotif, illogique, intuitif. C’est pourquoi, il affirme que les femmes sont plus douées pour les tests que les hommes, les enfants plus que les adultes et les sujets extravertis meilleurs que les introvertis. Dans la majorité des cas, la confiance en soi est le facteur psychologique le plus favorable. Enfin, les drogues dépressives abaissent la moyenne des résultats, alors que l'alcool pris à petite dose et la caféine élèvent cette moyenne.

Une étude américaine a aussi montré qu'au moment de la transmission télépathique, on constate une hausse de l'activité électrique du cerveau et une baisse du tonus musculaire. Ces réactions ressemblent étrangement à celles enregistrées sur des yogis en méditation : diminution du taux respiratoire, augmentation de la pression d'acide carbonique dans les poumons, augmentation de l'oxygène dans le cerveau. Et cette étude conclut que les sujets les plus doués pour la télépathie sont plutôt ceux qui suivent un régime végétarien. Car si la viande accroît directement l'acidité du sang ce qui fait alors baisser la quantité d'acide carbonique, un régime végétal fournit l'effet contraire : réduction de l'acidité et augmentation de la pression d'acide carbonique.

 

Attention aux tricheurs !

Dans son Encyclopédie du Mystère, Ranky publie une lettre ouverte adressée en mars 1976 par son ami André Sanlaville, Maître Magicien, à ses confrères illusionnistes et considérée comme la lettre fondatrice du Comité illusionniste d’expertise et d’expérimentation des phénomènes paranormaux (CIEEPP), dans laquelle est évoquée la fraude de certains sujets : « Je crois que toute personne, même douée de facultés paranormales, est amenée à suppléer à ces facultés par la fraude si elle est tenue de réussir pour satisfaire un public qui attend d’elle quelque chose de spectaculaire. Uri Geller a reconnu dans son livre qu’il avait triché sur scène pour une expérience de télépathie sur le conseil de son manager qui lui avait dit que ce serait plus spectaculaire. J’ai eu moi-même dans mes spectacles des hypnotiseurs qui n’utilisaient pas de compères et qui se sont résolus à en prendre pour être assurés d’une réussite minimale. Si nombre d’illusionnistes en veulent à Geller, c’est parce qu’il n’admet pas être un magicien comme eux et qu’ils croient qu’il veut les snober et jouer les Superman ».

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Uri Geller a reconnu avoir triché sur scène pour réussir une expérience de télépathie.

 

Testez vos capacités télépathiques

Les 3 tests que nous vous proposons ci-après vont vous permettre de vérifier la puissance de vos capacités télépathiques.

Merci d’envoyer vos résultats, soit en écrivant un commentaire à la fin de cet article, soit en nous adressant un courriel à : paranormal@orange.fr

 

Test n°1 : se faire appeler au téléphone

Ce test permet de mesurer l'existence d'une forte action télépathique entre deux personnes dont l'une, le récepteur, n'est pas du tout au courant de l'expérience.

Le test consiste, en effet, à établir un contact à distance avec une autre personne, à son insu, et avec pour seul support sa photo.

À une heure précise, vous vous concentrez sur la photo de cette personne en vous disant mentalement : "Appelle-moi au téléphone maintenant".

Concentrez-vous très fort sur cette idée et vérifiez au bout de combien de temps votre "cobaye" va vous appeler et s'il a bien ressenti la nécessité de vous contacter au moment même où vous émettez votre message télépathique.

Attention : ne considérez pas que vous avez échoué si votre "cobaye" vous donne de ses nouvelles avec du retard. Il pouvait se trouver simplement très loin d'un téléphone au moment où vous avez émis votre message télépathique.

 

Test n°2 : faire agir quelqu’un à son insu

Il existe des variantes à ce test, à pratiquer non plus sur des personnes que vous ne voyez pas, mais sur des gens se trouvant entièrement dans votre champ visuel.

L'exercice consiste à vous installer à une terrasse de café par exemple et à réussir à faire regarder sa montre à une personne au moment précis où vous l'aurez vous-même décidé. Ou bien à la faire lever du siège sur lequel elle est assise ou encore à la faire retourner vers vous (surtout si elle est du sexe opposé, c'est plus agréable et ça peut créer des liens!).

Pour cela, il faut transmettre un message télépathique du type : "Je veux que vous regardiez votre montre maintenant. Vous devez impérativement regarder votre montre. C'est capital pour vous. Faites-le sans tarder. Maintenant ! "

Et tout en émettant mentalement ce message, n'oubliez pas de diriger votre regard vers le cerveau de la personne sur laquelle vous pratiquez cet exercice afin de renforcer votre efficacité télépathique.

Attention, cependant, de ne pas vous faire repérer à cause d'un regard trop agressif !

Notez aussi au bout de combien de temps l'action demandée se réalise car plus le résultat arrive tard, plus la réussite pourra être mise sur le compte du hasard.

 

Test n°3 : faire trouver un objet caché

Ce test est proposé par Jean-Pierre Girard, auteur du livre « Psychic ou le pouvoir de l’esprit sur la matière » (Editions Filipacchi) et célèbre sujet-psi français.

Choisissez un objet d’assez petite taille (bague, montre, stylo, briquet…) et cachez-le dans un endroit où il ne peut pas être vu directement. Demandez ensuite à l’un de vos amis, qui aura attendu dans une autre pièce, de rechercher cet objet. Influencez-le alors télépathiquement en lui indiquant mentalement l’endroit où trouver cet objet.

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

 

10/05/2014

TÉLÉPATHIE-2

La télépathie, étonnante faculté paranormale

(2e partie)

 Par Jacques Mandorla

Auteur du livre "66 tests pour développer vos capacités paranormales"

(Éditions Trajectoire)

test,livre,66,trajectoire,capacités paranormales,développer

Si la France disposait encore, dans les années 1950, d'une sensible avance dans la recherche, les Soviétiques et les Américains ont non seulement rattrapé leur retard, mais ils nous ont, depuis, dépassés.

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Hélas, tous les travaux scientifiques français sur la télépathie se sont arrêtés à la fin des années 1980. Personne, depuis, ne poursuit dans notre pays d'expériences sur la télépathie.

Ce qui laisse la voie totalement libre aux chercheurs américains comme le psychiatre Jan Ehrenwald ou encore Thomas Bouchard.

 

La relation télépathique entre mère et enfant

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Le psychiatre Jan Ehrenwald pense que la télépathie existe entre une mère et son enfant.

La télépathie étant une relation mentale entre deux individus, des chercheurs on voulu mesurer si elle n'est pas encore plus puissante lorsqu'il existe des liens affectifs entre l'agent et le percipient.

Ainsi, le psychiatre Jan Ehrenwald est persuadé que la télépathie est fréquente entre une mère et son enfant. Pour lui, la télépathie s'est probablement développée chez le bébé afin de lui fournir un moyen de communication efficace avec sa mère et cela avant même qu'il ne sache parler. Puis, dès l'acquisition du langage, la télépathie n'étant plus indispensable, elle disparaît.

La thèse d'Ehrenwald n'est nullement fantaisiste : elle a été confirmée en laboratoire, à l'Université du Montana où des chercheurs ont étudié les réactions physiques d'une mère alors qu'on exposait sa fille à une situation effrayante. On tirait des balles de revolver à blanc sur la fille, pendant que la mère se trouvait très loin, dans autre une pièce où elle ne pouvait ni voir ni entendre !

Il s'agissait de savoir si la mère était capable de ressentir télépathiquement le danger menaçant sa fille et si cela se traduisait en même temps, chez elle, par un stress ou une angoisse. La réponse apportée par les scientifiques de l'Université du Montana est affirmative. Ils ont, en effet, enregistré d'importantes réactions émotives de la part des mères, ce qui prouve qu'il existe bien un lien télépathique entre deux personnes ayant été reliées entre elles, pendant la grossesse, par un cordon ombilical.

 

Les relations télépathiques entre jumeaux

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

On savait déjà, pour l'avoir observé de nombreuses fois, que lors de la mort de l'un des jumeaux, il se passe un phénomène étrange, appelé "synchronie de la mort".

Cette mort est immédiatement ressentie par l'autre, bien qu'il n'en ait pas été informé. Cela prouve que l'information se transmet par télépathie entre deux êtres, l'un émetteur, l'autre récepteur, non seulement très proches affectivement, mais aussi presque identiques (certains diraient "clones"), compte tenu de leur ressemblance physique et psychique.

Ainsi, en 1957, les plus vieux jumeaux de l'Hexagone cette année-là, moururent à deux jours d'intervalle. Le premier, Jérome Hacquart, s'était éteint le 3 février en Haute-Saône. Son frère Emile fut pris de malaises et mourut 48 heures plus tard, alors qu'il ignorait la disparition de son frère !

On a même réussi à mesurer la distance la plus longue reliant télépathiquement des jumeaux : le record du monde appartient à des soeurs jumelles anglaises qui moururent le même jour. C'était le 20 avril 1961, elles avaient 70 ans et étaient séparées par 9 780 kilomètres au moment de leur mort : l'une s'éteignant en Angleterre et l'autre au Cap (Afrique du Sud) !

Ce lien télépathique gémellaire a été étudié par l'Américain Thomas Bouchard, professeur au département psychologie de l'Université du Minnesota : "Les jumeaux sont profondément différents des autres humains. Il est rare qu'ils aient des destinées véritablement ordinaires. À tout instant de leur existence, qui n'est jamais totalement individuelle, l'étrange peut surgir et ouvrir des portes inattendues sur l'insondable énigme des facultés perdues de l'être humain."

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

L'Américain Thomas Bouchard a étudié les relations télépathiques entre jumeaux.

Le professeur Bouchard a ainsi constaté, par exemple, que si on anesthésie cliniquement un jumeau, l'autre s'endort au même moment à des milliers de kilomètres de là !

Ou encore que si on pince jusqu'au sang le bras d'un jumeau, on verra apparaître la même tache rouge sur le bras de l'autre, quelle que soit la distance qui les sépare !

Sachant qu'il naît 16 000 jumeaux par an en France, voilà un remarquable échantillon à la disposition des chercheurs en parapsychologie.

 

L’expérience américaine du Nautilus

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

En juillet 1959 aurait été réalisée une expérience télépathique dans le Nautilus.

La plus formidable expérience jamais réalisée en matière de télépathie, à part celle d'Apollo 14 (évoquée dans la première partie de l’article), est celle du sous-marin nucléaire américain Nautilus qui eut lieu en juillet 1959.

C'est la revue française Science et Vie qui révéla l'affaire, en février 1960, dans un article où on apprenait que les Américains auraient réussi à émettre et à recevoir des messages télépathiques entre une base terrestre et un sous-marin.

Le protocole était le suivant : deux fois par jour, pendant deux semaines, un sujet doué en télépathie et sélectionné dans la fameuse Duke University (où officiait le très célèbre Joseph Banks Rhine dont nous parlerons plus longuement dans la troisième parti de cet article) essayait d'émettre par télépathie, d'un local situé dans l'Université, des images précises à un percipient qui se trouvait à bord du sous-marin Nautilus, naviguant à 2 000 kilomètres de là, en plein océan Atlantique. L'article de Science et Vie signalait même une réussite de 70% dans la transmission des messages télépathiques. La Navy américaine a toujours démenti formellement l'existence de cette expérience, dont certains pensent que non seulement elle a vraiment eu lieu mais surtout qu'elle a pu servir à des fins militaires. Les communications télépathiques sont, en effet,  indétectables par radar, transmissibles à longue distance et très difficiles, pour ne pas dire impossibles, à perturber.

À la suite de cette expérience, il fut décidé de créer un organisme, le S.R.I. (Stanford Research Institute) chargé de mener à bien des expériences de télépathie originales. Comme travailler avec la Navy afin de déterminer si des sujets télépathes pouvaient localiser des sous-marins soviétiques en plongée profonde.

Ou avec la CIA (c'est le projet Stargate) dont l'objectif était l'étude des techniques de perceptions à distance. Ces études furent menées par deux physiciens, Russell Targ et Harold Puthoff à l'aide d'un voyant célèbre aux Etats-Unis : Ingo Swann. L'un des tests consistait à demander au voyant d'essayer de lire à distance les codes utilisés par une base militaire souterraine secrète, située en Virginie, codes inscrits dans des documents déposés dans un coffre de cette base. Ces recherches étant classées "Secret Defense", aucun résultat concernant cette expérience n'a, bien sûr, été publié.

 

Les recherches soviétiques

Parallèlement aux travaux américains les Soviétiques, surtout à l’époque de la guerre froide, ne restaient pas inactifs. Leonid Vassiliev, titulaire de la chaire de physiologie de l'université de Leningrad et lauréat du prix Lénine, étudiait depuis de très nombreuses années les effets à distance de la suggestion mentale. Les Américains ont d'ailleurs affirmé que les premiers vols spatiaux soviétiques (celui de Youri Gagarine mais aussi les suivants) ont été utilisés par le docteur Vassiliev pour des expériences de télépathie.

Au moment précis où les Américains menaient leur expérience de télépathie avec le Nautilus, les Soviétiques faisaient de même avec des lapins comme émetteurs et récepteurs ! Cette expérience consista à embarquer à bord d'un sous-marin une portée de lapereaux nouveau-nés tout en laissant leur mère à terre. Un lapereau était tué toutes les heures : cela se traduisait instantanément par des modifications d'ondes cérébrales chez la mère, prouvant qu'il existait une relation télépathique entre la mère et ses petits.

Les Soviétiques ont mené des recherches sur la télépathie dans des domaines très variés, dont certains sont vraiment éloignés de l'armée puisqu'ils ont même utilisé la télépathie jusque dans le jeu d'échecs. Ainsi, lors de la confrontation de 1984 pour le titre de champion du monde entre le dissident Kasparov et le communiste Karpov, il a été dit que ce dernier était assisté d'un télépathe, situé au premier rang du public. Ce télépathe devait perturber Kasparov en lui envoyant des messages destinés à le déconcentrer : le but final étant de le faire perdre pour récupérer le titre de champion du monde !

On a dit que Kasparov, qui a réussi à conserver son titre, a riposté en recrutant lui aussi un télépathe chargé de neutraliser mentalement... le télépathe de Karpov.

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

On a dit que Karpov et Kasparov avaient été aidés, chacun, par un télépathe !

 

Tentatives d’explication

Si on fait la synthèse de toutes les recherches effectuées sur la télépathie, aussi bien en France qu'aux Etats-Unis ou en ex-Union Soviétique, on peut dégager 4 explications possibles :

1) L'explication électromagnétique : cette hypothèse a surgi juste après la découverte, en 1888, par Hertz des ondes électromagnétiques. Le parallèle a alors semblé si séduisant aux parapsychologues qu'ils se mirent à penser que la télépathie pourrait fonctionner de façon équivalente. Mais personne n'a encore réussi à démontrer que le cerveau de l'agent émet des ondes d'ordre électromagnétique en direction du percipient.

2) L'explication gravitationnelle : certains chercheurs estiment qu'il existe, chez l'homme, un champ gravitationnel émettant des ondes en rapport avec des particules appelées tachyons, dont la vitesse serait supérieure à celle de la lumière (ce qui est en contradiction totale avec la théorie de la relativité d'Einstein). Ce champ gravitationnel serait pour le docteur Hoffmann (ancien collaborateur d'Einstein) "le siège des facultés paranormales de l'individu et possèderait une ressemblance avec la force qui transmet l'information télépathique, l'une comme l'autre agissant à de très grandes distances et passant à travers tous les obstacles". À ce jour, cette hypothèse n'est toujours pas validée.

3) L'explication psychosociologique : cette hypothèse repose sur le fait que la relation télépathique entre deux sujets est fondée sur l'existence d'un point commun entre l'émetteur et le récepteur, ce qui doit permettre alors à ces deux esprits d'établir des communications plus riches. Mais personne n'a encore identifié de quel point commun exact il s'agit.

4) L’explication spirituelle : un certain nombre d'auteurs considèrent la télépathie comme surnaturelle, provenant d'une sorte d'Esprit divin. Cela rejoint alors les croyances chrétiennes de relation des âmes et de communion des saints. Ce qui évite alors de chercher des preuves matérielles.

Dans le prochain article, nous évoquerons les formidables capacités possédées par les meilleurs sujets télépathes et nous vous proposerons des tests pour mesurer les vôtres.

À SUIVRE

 

26/04/2014

TÉLÉPATHIE-1

La télépathie,

étonnante faculté paranormale

(1ère partie)

 Par Jacques Mandorla

Auteur du livre "66 tests pour développer vos capacités paranormales"

(Éditions Trajectoire)

test,livre,66,trajectoire,capacités paranormales,développer

Le mot télépathie (du grec télé, à distance et pathos, ce qu'on éprouve) est utilisé pour évoquer la communication à distance par la pensée. Dans le langage courant, on utilise plus souvent l'expression "transmission de pensée".

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Ce terme est apparu relativement récemment dans notre langue (1882), venant directement de l'anglais telepathy, mot créé par un chercheur célèbre, Frederic Myers (1843-1901), l'un des fondateurs de la Society for Psychical Research (S.P.R.), la fameuse Société de Recherche Psychique anglaise.

Pour Myers, "la télépathie est une communication des impressions d'un esprit à un autre esprit, en dehors des voies sensorielles connues.

Pour sa part, le docteur Alexis Carrel, auteur du best-seller "L'homme, cet inconnu", a donné une définition de la télépathie très personnelle et imagée : "L'homme peut se prolonger dans l'espace de façon plus positive encore. Au cours des phénomènes télépathiques, il projette instantanément au loin une partie de lui-même, une sorte d'émanation, qui va rejoindre un parent ou un ami. "

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée       télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Deux personnalités qui se sont intéressées à la télépathie : l'Anglais Frederic Myers (à gauche), l'un des fondateurs de la Society for Psychical Research et le Français Alexis Carrel, auteur du best-seller "L'homme, cet inconnu",

 

La télépathie s'intéresse donc essentiellement à la communication privilégiée entre l'émetteur d'un message télépathique (appelé l'agent) et le récepteur (appelé percipient).

Assez vite, on s'est demandé si la télépathie n'était pas constituée par des ondes invisibles à l'image des ondes radio ou des ondes radar. Certains se mirent même en tête de prouver l'existence d'un rayonnement entre l'agent et le percipient. Sans succès et à la grande joie des scientifiques. Ainsi, le plus grand physicien de tous les temps, Albert Einstein, ne croyait pas du tout à la télépathie pour la simple et bonne raison, disait-il, qu'elle défiait les lois fondamentales de la physique. Il ne pouvait concevoir, en effet, que la télépathie ne soit pas affectée par la distance existant entre l'agent et le percipient. Car cela était en totale contradiction avec la loi selon laquelle l'énergie s'affaiblit inexorablement avec la distance.

Entre les deux guerres mondiales, les recherches en matière de télépathie les plus avancées étaient faites en France, grâce aux travaux du docteur Eugène Osty, de René Warcollier et du docteur Claude Richet. Ce dernier a beaucoup travaillé avec le même télépathe : l'ingénieur Stéphan Ossowiecki qui possédait le pouvoir étonnant d'indiquer pratiquement tout le temps, sans erreur, le contenu exact de phrases ou de dessins inscrits sur des papiers mis dans des enveloppes cachetées.

Voici un exemple d'expérience effectuée sur Ossowiecki à Varsovie en 1922. On lui remit une lettre cachetée sous double enveloppe et dont le texte avait été préalablement lu par le docteur Richet qui s'efforçait, au cours de la séance, de le transmettre par télépathie à Ossowiecki.  Au bout de sept minutes, Ossowiecki se mit à parler : "Dans cette lettre, on parle du docteur Richet. Il est dit que son génie est aussi grand que son coeur. La personne qui a écrit cette lettre a signé de son nom et de son prénom ". Lorsqu'on décacheta les deux enveloppes, on trouva le texte suivant : "Le professeur Charles Richet est aussi émouvant par les qualités sublimes du coeur que par son génie scientifique. Signé Anna de Noailles ".

 

L’étonnant Wolf Messing

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée 
Le polonais Wolf Messing réussit une expérience de télépathie qui étonna (et concerna personnellement) Albert Einstein !

L'un des plus grands télépathes de ce siècle fut probablement le polonais Wolf Messing. Alors qu’il n’avait que 16 ans, en 1915, il faisait des expériences devant les plus grandes personnalités mondiales de l'époque. Ainsi Albert Einstein lui-même l'invita à Vienne dans son appartement. Il avait invité aussi son grand ami, le père de la psychanalyse : Sigmund Freud. Ce dernier proposa à Messing de faire une expérience télépathique dans laquelle lui, Freud, tiendrait le rôle d'émetteur. Messing accepta et reçut l'ordre mental de Freud lui indiquant d'aller dans la salle de bains prendre une pince à épiler, avec laquelle il devait arracher des poils de la moustache d'Albert Einstein ! Ce qu'il exécuta parfaitement et fit éclater de rire l'inventeur de la théorie de la relativité.

En 1927, Messing se rendit en Inde où il rencontra le mahatma Gandhi. Ce dernier, connaissant les capacités télépathiques de Messing, lui suggéra mentalement l'instruction de prendre la flûte qui était sur la table de son bureau et de la donner à une des personnes présentes dans la pièce. Ce que fit Messing. L'homme qui reçut la flûte se mit à en jouer devant l'assistance. Tout à coup, un panier posé sur le sol commença alors à bouger et un cobra menaçant en sortit, se balançant au rythme lancinant de la musique émise par la flûte !
En 1937, Messing prédit dans un journal allemand qu'Hitler mourrait s'il osait s'aventurer un jour à l'Est de l'Europe. Cette prophétie eut pour conséquence d'irriter fortement le führer... qui mit la tête du télépathe à prix pour 200 000 marks !

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Stalina exigea de Wolf Messing qu'il utilise ses dons de télépathe... pour réaliser un hold-up réel dans une banque de Moscou !

 

En 1939, fuyant la terreur nazie, Messing s'enfuit en Russie où il rencontra l'année suivante Joseph Staline. Le dictateur, au courant de ses pouvoirs télépathiques, lui fit faire plusieurs expériences particulièrement difficiles, pour ne pas dire impossibles. L'une consista à pratiquer un véritable hold-up dans une banque de Moscou, uniquement par la puissance de son esprit. Messing présenta au caissier une feuille de papier blanc, tout en ordonnant mentalement de lui remettre 100 000 roubles. Selon les deux fonctionnaires de police désignés par Staline pour contrôler l'expérience, le caissier donna réellement les 100 000 roubles à Messing... qui lui rendit quelques secondes après l'expérience, déclenchant un malaise cardiaque, heureusement non mortel, chez le caissier !

Autre expérience exigée par Staline : Messing devait pénétrer dans la datcha du dictateur à Kuntsevo, sans laissez-passer et malgré la présence de très nombreux gardes entourant sa maison de campagne et rendant impossible toute entrée sans autorisation. Messing réussit pourtant à pénétrer dans la datcha et à surprendre Staline dans son bureau. Il commenta sa réussite en expliquant  qu'il avait suggéré mentalement aux gardes : "Laissez-moi passer, je suis Beria !"(Beria était le chef de la police secrète de Staline, régulièrement invité dans sa datcha). L'ordre télépathique envoyé aux gardes avait parfaitement fonctionné alors que, physiquement, Beria et Messing n'ont aucune ressemblance !

Toutes ces expériences réussies permirent à Messing d'être totalement protégé par Staline et de pouvoir bien gagner sa vie en faisant librement, sur le territoire soviétique, des spectacles où il présentait son art télépathique.

Certains historiens sont persuadés qu'en échange de cette surprenante liberté accordée en pleine dictature, Messing a pratiqué des actions secrètes de télépathie, au profit de Staline, dans les domaines politique ou militaire.

 

Wolf Messing : télépathe ou illusionniste ?

Ranky, créateur du Comité illusionniste d’expertise et d’expérimentation des phénomènes paranormaux (CIEEPP), co-fondateur de ce blog et auteur, entre autres, de "l'Encyclopédie du Mystère" (Editions Trajectoire), nous dévoile la vérité sur Wolf Messing.

C’était un illusionniste dont on connaît bien le parcours. Né près de Varsovie en 1899, il débute sa carrière de magicien dans un cirque puis est engagé dans une  troupe d’artistes où il est remarqué par l’agence Goskoncert.

Il met alors au point un numéro de télépathie dont il révèle à un journal, à quelques confrères magiciens et à l’Académie de médecine de Russie  une partie de la technique en ces termes : « Il ne s’agit pas de lecture de la pensée mais plutôt, si je peux m’exprimer ainsi, de lecture des muscles... Lorsque quelqu’un pense intensément à quelque chose, les neurones envoient des impulsions à tous les muscles de l’organisme. Leurs mouvements, insensibles pour un oeil non averti, peuvent aisément être ressentis par les miens. Souvent je parviens à lire les pensées sans aucun contact. Dans ce cas, c’est la fréquence de la respiration, le battement du pouls, le timbre de la voix, l’aspect de la démarche…, qui me servent d’indice... ».

Wolf Messing initia sa femme Aida Mikhailovna, qui l’accompagna un temps dans ses prestations, puis il employa de 1961 à 1974 un assistant magicien nommé Ivan Ovskaya. 

Par contre, les “exploits” décrits dans les journaux et magazines sont bien réels, considérés comme des capacités télépathiques authentiques par les tenants du “surnaturel” et des numéros de music-hall par ses confrères illusionnistes.

Messing avait atteint une très grande notoriété en se produisant devant des sommités politiques alors qu’une multitude de magiciens faisaient la même chose en donnant leur spectacle dans les cirques et les foires. Il est d’ailleurs fort possible que les pontes de l’époque aient été abusés car le talent de cet homme était immense.

 

Les expériences de Messing expliquées par le Cumberlandisme

Wolf Messing employait une technique nommée « Cumberlandisme », terme venant du nom de Stuart Cumberland (1857-1922), un magicien anglais s’étant intéressé le premier à cette méthode de “divination”.

Voici une explication simplifiée de cette technique demandant évidemment un long entraînement. L’illusionniste sort de la salle où a lieu l’expérience. L’auditoire se met d’accord sur le choix d’une des cartes retournées sur la table, par exemple la dame de carreau. L’illusionniste rentre dans la salle. Il place en face de lui le spectateur qui a montré la carte choisie à l’auditoire, puis retourne toutes les cartes. « Voici la carte choisie ! » dit-il en désignant la dame de carreau. Pour le spectateur, c’est la télépathie qui a permis de retrouver la carte. Tout trucage paraît impossible sauf en cas de compérage. Or, il n’y a pas de compère. Il n’y a pas de télépathie non plus. L’illusionniste observe le témoin et détecte le moindre signe physique quand il retourne la bonne carte : mouvement des lèvres, relâchement dans la position d’une main, sursaut musculaire ou nerveux…, un signe imperceptible que l’illusionniste peut aussi détecter chez les témoins de l’expérience et qui est provoqué au moment précis où la dame de carreau dans notre exemple est retournée : une jambe qui remue, un visage qui se modifie, une tête qui bouge et tout signe inconscient d’approbation du résultat positif.

Il est à noter que le sujet, et même l’auditoire presque entier, adoptent la plupart du temps des visages impassibles et une immobilité corporelle car ils s’efforcent de mettre l’illusionniste dans l’impossibilité de deviner quoi que ce soit. Cette attitude pourrait faire penser, à juste titre, qu’ils ont une petite idée de la technique pouvant être employée. En réalité, ils jouent en faveur de l’illusionniste : plus ils veulent demeurer immobiles, plus les signes seront nets pour l’expérimentateur. Ce sont donc les mouvements involontaires inconscients qui permettent de lire dans la pensée.

Ces expériences peuvent aussi se faire par contact musculaire. La méthode permet de retrouver des objets dissimulés (voir le test n°3 que nous vous proposons dans notre 3e article). Si elle est effectuée par un illusionniste, ce dernier tient alors la main du spectateur et c’est ce spectateur qui le guide inconsciemment vers la cachette par de légers mouvements de ses muscles : hésitations, résistance, tressaillements, doigts qui bougent,… finissent par désigner l’endroit choisi.

 

Les scientifiques et la télépathie

Nous avons déjà signalé qu'entre les deux guerres, la France a sans doute été le pays le plus en avance sur les travaux concernant la télépathie, grâce, entre autres, aux recherches du docteur Claude Richet, de René Warcollier et d'Eugène Osty.

Le docteur Eugène Osty, qui fut le président de l'Institut Métapsychique de Paris et l'auteur de La connaissance supranormale, a fait beaucoup d'expériences dans les années 1920 et 30 sur des sujets aux fortes facultés parapsychologiques comme, par exemple, Pascal Forthuny et Jeanne Laplace.

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Le docteur Eugène Osty, qui fut le président de l'Institut Métapsychique de Paris, a fait beaucoup d'expériences sur la télépathie dans les années 1920 et 30.

Il a résumé le fruit de ses recherches sur la télépathie en 4 conclusions principales :

1) Ce phénomène est indépendant de la distance entre les deux sujets (il est curieux de noter que, cinquante ans plus tard, on a revérifié cette donnée, lors de l'expérience de télépathie qui eut lieu en 1971 au cours du vol spatial Apollo 14 : l'astronaute Edgar Mitchell essaya de transmettre, avec succès semble-t-il, alors qu'il était en orbite autour de la Lune, les symboles des cartes de Zener (voir le principe de ces cartes dans la troisième partie) à quatre sujets récepteurs sélectionnés, résidant sur Terre.

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

Une expérience de télépathie aurait eu lieu en 1971 avec l'astronaute Edgar Mitchell servant d'émetteur, au cours du vol spatial Apollo 14.

 

2) Les facultés psy sont sujettes à des "éclipses". Ainsi, un choc émotionnel peut faire apparaître ou disparaître cette faculté chez un individu.

3) Les états affectifs se transmettent beaucoup plus facilement que les idées intellectuelles.

4) Il existe une complémentarité affective très forte entre l'émetteur (agent) et le récepteur (percipient).

Par contre, pour l'ingénieur français René Warcollier, mort en 1962, "le subconscient peut être considéré comme contenant fréquemment le message télépathique exact. A peu près comme un cliché non développé contient une photographie et que, lors du développement par le révélateur, c'est-à-dire lors de l'émersion dans le conscient, le message se déforme par un mécanisme analogue à celui de l'illusion ".

René Warcollier, encouragé par le docteur Osty, a beaucoup travaillé sur la télépathie expérimentale, employant systématiquement des batteries d'agents et de percipients afin d'obtenir des statistiques les plus fiables possibles.

Ces recherches ont été centrées sur la télépathie sensorielle et surtout sur la télépathie visuelle car pour Warcollier "les images spontanées qui apparaissent dans l'esprit d'un percipient sont aussi involontaires que ses mouvements musculaires. Cela m'a semblé plus approprié à ma recherche particulière : détecter une image déterminée et surtout une sensation visuelle."

À travers ses recherches, René Warcollier s'est rendu compte d'un fait essentiel : si les expériences se faisaient dans un climat sympathique, ses sujets obtenaient des résultats nettement meilleurs. Ainsi, le taux de succès des tests télépathiques passa de 6% à 35% lorsqu'il améliora l'ambiance des conditions d'expérimentation !

Voici ci-après le résultat d’un test réalisé par deux télépathes de René Warcollier :

télépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de penséetélépathie,Zener,Rhine,Einstein,Warcollier,Richer,Osty,Nautilus,Staline,Messing,Karpov,Kasparov,jumeaux,mère,transmission de pensée

À gauche, l'image envoyée par l'émetteur et, à droite, le dessin exécuté par le récepteur du message télépathique.

Dans le prochain article, nous évoquerons les relations télépathiques étonnantes mère/enfant d'une part, et entre jumeaux d'autre part.

À SUIVRE