Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2010

MYSTÉRIEUX PHÉNOMÈNES DANS LE CIEL

Depuis des milliers d’années, on a relevé de nombreux témoignages faisant état de la présence, dans le ciel de notre Terre, d’étranges corps célestes aux trajectoires étonnantes.

Certes, à l’époque on ne parlait pas encore de soucoupes volantes ou d’ovni, mais plutôt de disques brûlants, de roues de feu, de dragons ou de prodiges.

En voici un florilège non exhaustif.


Les fresques du désert du Tassili (Algérie)

En plein Sahara, on a découvert des fresques datant de 8 000 ans et sur lesquelles figure un étrange personnage (haut de 6 mètres !) que certains assimilent à un « cosmonaute » moderne !

 

Tassili.jpg

 Cercle de feu sous le règne de Thoutmosis III (1 500 avant J.C.)

D'après un papyrus retrouvé dans les papiers d'un directeur du Musée égyptien du Vatican :

« En l'an 22, au troisième mois de l'hiver et à la sixième heure du jour, les scribes de la Maison de Vie s'aperçurent qu'un cercle de feu apparaissait dans les cieux. Il n'avait pas de tête, le souffle de sa bouche avait mauvaise odeur. Son corps faisait environ 5 mètres de long. Il n'avait pas de voix ». Ayant entendu parler de l'événement, le pharaon médita sur le sujet, mais au bout de quelques jours, les choses dans le ciel devinrent plus nombreuses que jamais. Elles brillaient dans le ciel plus fort que l'éclat du soleil, et s'étendaient jusqu'aux limites des quatre colonnes supportant les cieux. L'armée du pharaon, et lui au milieu d'elle, observa cela. C'était après le dîner. Puis, ces cercles de feu montèrent plus haut dans les cieux, en direction du sud ».

Thoutmosis III.jpg

Sous l’Empire romain

À Rome, les historiens parlaient de « clipei ardentes », de boucliers brûlants, aperçus dans le ciel.

Dans son Historia Naturofis, Pline l'Ancien (23-79) affirme :

« Une lumière dans le ciel nocturne, phénomène généralement appelé « soleil de minuit », fut observé sous le consulat de Gaius Caecilius et Gnaeus Papirius, ainsi qu'à de nombreuses autres occasions, créant en pleine nuit une lumière semblable à celle du jour. Sous le consulat de Lucius Valerius et de Garius Marius, un bouclier de feu semant des étincelles traversa le ciel d'est en ouest alors que se couchait le soleil ».

 Un étrange manuscrit de 1290

Un passage surprenant a été découvert dans un manuscrit détenu dans l’abbaye d’Amplefort en Angleterre :

« Comme l’abbé Henrys s’apprêtait à réciter le Benedicite, John l’un des frères vint annoncer qu’un grand prodige se montrait au-dehors. Tous sortirent alors et voici qu’une grande chose, argentée et ronde comme un disque, vola lentement au-dessus d’eux, provoquant la plus vive terreur ».

1290.jpg

 Un dessin énigmatique dans une fresque au Kosovo

Il figure dans une fresque intitulée « La crucifixion » datant de 1350 et peinte au-dessus de l'autel du monastère Visoki Decani au Kosovo (ex-Yougoslavie).

Certains y décèlent un vaisseau spatial avec un pilote à son bord.

1350.jpg

 Pluie de feu sur Nuremberg en 1561

Le matin du 4 avril 1561, des boules bleues, noires et rouge-sang, ainsi que des disques et des croix rouge-sang sortant de deux immenses cylindres noirs se livrèrent bataille dans le ciel de Nuremberg, en Allemagne.

À en juger par la gravure qu'en fit Hans Glaser à l'époque, certaines de ces sphères se seraient écrasées au sol, à l'extérieur de la ville.

Nuremberg-1561.jpg

 Boules ardentes sur Bâle en 1566

À l’aube du 7 août 1566, soit cinq ans plus tard que le phénomène survenu à Nuremberg, la population de Bâle (Suisse) est paniquée elle aussi par la présence de boules noires dans le ciel.

« Beaucoup devinrent rouges et ardentes, finissant par se consumer et disparaître » écrivit Samuel Cottius, l'étudiant en « écritures sacrées et en arts libéraux » qui consigna les étranges événements de ce jour-là dans la gazette de la ville.

Bale-1566.jpg

La première soucoupe volante en 1878

Le 25 janvier 1878, le Denison Daily News rapporta les faits sous le titre « Un étrange phénomène » :

« John Martin, un fermier vivant à environ 8 km au nord de cette ville, remarqua, alors qu'il chassait, un objet sombre, haut dans le ciel, au nord. La forme singulière et la vitesse avec laquelle l'objet semblait se rapprocher captèrent son attention, et il s'usa les yeux à tenter de découvrir ses caractéristiques. Lorsqu'il le remarqua la première fois, il semblait être de la taille d'une orange, mais sa taille augmenta progressivement. Après l'avoir fixé durant quelque temps, Mr Martin ne vit plus rien en raison de son observation soutenue et détourna son regard afin de reposer ses yeux. Lorsqu'il reprit son observation, l'objet était presque au-dessus de lui et sa taille s'était considérablement accrue : il semblait traverser les airs à une allure prodigieuse. Lorsqu'il fut juste au-dessus de lui, l'objet était de la taille d'une grande soucoupe et... à une grande hauteur ».

ovni-7950.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07/11/2010

LES TITULAIRES DU DIPLOME DE CAPACITE PSI.

Une attestation de capacité Psi remise par le CIEEPP
Lorsqu’un sujet présente des capacités particulières qui ne peuvent pas être expliquées, ou sont rejetées parce qu’elles ne répondent pas à la notion de répétitivité par la communauté scientifique, ces capacités sont classées Psi.
Lorsqu’un sujet se soumet à nos investigations et que, malgré le protocole mis en place de façon à éliminer tous les subterfuges imitant la prestation annoncée, il réussit tout de même celle-ci, les illusionnistes-experts du CIEEPP peuvent attester que le candidat n’a utilisé aucun trucage connu à ce jour, dans l’état actuel des connaissances en illusionnisme.
La réalité des choses fait alors que la performance non expliquée par les scientifiques et certifiée exempte de tout trucage par le Comité d’expertise des illusionnistes, classe le sujet qui l’a produite dans une zone indéterminée mais indéniablement bien existante, que pour l’instant nous appelons psi, en attendant que les recherches en parapsychologie ou d’un autre domaine, puissent apporter une explication au phénomène.
Le CIEEPP décerne donc une attestation de capacité psi qui atteste des possibilités particulières du sujet et certifie que celui-ci n'a utilisé ni subterfuge ni trucage d'illusionniste. Cette attestation constitue une barrière de sécurité pour les chercheurs éventuels, car il élimine d’emblée les farfelus et les escrocs du paranormal.
Les experts du comité ne sont pas des scientifiques  et  ne sont donc pas habilités à certifier que le sujet est psi.Par contre nous sommes les mieux placés pour savoir s’il à triché ou non en regard de nos toutes dernières connaissances en illusionnisme.

Ce certificat n'est pas la reconnaissance de l'universalité de dons du sujet mais uniquement du/des tests par lui réussis.

Des tests imparables ont démontré les aptitudes paranormales exceptionnelles de certains sujets.
Sont titulaires d'une attestation de capacité Psi décerné par le CIEEPP :


9b5ea5b55a51943945de00b2bb1a8da9.jpg

Dominique VALLEE.

Médium. Thérapie du deuil.




4096044052f18726de17af9638076ef6.jpg

Joseph Mac MONEAGLE. Vision à distance.

 


19bd1176c63670a51836352a8b9b1465.jpg


Jean-Pierre GIRARD.
Psychocinèse.







8ab61ff7d8c0c31dbdedc2b80703f397.jpg


Maud KRISTEN.
Voyance. Vision précognitive à distance.

 

 

 

Sidonie ROY. Clairvoyance- divination. Sujet d'étude au CIEEPP. N'exerce pas.

Monsieur JEAN. Clairvoyance- divination. Participe à de nombreuses expériences au CIEEPP. N'exerce pas professionnellement.

Marcel LEBRY. Guérisseur. Conjuration de la douleur et des blessures par le feu. N'exerce pas professionnellement.



Pour en savoir+ dans catégories, cliquez sur liens amicaux.

07/01/2009

APPEL AUX BLOGUEURS

Posez-nous vos questions sur le paranormal !

7a309b69397aee435771154b2b19dfc9.jpg

Chers blogueurs qui êtes de plus en plus nombreux à consulter notre blog, ce dont on vous remercie sincèrement, n'hésitez pas à nous poser des questions sur ce domaine qui vous (et nous) passionne : LE PARANORMAL !!!

Ou bien faites-nous part d'un témoignage étonnant concernant un phénomène paranormal !


Vous pouvez communiquer avec nous :

- soit au moyen du commentaire en bas de cette note,

- soit nous envoyer un courriel à
: paranormal@orange.fr


Rappelons que nous respectons la confidentialité des connexions, que nous ne publions aucune adresse et ne communiquons aucun renseignement concernant nos correspondants, sans leur autorisation.

Pour lire notre engagement moral, cliquez sur " à-propos " (en haut à gauche de la page d’accueil)

28/07/2008

Possédez-vous une capacité paranormale ?

Pour le savoir, faites-vous tester par le Comité d’Expertise et d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux (CIEEPP).


Session de tests organisée par notre Comité d'Expertise.De gauche à droite, le voyant Pascal Mahious, les illusionnistes Ranky et Blondine, le médium Dominique Vallée.
Deux autres illusionnistes avaient participé à l'élaboration du protocole. Observateur : Jacques Mandorla.
Photo Jacques Mandorla.


Pour expliquer en quelques lignes la capacité paranormale que vous pensez posséder ou les phénomènes étranges auxquels vous avez assisté, cliquez ICI : paranormal@orange.fr

L’objectif du CIEEPP est, en effet, de trouver des personnes présentant des dons (divination, télépathie, clairvoyance, médiumnité...) et d’expérimenter scientifiquement ces capacités à l’aide de tests précis.

Les tests proposés par le Comité sont entièrement gratuits.

Les frais de route et de séjour sont à la charge du candidat.

Les candidatures sont reçues uniquement par courrier.

Vous devez remplir un formulaire de demande.

Les sessions ont lieu le plus souvent à Paris.

Les dates et horaires sont fixés en accord avec les différentes parties, selon les possibilités de chacun.

Généralement, le passage des tests concerne plusieurs candidats à la même date, ce qui en fait une journée de rencontre conviviale.

Lors des tests, deux illusionnistes-experts au moins (parmi la vingtaine que compte le CIEEPP) sont présents.

Des observateurs assistent aux cessions.

Le diplôme remis, suivant la prestation réussie, est infalsifiable. Il possède un code permettant de démasquer immédiatement un faux éventuel.


Un diplôme de capacité Psi remis par le CIEEPP

Lorsqu’un sujet présente des capacités particulières qui ne peuvent pas être expliquées, ou sont rejetées parce qu’elles ne répondent pas à la notion de répétitivité par la communauté scientifique, ces capacités sont classées Psi.

Lorsqu’un sujet se soumet aux investigations du CIEEPP et que, malgré le protocole mis en place de façon à éliminer tous les subterfuges imitant la prestation annoncée, il réussit tout de même celle-ci, les illusionnistes-experts du CIEEPP peuvent attester que le candidat n’a utilisé aucun trucage connu à ce jour, dans l’état actuel des connaissances en illusionnisme.

La réalité des choses fait alors que la performance non expliquée par les scientifiques et certifiée exempte de tout trucage par le Comité d’expertise des illusionnistes, classe le sujet qui l’a produite dans une zone indéterminée mais indéniablement bien existante, appelée pour l’instant « capacité Psi », en attendant que les recherches en paranormal ou dans un autre domaine, puissent apporter une explication au phénomène.

Le CIEEPP décerne donc un diplôme de capacité Psi qui atteste de la performance particulière pour laquelle le sujet a été testé et non pas pour une reconnaissance universelle d'une capacité Psi.
Ce diplôme constitue une barrière de sécurité pour le chercheur éventuel, car il élimine d’emblée les farfelus et les escrocs du paranormal.