Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2007

Le CIEEPP : qui sommes nous ?

Convaincu de l’existence de phénomènes paranormaux, l’illusionniste professionnel Ranky crée en 1976 le Comité Illusionniste d’Expertise et d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux (CIEEPP).

Son but :
Défendre le paranormal par l'authentification des véritables capacités paranormales, mais aussi par la dénonciation des truqueurs.
En effet, tous les phénomènes produits par les médiums peuvent être imités par l’illusionnisme, c’est-à-dire par trucages, mais cela ne prouve pas que les véritables phénomènes n’existent pas.
Les illusionnistes spécialisés sont, bien évidemment, les mieux placés pour détecter les fraudes et le système d’investigation mis en place par ce comité français, le seul reconnu par des scientifiques du monde entier, permet d’effectuer un salutaire travail de ménage.

Qui sont les experts du Comité ?
Les experts - une vingtaine actuellement - sont recrutés parmi les illusionnistes amateurs ou professionnels de haut niveau. Ils s’engagent, sous serment, à tester les sujets dits Psi en faisant preuve de probité intellectuelle, à s’abstenir de toute partialité, de jugement à priori et d’intolérance à l’égard de quelque croyance que ce soit. Toute attitude agressive de leur part entraîne l’exclusion immédiate.

Les missions du Comité
Les experts du CIEEPP peuvent suggérer des protocoles expérimentaux et éventuellement expliquer aux chercheurs comment ils peuvent être trompés par leur manque de connaissance des techniques illusionnistes, constituant ainsi une barrière de sécurité.
À ce titre, le Comité Illusionniste d’Expertise et d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux est de plus en plus sollicité par des laboratoires scientifiques du monde entier. En France, on peut citer ses interventions dans des laboratoires prestigieux, tels que le Centre technique de l’aluminium Péchiney ou le Centre nucléaire de Grenoble.
Les experts du CIEEPP sont souvent atterrés à la vue de certains débats ou des inconditionnels du paranormal se heurtent à des rationalistes forcenés dans des empoignades dégradantes sur des sujets où ils avaient déjà décelé soit une supercherie, soit l’authenticité des faits.
Seulement, pour des raisons que l’on devine, leur présence n’est pas toujours souhaitée sur les plateaux de télévision. Mais quand cela survient, la vérité éclate au grand jour : comme ce fut le cas sur TF1, dans l’émission Mystères, pour « l’arnaque du motard masqué » où aujourd’hui encore planerait le doute si le Comité n’était pas intervenu… presque de force !

medium_TELE_3.jpg



medium_TELE_4.jpg