Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2013

VIENT DE PARAÎTRE

 

ET 6ème DES MEILLEURES VENTES "POLICIER ET SUSPENSE"

 

COUVE ENGRENAGE MEURTRIER OK.jpg

Cadeau aux fidèles  abonnés de :

http://paranormal blogspirit.com

possédant une liseuse Kindle.


Téléchargez gratuitement le dernier livre de RANKY en vous rendant sur "Boutique  Kindle amazon.fr" du 27-10    au 31-10, tapez le titre de l'ouvrage et cliquez sur "recherche"


Vos commentaires seront très appréciés.





RÉSUMÉ

Présentation de l'éditeur

ENGRENAGE MEURTRIER. Roman noir.
Le personnage incarné dans ce livre existe. Il est bien vivant et vous le connaissez. C’est la raison pour laquelle je n’en donne aucune description physique. Seuls, l’aspect moral, le caractère et une certaine tournure d’esprit sont à considérer. J’ai pris dans la foule ce qu’il est convenu d’appeler un honnête homme, avec tout ce qu’il comporte de bon et de mauvais, de courage et de bassesse, de franchise et de fourberie, de douceur et de férocité. J’ai pris cet homme et l’ai précipité dans le plus terrible des destins afin d’observer ses réactions à travers son long monologue argotique.
Je ne me suis préoccupé d’aucune façon de faire une oeuvre littéraire. J’ai écrit comme mon héros parle. Je n’ai donc pas trempé mon stylo dans de l’eau de rose pour faire joli mais dans les eaux d’égout où il a mit les pieds. C’est cru, brutal, souvent insoutenable comme la réalité.
Des hommes, rien ne l’étonne parce qu’il s’attend à tout : les policiers sont des voyous tombés du bon côté de la barrière, les politiques, des escrocs qui mettent le pouvoir au service de leurs ambitions personnelles et non à celui des citoyens qui les ont mis là où ils sont, les journalistes, des vendus qui comptent les points et penchent du côté où le vent tourne.
Les gens qu’il aime, sa femme et sa mère, c’est à la vie à la mort. Alors, qu’on les touche et il n’existe plus d’autre justice que la sienne propre.
A un moment de sa vie l’esprit de vengeance l’envahit et il est difficile de le lui reprocher. Malheureux, nerveux, surmené, sur le qui-vive, traqué, dangereux, le doigt perpétuellement sur la gâchette de son arme Lugo Barnet est une bombe circulant dans la foule….

Pourquoi cette expérience? Parce que je suis persuadé que le roman “noir” peut apporter autre chose que la mise en scène de pantins sans âme. Il faut humaniser les héros d’histoires tragiques, surtout dans leurs gestes inhumains.
Certes, Lugo Barnet est un tueur. Mais il est avant tout un homme pris dans un engrenage. Oui, il est homme avant tout, douloureusement homme !

Ranky
 

Détails sur le produit

       DATE DE PARUTION : 8 OCTOBRE 2013

       Auteur : François Ranky

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 481 K
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00FQS53O4
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon : CLASSE 7ème dans le top 100 gratuits Policier et suspense.

===================


 Faites un breack. Détendez-vous ! 

LA COUPE AU RASOIR 

Roman noir de RANKY : vient de paraître le 2 juillet 2013

chez KINDLE AMAZON

Résumé : LE ROMAN D'UN VOYOU.

COUVE LA COUPE AU RASOIR OK.jpgFaits divers : dans les années 60, à Paris, un étrange coiffeur défraye la chronique…
Monsieur Mic ! Le grand Monsieur Mic, par la taille, l’intelligence, le savoir et les combines. L’homme à la personnalité troublante, énigmatique, celui que l’on craint et que l’on aime à la fois.
Selon les heures et ses humeurs de la journée il ressemble à un jeune premier de cinéma ou à un homme d’affaire américain : costume ample, chevelure blonde séparée d’une raie à droite. La trentaine sportive, aucun de ses hommes ne sait d’où il vient, qui il est exactement. Pour la société, il est éditeur. Editions Mic, c’est tout ce que l’on peut lire à l’entrée d'un hôtel particulier.
Mic est un voyou opportuniste. Il concocte ses coups et escroqueries tel un artiste, selon son inspiration du moment, élaborant des scénarios imparables qu'il peaufine jusqu'à leur réalisation finale. Sa technique, différente à chaque fois le rend insaisissable et il semble bien qu'il ne pourrait être pris qu'à son propre piège, s'il était jamais pris ! Les hommes de main qu'il emploie vont de surprise en surprise. Le lecteur aussi ! Suspense garanti.
Ne gâchez pas votre plaisir ni celui de vos amis : ne lisez pas de suite la dernière page du livre, ne racontez pas la fin de l'histoire, la chute est époustouflante !

Titre : La coupe au rasoir.
Auteur : François Ranky.
Genre : roman noir.
Format : Kindle.
Edition : 2 juillet 2013.
Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
Prix : 2,68  euros.
Pour en savoir plus consultez :  Boutique Kindle

_________________________________________________________________

                                                                     

LES SONNETS Ranky.jpgLES SONNETS Les cantilènes et la mort
Parution le 11 août 2013
Auteur : RANKY
Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
 
Taper : boutique Kindle 

 



________________________________________________________________________


 Dominique Vallée

VOYAGE DANS L'AU-DELA

 En vente dans toutes les bonnes librairies

 Pour en savoir (beaucoup) plus : www.amazon.fr   et  www.fnac.fr

COUVE VOYAGE DANS L'AU-DELA D. VALLEE.jpg« Je ne dis pas que cela est possible, je dis que cela est vrai ». Voici les termes bien connus prononcés par le savant anglais William Crookes sur la survie de l'âme. Pourquoi manifester autant d'intérêt pour les lointains mondes stellaires, et si peu d'enthousiasme en ce qui concerne la connaissance du monde invisible dans lequel baigne tout l'univers ?

Peut-on en déduire que l'homme craint de le sonder parce qu'il a une peur viscérale de la Mort, ce phénomène inéluctable, le seul qu'il ne peut nier ? Dans cet ouvrage, Dominique Vallée appréhende le problème capital de l'immortalité de l'âme à travers les expériences qui ont jalonné son parcours de médium. Elle s'intéresse ici aux différents phénomènes paranormaux, et tente de les expliquer et de les comprendre. Des scientifiques témoignent également de leur propre révélation vécue au contact avec les défunts. Il ne s'agit pas d'être dans une acceptation béate des faits signalés mais d'essayer d'établir un parallèle entre ce que la science découvre sur le plan de la Matière et ce qui existe sur le plan de l'Esprit. Deux forces fondamentales dont on commence à mesurer l'Unité.

Dominique Vallée possède cette faculté particulière de pouvoir poser son regard sur l'au-delà. Elle utilise cette aptitude comme thérapie pour aider ceux qui sont dans la souffrance lors du départ d'un être cher et se bat pour donner des lettres de noblesse à sa profession. C'est ce qu'elle appelle « son travail de colibri ».

  • Voyage dans l'Au-Delà
  • Préface de Martine Gercault, Psychanalyste.
  • Editions Trajectoire.   www.piktos.fr
  • 19 euros.
  • ISBN : 978-2-84197-605-8

 Dominique Vallée s'est soumise à des tests  de médiumnité réalisés par le Comité Illusionniste d’Expertise et d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux (CIEEPP)

medium_Vallée_séance_.2.jpg
Dominique en train de travailler sur une photo (Photo Jacques Mandorla)

 Conclusions générales du Comité d'expertise à propos de ces expériences de médiumnité :
« Les détails perçus par Dominique Vallée lui permettent d’accomplir une mission de réconfort envers les personnes ayant perdu un être cher. Sa douceur, sa modestie, ses capacités hors du commun, doublées d’une expérience personnelle parfois douloureuse, l’autorisent à pratiquer une thérapie du deuil d’une importance capitale pour des personnes en détresse ».
Dominique Vallée
medium_D_VALLÉE_portrait_1_.2.jpg775 rue de l’Orme Gauthier
78630 ORGEVAL
Tél. : 01 39 75 52 24
Portable : 06 86 45 65 24
Email : dominiquevallee@neuf.fr

http://dominiquevallee.blogspirit.com

13/10/2013

ACTUALITES


ACTUALITES DU BLOG

PARANORMAL 

CAMERA BLOG.jpeg(Dernières nouvelles)

                                        
Le projet « Conscience globale » permettra-t-il de prévoir des événements à l'échelle planétaire ?

DOSSIER N° 9 DES
MYSTERES DE LA VIE ORDINAIRE

 Signé par Jacques Mandorla

à ne manquer

sous aucun prétexte

Parution sous trois jours

                               

Extrait du livre de Jacques Mandorla

66 TESTS POUR DEVELOPPER OK.jpg


(Éditions Trajectoire)

Nombre de pages : 367.
Prix : 21 euros 19


Tous les livres de Jacques Mandorla sur www.amazon.



====================

En attendant,
 Faites un BREAK. Détendez-vous !
avec le dernier livre de Ranky paru le 9 octobre 2013 
COUVE ENGRENAGE MEURTRIER OK.jpg

Roman noir 

"policier et suspense"

chez KINDLE AMAZON

Résumé : Le personnage incarné dans ce livre existe. Il est bien vivant et vous le connaissez. C'est la raison pour laquelle je n'en donne aucune description physique. Seuls, l'aspect moral, le caractère et une certaine tournure d'esprit sont à considérer. J'ai pris dans la foule ce qu'il est convenu d' appeler un honnête homme, avec tout ce qu'il comporte de bon et de mauvais, de courage et de bassesse, de franchise et de fourberie, de douceur et de férocité. J'ai pris cet homme et l' ai précipité dans le plus terrible des destins afin d'observer ses réactions à travers son long monologue argotique.
 Je ne me suis préoccupé d' aucune façon de faire une œuvre littéraire. J' ai écrit comme mon héros parle. Je n'ai donc pas trempé mon stylo dans de l' eau de rose pour faire joli mais dans les eaux d'égout où il a mis les pieds. C'est cru, brutal, souvent insoutenable comme la réalité.
Des hommes, rien ne l' étonne parce qu'il s' attend à tout : les policiers sont des voyous tombés du bon côté de la barrière, les politiques, des escrocs qui mettent le pouvoir au service de leurs ambitions personnelles et non à celui des citoyens qui les ont mis là où ils sont, les journalistes, des vendus qui comptent les points et penchent du côté où le vent tourne.
 Les gens qu'il aime, sa femme et sa mère, c'est à la vie à la mort. Alors, qu'on les touche et il n'existe plus d'autre justice que la sienne propre. A un moment de sa vie l'esprit de vengeance l'envahit et il est difficile de le lui reprocher. Malheureux, nerveux, surmené, sur le qui-vive, traqué, dangereux, le doigt perpétuellement sur la gâchette de son arme Lugo Barnet est une bombe circulant dans la foule….                                                                                 

Pourquoi cette expérience? Parce que je suis persuadé que le roman “noir” peut apporter autre chose que la mise en scène de pantins sans âme. Il faut humaniser les héros d'histoires tragiques, surtout dans leurs gestes inhumains.
Certes, Lugo Barnet est un tueur. Mais il est avant tout un homme pris dans un engrenage. Oui, il est homme avant tout, douloureusement homme !

Titre : Engrenage meurtrier.
Auteur : F. Ranky.
Genre : roman noir.
Format : Kindle.
Parution : 9 octobre 2013.
Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
Prix : 3,03 euros. (Achat Kindle)

Pour en savoir plus consultez :  Boutique Kindle

============================================================

Faites un BREAK. Détendez-vous !

 LA COUPE AU RASOIR 

Roman noir de F. RANKY. Paru le 2 juillet 2013 

"policier et suspense"

chez KINDLE AMAZON

Résumé : LE ROMAN D'UN VOYOU.

COUVE LA COUPE AU RASOIR OK.jpgFaits divers : dans les années 60, à Paris, un étrange coiffeur défraye la chronique…
Monsieur Mic ! Le grand Monsieur Mic, par la taille, l’intelligence, le savoir et les combines. L’homme à la personnalité troublante, énigmatique, celui que l’on craint et que l’on aime à la fois.
Selon les heures et ses humeurs de la journée il ressemble à un jeune premier de cinéma ou à un homme d’affaire américain : costume ample, chevelure blonde séparée d’une raie à droite. La trentaine sportive, aucun de ses hommes ne sait d’où il vient, qui il est exactement. Pour la société, il est éditeur. Editions Mic, c’est tout ce que l’on peut lire à l’entrée d'un hôtel particulier.
Mic est un voyou opportuniste. Il concocte ses coups et escroqueries tel un artiste, selon son inspiration du moment, élaborant des scénarios imparables qu'il peaufine jusqu'à leur réalisation finale. Sa technique, différente à chaque fois le rend insaisissable et il semble bien qu'il ne pourrait être pris qu'à son propre piège, s'il était jamais pris ! Les hommes de main qu'il emploie vont de surprise en surprise. Le lecteur aussi ! Suspense garanti.
Ne gâchez pas votre plaisir ni celui de vos amis : ne lisez pas de suite la dernière page du livre, ne racontez pas la fin de l'histoire, la chute est époustouflante !
Titre : La coupe au rasoir.
Auteur : F. Ranky.
Genre : roman noir.
Format : Kindle.
Edition : 2 juillet 2013.
Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
Prix : 2,68  euros.

Pour en savoir plus consultez :  Boutique Kindle.

Tous les livres de Ranky sur : www.amazon.


A bientôt




















 











 





















































































































17:33 Publié dans ACTUALITES | Lien permanent | Commentaires (1)

25/07/2013

GRANDS VOYANTS DE L'HISTOIRE

Les grands devins et astrologues de l'ère chrétienne

Dans l'Antiquité, les sciences divinatoires étaient un domaine réservé aux prêtres et se confondaient avec l'astronomie et les mathématiques. Mais tout va changer avec l'apparition des grands devins de l'ère chrétienne.

                                                                         Par Pierre Genève et Jacques Mandorla

Apollonius de Tyane, le voyant

devin,ère chrétienne,astrologue,voyant,persécution,martyr

 Apollonius a prédit la fin de l'Empire romain 400 ans avant qu'elle ne survienne !

Apollonius (4 av. J.-C., 97 ap. J.-C.), fondateur d'une école de philosophie néoplatonicienne à Tyane (ville, aujourd’hui en ruines, qui était située dans l’actuelle région d’Anatolie, en Turquie), est l'auteur d'ouvrages traitant d'astrologie et de divination.

Grand voyageur, excellent orateur, il exhorte les foules à réformer leurs moeurs, à brider leurs désirs égoïstes et à vénérer les dieux. Il a un don de clairvoyance très prononcé et prédit la fin de l'Empire romain pour l'an 1230 de la fondation de Rome, ce qui correspond assez exactement à l'année 476 que les historiens retiennent pour dater la fin de l'Empire romain d'Occident !

En 86, Apollonius annonce publiquement que l'empereur Domitien règnera dix années, après quoi il mourra assassiné et un vieillard lui succédera pour peu de temps. Dix ans plus tard, discourant devant le peuple de Tyane, il s'arrête soudain dans sa péroraison et s'écrie: "Frappe, frappe le tyran! Le coup est porté ! Il est blessé ! Il chancelle ! Il tombe !" Au même moment, à des centaines de lieues de là, l'empereur Domitien est assassiné et Nerva, âgé de 70 ans, lui succède pour quelques mois.

On attribue à Apollonius d'extraordinaires miracles, notamment d'avoir ressuscité une jeune fille ou rendu la vue à un soldat dont les yeux furent crevés au combat.

On oppose parfois sa vie à celle du Christ : tous deux prophètes et thaumaturges, l'un est demeuré païen, l'autre a fondé une nouvelle religion triomphante.

 

Sainte Priscilla, la guérisseuse

devin,ère chrétienne,astrologue,voyant,persécution,martyr

Saint Paul (à gauche), en train de converser avec ses disciples Aquila et Priscilla.

On connaît peu de choses de cette sainte légendaire qui vécut au 1er siècle de notre ère, à une époque de sévères persécutions.

La légende affirme qu'elle aide les pauvres, guérit les malades par la prière et l'imposition des mains, console les Chrétiens en leur prédisant, avec force détails encourageants, leur future vie au Paradis. Grâce à ses prédictions imagées et précises d'une vie meilleure après leur mort, les croyants voués au martyre endurent les tortures qui leur sont infligées, en chantant et louant Dieu.

Priscilla était mariée à Aquila : tous deux suivirent saint Paul à Corinthe puis à Ephèse afin de convertir de nombreux fidèles.

Sainte Priscilla a donné son nom à la plus ancienne et à la plus importante catacombe de Rome. En Angleterre, à la fin du XIXe siècle, elle est promue "Patronne des Voyantes et des Voyants" lors d'un Convent réunissant astrologues, guérisseurs et voyants du monde entier !

 

Maternus, l’astrologue

devin,ère chrétienne,astrologue,voyant,persécution,martyr

Firmicus Maternus fut l'un des plus célèbres astrologues de l'ère chrétienne.

Firmicus Maternus (150-200), né à Syracuse, juriste romain amateur d'astronomie et d'astrologie, étudie l'influence des planètes sur le destin des hommes, dresse l'horoscope de personnages historiques ou légendaires tels Oedipe, Pâris, Homère, Ulysse, Platon, Archimède, César et Cléopâtre.

Selon la légende, il doit sa célébrité à sa prédiction de l'assassinat des 18e, 19e et 20e empereurs romains, entraînant la fin de la dynastie des Antonins et l'avènement des Sévères.

 

Carpocrate, le gnostique

devin,ère chrétienne,astrologue,voyant,persécution,martyr

Carpocrate et les adeptes de sa secte gnostique s'adonnent à l'astrologie et à l'oniromancie, art divinatoire utilisant les rêves.

Philosophe platonicien d'Alexandrie, Carpocrate vit au Ile siècle de notre ère. Il est confronté aux idées du christianisme naissant et est connu comme un théologien gnostique, adepte des sciences divinatoires.

Carpocrate conçoit "un monde visible créé par des anges déchus de leur pureté originelle qui se sont unis à la matière universelle. La plupart des âmes humaines s'amalgament à des corps mortels en punition d'une faute primordiale, commise dans le monde invisible. Seules quelques-unes d'entre elles, restées fidèles à Dieu, telles les âmes de Jésus, de Platon, de Socrate et d'Aristote, sont incarnées pour la gloire de leur maître".

Vers 160, Carpocrate fonde la secte gnostique des Carpocratiens dont les adeptes véhiculent sa doctrine, souvent fluctuante et confuse, jusqu'au IVe siècle. Pour subsister, les adeptes s'adonnent à l'astrologie, à l'oniromancie (art divinatoire utilisant les rêves) et à quelques autres sciences divinatoires plus secrètes.

Comme d'autres groupuscules gnostiques, les disciples de Carpocrate se livrent à des excès de tous ordres, à l'abri de l'immunité que leur confère une doctrine considérant le Mal comme une création de Dieu, au même titre que le Bien.

Rejetés tant par les philosophes traditionnels que par l'Eglise, Carpocrate et ses adeptes sont pourtant courtisés et recherchés par quelques grands et riches personnages de leur temps dont ils favorisent les turpitudes, les débauches voire les crimes !

 

Saint Agapit, l’adolescent martyr

devin,ère chrétienne,astrologue,voyant,persécution,martyr

Agapit est jeté dans la fosse aux lions, mais les fauves refusent de le dévorer.

Agapait vit à Palestrina, près de Rome, sous le règne de l'empereur romain Aurélien (214-275).

La légende affirme qu'enfant très précoce, il lit et écrit couramment le latin et le grec dès l'âge de 3 ans, qu'il est doué de clairvoyance et peut prédire, très à l'avance, les événements qui vont survenir.

Ainsi, vers l'âge de 15 ans, le jeune Agapit annonce la mort de l'empereur Claude II et "l'avènement d'un empereur cruel qui se prendra pour le Soleil et mourra assassiné moins de dix ans après son accession au trône".

Cette prédiction étant parvenue aux oreilles d’Aurélien qui vient d'être proclamé empereur par ses soldats, le monarque fait comparaître le jeune voyant devant le Préfet de la Cité. Torturé et condamné en sa qualité de chrétien, pressé d'abjurer sa foi, l'adolescent demeure ferme dans ses convictions et prédit même, sous les quolibets de la populace, que dans quelques années, grâce au signe de la Croix, un Empereur honoré et puissant embrassera la foi chrétienne.

Devant la foule qui le conspue, le jeune garçon, plongé dans un état second, chante les louanges du Seigneur, prophétise et, s'adressant personnellement aux personnes présentes qui l'insultent, leur prédit à voix haute les choses bonnes ou affligeantes qui·vont leur arriver. Ainsi, au gouverneur de la Cité, il annonce une mort soudaine et prochaine.

Au tribun Anastase, qui assiste sans broncher à ses tortures, il prédit sa conversion au christianisme. L'adolescent est jeté dans la fosse aux lions, mais les fauves, pourtant à jeun, refusent de le dévorer ce qui met le gouverneur si fort en colère qu'il en meurt d'une attaque sous les yeux de la foule atterrée !

Agapit est alors décapité, mais sa foi rayonnante, sa résistance à la torture, sa résolution sans faille et son étonnant don de voyance, amènent de nombreuses conversions dont celle du tribun Anastase qu'il a prédite ! Plus tard, l'Empire romain devenu chrétien, on édifie une basilique en l'honneur de saint Agapit martyr, dans sa ville de Palestrina.

 

Sainte Thaïs, la pécheresse

devin,ère chrétienne,astrologue,voyant,persécution,martyr

Thaïs dut une partie de sa renommée à ses dons de voyance qu'elle n'hésiter pas à exercer au cours de ses séances amoureuses !

Célèbre courtisane égyptienne du IVe siècle après l-C., Thaïs vit une jeunesse ardente et tumultueuse.

Adulée par ses nombreux et riches amants, elle doit une partie de sa renommée à ses dons de voyance qu'elle exerce, d'après la légende, au cours même de ses séances amoureuses !

Thaïs est convertie à la foi chrétienne par Paphnuce, un jeune et bel ermite rencontré au cours d'un voyage dans le désert égyptien. La jeune pécheresse tente de le séduire, mais le saint homme résiste à ses avances.

Paphnuce la convertit, devient évêque, meurt en odeur de sainteté et, bien que resté célibataire, s'oppose au célibat du clergé. Il sera mutilé parce que chrétien : oeil droit crevé et tendon d'Achille de la jambe gauche coupé. C'est grâce à son influence que, dans les Eglises d'Orient, un homme peut continuer à vivre avec son épouse après son ordination.

Touchée alors par la grâce, Thaïs change de vie : elle se retire dans un couvent et vit cloîtrée dans une étroite cellule où nul n'a le droit de pénétrer, ne s’alimentant que de pain et d'eau durant plus de trois années.

Après trois ans de pénitence, elle sort de sa cellule et rejoint les autres religieuses, mais meurt deux semaines plus tard.

 

Al Farabi

devin,ère chrétienne,astrologue,voyant,persécution,martyr

Al Farabi fut le trait d'union entre la pensée grecque et l'Islam.

Al Farabi (870-950) est l'un des esprits les plus brillants et les plus cultivés de son temps. Initié à Bagdad par des penseurs chrétiens, imprégné de philosophie grecque, Al Farabi est le trait d'union entre la pensée grecque et l'Islam. Il estime qu'Aristote et Platon, malgré leurs divergences, ont apporté au monde la vérité universelle (la « philosophia perennis ») seule capable d'éclairer et de résoudre les problèmes philosophiques qui se posent aux penseurs musulmans.

Philosophe mystique, il propose à ses pairs une philosophie du bonheur qui tranche avec le pessimisme inhérent à la religion chrétienne.

Au cours d'une nuit dans le désert, l'ange Gabriel lui apparaît. Al Farabi a alors la vision extraordinaire de tout l'avenir du monde, de l'instauration sur Terre de la Cité juste, du Royaume de la joie et du bonheur. Désormais, Al Farabi vit en parfaite harmonie avec le monde, prévoyant en toutes circonstances les événements avant qu'ils ne surviennent. Conseiller et astrologue de l'émir Sayt al-Dawla qui vit à Alep, il est souvent appelé en consultation par les grands et les puissants de son époque.

 

24/07/2013

ACTUALITÉS

Jacques MANDORLA sera présent ce soir dans l'émission ZONE PARANORMALE sur la chaîne TMC

émission,zone paranormale,fin du monde,fantôme,esprit,maison hantée,6e sesn des animaux,mystère

Ce soir, mercredi 24 juillet, entre 23h10 et 3h30, l'un des animateurs de notre blog particpera à l'émission ZONE PARANORMALE présentée par Laurence BOCCOLINI sur TÉLÉ MONTE CARLO (chaîne n°10 sur le câble).

Au programme :

Exorcistes : ils combattent le mal

Leur maison serait hantée

La terrible nuit d'Ève Angeli

Le faiseur de pluie

21 décembre 2012 et fin du monde

Les animaux nous parlent-ils ?

Corps humain : des mystères inexpliqués

L'inquiétante nuit d'Armelle au château de Combourg

09:52 Publié dans ACTUALITES | Lien permanent | Commentaires (1)

18/06/2013

LES ANIMAUX ET LES PHENOMENES PSI

DES COMPORTEMENTS MYSTÉRIEUX ASSIMILÉS À DES PHÉNOMÈNES PARANORMAUX.

                                            Par Ranky


Nos frères inférieurs, comme se complaisent à les classer certains “esprits avancés”, nous sont bien souvent supérieurs, notamment en ce qui concerne certains sens - tels les saumons qui quittent la mer pour ensuite parcourir fleuves et rivières pendant plusieurs milliers de kilomètres avant de retrouver le torrent où ils sont nés. Il n’y a là rien de surnaturel  ni de paranormal. Il s’agit probablement d’une mémoire innée pour la conservation de la race.

RANKY BLONDINE ANIMAUX 1.jpg




Un numéro de magie ou nous utilisons les belles capacités des chiens.


Lorsqu’un chien  retrouve la maison de ses maîtres, il est permis de penser que son odorat très développé est à l’origine de ce que nous prenons pour une performance. Un chien correctement dressé et entraîné peut, après avoir senti une odeur imprégnant un morceau de tissu, suivre la trace d’un bandit, d’un alpiniste perdu en montagne ou d’une victime de tremblement de terre. Certaines races de chien sont même spécialisées dans la détection des cachettes de drogues.

Mais comme chez l’homme, il existe chez l’animal des comportements mystérieux assimilés à des phénomènes paranormaux.
Plus question de parler d’odorat lorsqu’un chat parcourt un millier de kilomètres pour retrouver sa maison ou son maître. A l’instar de certains oiseaux migrateurs et certaines races de pigeons, le chat semble posséder une sorte de boussole.

Voici une expérience facile à réaliser : enfermez votre chat dans un sac ou son panier

Kiwi le Magnifique.

habituel  et emmenez-le  loin de chez lui. HUBERT PAUGAM 4KIWI LE MAGNIFIQUE.jpgArrivé  à la destination choisie, posez le panier toujours fermé à même le sol et attendez une minute. Enfin, ouvrez le panier et vous constaterez que votre chat sortira du panier en prenant immédiatement, dans 100 % des cas, la direction de sa maison ! S’agit-il d’un lien télépathique vers un lieu ou vers son propriétaire ? Il est bien difficile de répondre  à cette question. 

On a aussi retrouvé des chats et des chiens, que l’on croyait disparus, sur la tombe de leur maître décédé.
Certains sens répertoriés chez l’animal semblent indispensables à la survie de l’espèce, et dans des situations de stress, d’émotion, de peur, ces sens peuvent se trouver décuplés.
L’animal, comme l’homme, semble doté d’une perception fondamentale inexpliquée. Des chiens hurlent à la mort quand ils sentent leur maître en danger, même si celui-ci se trouve géographiquement très éloigné.

Lorsque le maître d’un chien est malade, l’animal change de comportement et souvent demeure prostré au pied du lit, mange moins et ne joue plus. 
Le lien télépathique semble plus tangible dans les épreuves, que lorsque nous sommes dans un état de vie normale, ce qui tendrait à prouver que ces perceptions extra-sensorielles serviraient à conserver notre équilibre.

Dans cette hypothèse, toute manifestation parapsychologique serait l’indice d’un inconscient collectif à la dimension cosmique, commun à toutes les espèces, animales ou humaines.

==============================
Les poussins du docteur Péoc'h

Voir la vidéo en fin de dossier

                                                                       par Ranky

Ambroise Roux, PDG de la Compagnie Générale d’Électricité créa dans ses services un laboratoire d’électronique qui permit en 1977 de fabriquer un générateur numérique aléatoire imaginé par un physicien allemand, dans le but d’étudier l’action éventuelle de l’esprit sur la matière.
L’ingénieur français Pierre Janin élabora un appareil de ce type : le tychoscope.

RENE PEOC'H 4.jpgLe tychoscope est une sorte de petite boîte cylindrique munie de roulettes et contenant un moteur lui permettant de se déplacer dans toutes les directions de façon aléatoire.

L’appareil est équipé d’un crayon permettant d’inscrire sur de grandes feuilles de papier, les itinéraires parcourus.



(NOTE DE Ranky)  MON POINT DE VUE SUR LE MYSTERE PSYCHOCINETIQUE.
" Il s’agit pour les sujets prétendus PSI d’essayer d’attirer vers eux le petit robot, par la force de leur pensée.
Une expérimentation, réalisée sur plus de 100 sujets a donné des résultats probants puisque 40% de ceux-ci ont réussi à diriger le robot vers un point désigné à l’avance, démontrant ainsi la réalité de la psychocinèse qui serait l’influence de l’esprit sur la matière.
J'ai assisté personnellement à ces déplacements, notamment dans divers laboratoires  de recherche nucléaire ou j'étais présent  afin d’éviter des fraudes éventuelles : échange d’éprouvettes, manipulation d’échantillon de métal, etc. ou des sujets auraient modifié la structure interne du métal, ce que les parapsychologues et quelques scientifiques ont baptisé "Psychocinèse" et pour lesquelles moi-même et plusieurs collègues n'ont pu trouver d'explication illusionniste.
Ces “manifestations troublantes” restent  très mystérieuses pour moi. Le phénomène constaté à  plusieurs reprises demeure inexpliqué et ne prouve pas qu'il s'agit d' action de l'esprit sur la matière. Dans ce domaine très controversé, la parole appartient aux scientifiques ".

REMY CHAUVIN  photo imi.jpg

Le professeur Rémy Chauvin, biologiste-entomologiste- professeur honoraire à la Sorbonne- docteur ès sciences- maître de recherche-

Le tychoscope a aussi été employé en expérimentation animale, notamment par le professeur Rémy Chauvin. Le moteur réglé afin d’émettre des sons désagréables pour les souris, on constata que celles-ci, prisonnières dans une cage avec le tychoscope, parvenaient à éloigner celui-ci, semblant ainsi faire preuve d’une capacité psychocinétique.



                                             LA THEORIE DE KONRAD LORENZ
                                        PRIX NOBEL DE BIOLOGIE, CONFIRMÉE.

KONRAD LORENZ.jpgKonrad Lorenz. Prix Nobel.
Photo Dr
 Ce robot a permis au docteur Péoc’h de confirmer la théorie dite de “l’empreinte”, élaborée par le biologiste Konrad Lorenz, prix Nobel, selon laquelle un oiseau conditionné adopte tout objet qui bouge ou fait du bruit comme étant sa mère. Le docteur René Péoc’h, fasciné par cette possibilité, a entrepris des travaux sur des poussins.

RENE PEOC'H 1.jpg



Le docteur René Péoc’h avec l’un des poussins ayant participé à ses expériences.
(Vue extraite du film “La science face au paranormal” de Marie-Monique Robin)



René Péoc'h pratique d’abord ses essais, en mettant à longueur de semaine, pendant une heure par jour, les poussins en contact avec ses chaussures. Et le résultat est probant. Les poussins le suivent quand il se déplace. Il fera ensuite des essais avec le petit robot qui sera pareillement adopté par les poussins qui le prennent en affection.
L’expérience est encore plus extraordinaire lorsqu’on enferme le poussin dans une cage transparente. Le robot qui se déplace de façon aléatoire, à l’extérieur de la cage de verre, va être influencé et finir par se diriger, en moins d’une demi-heure, vers le poussin, comme si celui-ci avait une action par la pensée pour l’attirer vers lui,jusqu’à finir par venir se coller contre la vitre, semblant accréditer la thèse que la volonté du poussin à contrecarré les lois du hasard.

RENE PEOC'H 2.jpg


Le poussin, dans sa cage de verre, attire le robot vers lui.
(Vue extraite du film “La science face au paranormal” de Marie-Monique Robin)



René Péoc’h organise plus de 600 expériences avec près de 2500 poussins. Tous les graphiques réalisés par le petit robot sont stockés et sembleraient prouver que l’esprit a bel et bien une influence sur la matière. Les statistiques démontrent que le robot se déplace près de trois fois plus vers la cage transparente contenant le poussin que vers une autre direction.
Il est remarquable de constater que les poussins ayant leur propre mère poule ne sont pas intéressés par le robot et celui-ci ne se déplace pratiquement jamais vers la cage.

                             NORMAL ? PARANORMAL ?
C’est la preuve que c’est bien le conditionnement du poussin qui fait la différence de trajectoire du robot. Aucune loi physique ne permet l’explication du phénomène. Alors, Normal ? Paranormal ? On ne peut que constater la réalité du phénomène. Une réalité que l’on se doit d’étudier.
Mais une fois de plus, il est navrant de constater que le docteur René Péoc’h subit beaucoup plus de critiques que d’encouragements à poursuivre ses travaux. Certains scientifiques bornés, (si, si, ça existe!!) véritables fonctionnaires de la recherche, refusent d’étudier ce phénomène alors qu’il en existe en physique souvent d’autres pas plus visibles, comme le temps, l’énergie, les forces, les dimensions de l’espace qui font bien partie de l’immatériel et de l’invisible, où là aussi, on est dans l’ignorance.
René Péoc’h fait partie de ces chercheurs qui ne craignent pas de compromettre leur carrière en raison de l’obscurantisme qui continue à régner en France. Mais ça, on le savait déjà !

                                                                                                             Ranky

Pour voir la vidéo, cliquez sur la flèche :









09/06/2013

GRANDS VOYANTS DE L'HISTOIRE

Les  grands devins de l'Antiquité

 par Pierre Genève et Jacques Mandorla

 

Tant dans l'ancienne Perse que dans l'Égypte des Pharaons, les sciences divinatoires sont un domaine réservé aux prêtres. La "haute science" demeure secrète et anonyme, et l'astrologie, science savante entre toutes, se confond alors avec l'astronomie et les mathématiques.

Dans l'Antiquité, l'oracle (mot venant du latin oris, bouche) est la personne par la bouche de laquelle parlent les dieux. L'oracle le plus connu est, sans conteste, la Pythie de Delphes, sur le mont Parnasse en Grèce. En réalité, il y a non pas une, mais de nombreuses pythies, choisies parmi des filles belles et vierges, se relayant à vie dans le temple d'Apollon.

La pythie s'assoit sur un trépied, situé juste au-dessus de la fosse aux oracles, construite sur une faille volcanique d'où sortent des émanations sulfureuses. Pour entrer en transe, en plus de l'action hallucinogène des vapeurs, elle mâche des feuilles de laurier, la plante sacrée d'Apollon puis prononce des phrases incompréhensibles que les prêtres du temple se chargent ensuite d'interpréter. D'autres oracles placent un coq dans un cercle formé de nombreuses lettres et déposent un grain de blé sur chacune. Puis ils laissent l'animal picorer et interprètent uniquement les lettres sur lesquelles restent des grains auxquels le coq n'a pas touché.

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

La pythie en transe dans le temple d'Apollon.


Autre devin de l'Antiquité : Cassandre, la fille de Priam, roi de Troie.
La légende rapporte que Cassandre ayant demandé au dieu Apollon de lui enseigner l'art de la divination et qu'en échange elle lui donnerait sa virginité. Mais, après avoir été initiée par le dieu, Cassandre ne tint pas sa promesse et s'enfuit ! Apollon lui jeta alors un sort : personne ne crut alors aux prédictions de Cassandre, bien qu'elles fussent vraies ! 

À noter qu'une expression a été créée pour la célébrer : "Jouer les Cassandre", c'est-à-dire faire des prédictions, être une devineresse, une pythonisse, une prophétesse, une diseuse de bonne aventure, une extralucide, une vaticinatrice, une voyante, une chiromancienne (lecture dans les lignes de la main), une cartomancienne (tarots), une rhabdomancienne (baguette de sourcier ou pendule), une géomancienne (lignes tracées sur le sol)...

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

Cassandre n'a pas tenu sa promesse faite à Apollon : lui donner sa virginité.


Astrologues de la Rome impériale

À Rome, les aruspices, encore appelés augures, sont des prêtres étrusques qui parviennent à tirer des présages en examinant les entrailles d'un animal (ils disent y discerner une projection sacrée du monde, de ses désordres et de ce qui le menace) ou bien en observant les éclairs, les éruptions volcaniques, le vol ou le chant des oiseaux. Ces présages sont ensuite consignés dans un registre appelé Annales. 

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

Foie en bronze, d'origine étrusque, avec différentes zones permettant de faire des prédictions.


Les plus célèbres ouvrages de divination de la Rome païenne sont les Livres sibyllins, recueils antiques attribués à la sibylle de Cumes, ville située près de Naples. L'antre (on dirait aujourd'hui "son cabinet de voyante") dans lequel elle officiait a été découvert en 1925 par des archéologues. 

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph  devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

La Sybille de Cumes et l'antre dans lequel elle faisait ses prédictions.


Ces livres sybillins ont été reconstitués, après l'incendie du Capitole, par un collège de pontifes : l'intérêt du pouvoir impérial est, en effet, de garder la haute main sur leur interprétation, afin d'éviter une dérive des prêtres qui en ont la gestion et la garde. La page de l'oracle, correspondant à l'année et lue par le grand pontife au cours d'une cérémonie solennelle durant laquelle il interprète aussi les prodiges survenus, a une énorme influence sur le peuple. 

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

Aruspices se préparant à faire des prédictions en étudiant les entrailles d'un animal.

 

L'un des premiers adeptes de l'astrologie dont l'histoire a retenu le nom est Mystratès (vers 450-380 av. J.-C.), qui prédit à Marcus Furius Camillus que Rome, alors petite ville du Latium, deviendrait la cité la plus puissante de l'univers et la maîtresse du monde. À cette époque, les astrologues sont appelés familièrement mathématiciens, car ils sont pour la plupart d'éminents savants avant d'être des devins.

Un de ceux qui laissera une empreinte durable dans l'histoire de l'astrologie est Petosiris (IVe siècle av. J.-C.), grand prêtre du dieu Thot à Hermopolis, grâce à la consultation privée qu'il accorde à Alexandre le Grand, après sa victoire sur les Perses d'Égypte. Petosiris est l'auteur présumé des fameuses Tables astrologiques qui seront consultées durant plusieurs siècles par les nobles dames de l'Antiquité, dont Juvénal se moquera dans ses Satires : "Elles ne prennent aucun rendez-vous, sans consulter préalablement leur Petosiris" !

Mais l'astrologie, science noble pratiquée par les prêtres et les mathématiciens, devenue très à la mode dans l'Empire romain, va finir par accueillir sans discernement bonimenteurs et escrocs. Ceux-ci ne vont pas hésiter à se vanter de maîtriser les arcanes des astrologues égyptiens ou chaldéens, dont la réputation était ancienne et non usurpée. Ce que confirme l'écrivain Néroman dans sa Grande encyclopédie illustrée des Sciences occultes : "Dès que des exploiteurs incultes eurent pris possession de l'instrument astrologique, le souci d'en tirer profit étouffa celui de comprendre et de conserver les lois inaltérées".

Heureusement, quelques praticiens de qualité vont, cependant, maintenir le flambeau de la "haute science".

 

Tibère : un grand devin

Le futur empereur romain Tibère (42 av. J.-C.-37 ap. J.-C) est connu pour avoir, durant toute sa vie, manifesté de surprenants dons de voyance. Ainsi, lors d'un entretien avec Galba, alors proconsul, Tibère finit par lui dire en grec : "Toi aussi, Galba, tu goûteras durant quelques jours à l'Empire", lui prédisant ce pouvoir que le proconsul obtiendra très tard et pour très peu de temps. Tibère est initié par Thrasylle (50 av. J.-C.-36 ap. J.-C), astrologue réputé qui enseigne à Rhodes les sciences divinatoires qu'il a lui-même apprises auprès des Chaldéens de Mésopotamie. Thrasylle gagne vite la confiance de Tibère, au point de devenir son conseiller et son plus fidèle ami.

Dans sa villa de Capri, Tibère consulte volontiers les devins et astrologues professionnels dont il se propose d'éprouver la science et les pouvoirs occultes. Il les reçoit sur une terrasse dominant une falaise à pic sur la mer. Il a, à son service, un esclave vigoureux mais sourd-muet, seul témoin de ces consultations. L'esclave lui amène les devins par des escaliers secrets et, au retour, il les précipite dans la mer, afin d'ensevelir les secrets de son maître ! Un jour, par le même chemin, on amène Thrasylle, grimé, qui a quitté Rhodes pour tenter sa chance à Rome. Tibère ne reconnaît pas son ancien professeur en sciences occultes. Le devin étudie le ciel de Tibère et lui dévoile très habilement l'avenir. Ses réponses ayant frappé Tibère, ce dernier lui demande si, de son côté, il a pensé à faire son horoscope personnel de ce jour. Thrasylle observe alors la position des astres le concernant, pâlit et s'écrie: "Le moment est critique et je touche presque à ma dernière heure". Tibère le reconnaît alors, l'embrasse, le rassure sur ce qu'il vient de deviner et, regardant ses prédictions comme un oracle, l'admet définitivement dans sa plus intime confiance.

Quelques années plus tard, l'astrologue Pammène (37-68 ap. J.-C.), très célèbre à Rome, prédit à Messaline, la jeune maîtresse de Néron, qu'elle l'épousera après l'assassinat de son mari. Et à Agrippine, mère de Néron, qui le consulte secrètement elle aussi sur le destin de son fils, il lui répond qu'il régnera pour tuer sa mère. "Soit, dit-elle, pourvu qu'il règne !". Pammène prédit également à Tigellinus, favori de Néron, animateur et complice de ses débauches et de ses crimes, cinq ans avant que l'événement ne se produise, qu'un immense incendie détruira la ville de Rome le 14 des calendes d'août 64. Enfin, il prédit aussi que Néron, alors en pleine gloire, se suicidera, abandonné de tous. 

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

L'astrologue Pammène a fait de remarquables prédictions concernant Néron et ses proches.


Hypatie et Synésius

Une des dernières étoiles éclatantes au firmament de l'astrologie antique est Hypatie, la fille du mathématicien Théon, née en 370. Elle enseigne à Alexandrie devenue chrétienne, la philosophie néo-platonicienne, les beautés de la géométrie et les secrets des astres. Un jour, son destin croise la route de Synésius de Cyrène. Ce philosophe, néo-platonicien lui aussi, est né à Ptolémaïs en Cyrénaïque (aujourd'hui la Libye). La petite histoire prétend que, venu à Alexandrie pour étudier les mathématiques, il rencontre Hypatie dans la rue. Les deux philosophes platoniciens tombent amoureux fous l'un de l'autre.

Constatant qu'ils sont nés tous deux le même jour, Hypatie dresse leurs horoscopes et s'aperçoit que leur destin commun, écrit dans le ciel, veut qu'ils meurent de mort violente, le même jour de l'an 414, dans la ville de leur naissance. Hypatie décide de garder le secret pour elle. Le jour fatidique, pour protéger son amant dont elle sait qu'il est né à Ptolémaïs et non à Alexandrie, ce qui peut le sauver, elle le quitte de bon matin, le laissant endormi dans leur demeure. Dans la rue, elle est soudain assaillie par la populace, lapidée puis dépecée par des voyous qui abandonnent sa chair aux chiens errants et aux vautours. Quant à Synésius, on rapporte qu'il meurt le même jour que son amante, s'empoisonnant pour ne pas survivre à celle qu'il aimait tant. 

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

Synésius et Hypathie, nés le même jour, meurent le même jour de l'an 414.

La vie exemplaire d'Hypatie et de Synésius, et leurs communes convictions, marquent la transition entre le monde érudit de l'Antiquité païenne et celui de la science du Moyen Âge, entièrement soumise aux dogmes religieux du christianisme. Or, contrairement à une idée reçue mais tout à fait fausse, l'astrologie n'a jamais été totalement condamnée par l'Église. 

27/05/2013

ART MÉDIUMNIQUE

 

ART MÉDIUMNIQUE.

L’art médiumnique apparaît au XIXème siècle en même temps que le spiritisme.
L’artiste classé dans cette catégorie n’a reçu aucune formation dans un domaine où il est brusquement projeté : musique, sculpture, peinture , poésie, écriture.
 A un moment imprévu de leur vie et sans aucun apprentissage, certaines personnes acquièrent soudainement des dons artistiques accompagnés du  bagage technique permettant de les exprimer. Ces connaissances subites de choses réputées inconnaissables selon nos raisonnements habituels sont étudiés en parapsychologie sous le nom de métagnomie.
Le peintre Jean Dubuffet a collectionné  beaucoup de ces oeuvres en marge de l’art officiel répertorié, les baptisant “Art brut”. Dubuffet donne de ces créations une explication rationnelle : elles  seraient le résultat d’une position d’isolement, de misère ou de maladie mentale sinon de dons spirites.
Curieusement, la majorité de ces artistes ont tous pour facteur déclenchant de leur vocation, le spiritisme.
Quelle qu’en soit l’explication, ces artistes possèdent la faculté de produire en un temps souvent très court des oeuvres quelquefois fort complexes, souvent d’une grande qualité ne répondant toutefois jamais aux canons de l’art officiel, et sans aucune approche préalable du sujet (étude, réflexion, esquisses, etc..).
Le docteur Eugène Osty a étudié plusieurs de ces artistes d’un regard exclusivement métapsychique, c’est-à-dire en étudiant les mécanismes psychologiques, sans tenir compte de  la qualité  artistique des oeuvres.
L’art médiumnique s’éloigne toujours de la représentation classique au profit d’une représentation symbolique. D’après les tenants du spiritisme auxquels je laisse cette théorie, le "perisprit" qui serait une “enveloppe” survivant à la mort s’exprimerait par des figures libérées de la contrainte réglementaire, de la volonté de l’exécutant, produisant ainsi une création artistique différente. Curieusement, ces créations artistiques abstraites contiennent pourtant des animaux, des visages humains et des motifs floraux.
L’art spirite ou médiumnique est pratiqué par des artistes ayant exclu le conditionnement culturel et le conformisme social. Ils ne s’attribuent pas la parenté de leurs oeuvres mais prétendent tous être des intermédiaires des “esprits”.

COUVE ENCYCLO DU MYSTERE.jpgLes dossiers qui suivent sont extraits du livre de Ranky.

ENCYCLOPEDIE DU MYSTERE.

Editions Trajectoire.

Prix : 24 euros.

Nombre de pages: 400

Photos-documents : environ 200

ISBN : 978-2-84197--574-7

www.amazon.fr

Encyclopédie du mystère de Ranky est classé au 1er mai 2013

                                              chez Amazon : 7165 sur 1.500.000 livres.

LE FACTEUR CHEVAL
            1836-1924
LE FACTEUR CHEVAL 1836-1924.jpgSon certificat d’études en poche il entre comme apprenti boulanger, métier qu’il exercera quelques années seulement. A 31 ans il devient facteur à Hauterives dans la Drôme.
Son éveil à la sculpture se produit à plus de 40 ans.  En livrant son courrier il heurte une pierre dont la forme le fascine et sera en quelque sorte la première pierre de son “palais idéal” qu’il mettra 33 ans à construire de façon intuitive.
Dès le lendemain, repassant au même endroit il découvre d’autres pierres aussi singulières dont il rempli ses poches pour les ramener chez lui. Un peu plus tard il utilisera un panier, puis une brouette.  Très tard, chaque soir, à la lumière d’une lampe à pétrole il élabore en rêve sa construction à venir. 
Puis il passe à la partie ouvrière. Les 20 premières années sont réservées à la construction de la façade Est. Il entame ensuite une phase de construction vers le Nord : deux cascades - le monument égyptien - des grottes - puis,  vers le sud : le temple hindou gardé par les trois géants : César, Vercingétorix et Archimède.
Il termine par la façade Ouest, avec des alcôves remplies de miniatures du monde entier. Une mosquée, un temple Hindou, la Maison Carrée d’Alger, un Château du Moyen-âge, un  Chalet Suisse.
Une galerie d’une vingtaine de mètres de long, ornée de sculptures permet d’accéder par des escaliers à une terrasse de même dimension. On trouve dans son oeuvre des styles  architecturaux puisés dans la bible, la mythologie égyptienne et hindoue.  Le palais est terminé en 1912.

LE PALAIS IDEAL DU FACTEUR CHEVAL.JPG
















Ferdinand Cheval souhaitait reposer au sein de son oeuvre mais la loi française l’interdisant il attaque la construction de son tombeau dans le cimetière communal de Hauterives.

LA BROUETTE DU FACTEUR CHEVAL.jpg
La brouette du facteur Cheval (Photo DR)


Il reprend sa brouette en 1914  et construit en 8 ans un deuxième chef d’oeuvre. Le facteur Cheval  meurt en 1924. Le palais idéal et le tombeau sont aujourd’hui classés monuments historiques.
 




LE TOMBEAU DU SILENCE ET DU REPOS SANS FIN.JPG


Le tombeau du silence et du repos sans fin

« Fils de paysan je veux vivre et mourir pour prouver que dans ma catégorie il y a aussi des hommes de génie et d'énergie. Vingt-neuf ans je suis resté facteur rural. Le travail fait ma gloire et l'honneur mon seul bonheur ; à présent voici mon étrange histoire où le songe est devenu, quarante ans après, une réalité. »
           Ferdinand Cheval, 15 mars 1905.

 

 

 

==============================================================

AUGUSTIN LESAGE
 Augustin Lesage est l'un des cas les plus extraordinaires de la peinture dite médiumnique. Bien sûr, autour du personnage une légende s’est créée : mineur de fond dans le Nord de la France, il aurait entendu une voix lui annonçant “un jour tu seras peintre”. Assistant l’année suivante à une séance de spiritisme, des messages lui confirment cette orientation artistique et il se met donc à dessiner sous la dictée des “esprits”. Bientôt, il se met à peindre des tableaux de grande dimension dont les motifs représentent des constructions architecturales miniaturisées incroyablement complexes.
Augustin Lesage, qui n’a aucune notion de l’art pictural, réalise une première oeuvre à connotation orientale. La technique est sûre, le geste précis. Il applique la peinture sans dessin préalable, sans hésiter, sans aucune retouche et étonne les spécialistes du monde artistique. Il dit ”Je fais ce qu’on me dit de faire”.


AUGUSTIN LESAGE 1876-1954.jpg                                        Augustin Lesage 1876-1954


Lesage installe sur un mur de sa cuisine  une toile de 3 mètres de côté . Son pinceau est attiré par le coin droit supérieur de cette toile et, après environ un mois où il ne se passe rien, sa main l’entraîne et il commence à appliquer la peinture de gauche à droite. Chaque jour, pendant deux ans, en rentrant de la mine de charbon où il travaille, il s’installe devant la toile et continue à la couvrir.  La pièce où il a installé cette toile ne lui permet pas de la déplier complètement et un des côtés reste donc enroulé. L’exiguïté de la pièce ne lui permet pas non plus le recul nécessaire pour l’examiner dans son ensemble. Lesage peint donc en descendant le long de sa toile, mécaniquement, sans temps de réflexion et avec une précision époustouflante.
Pendant l’ exécution d’une de ses toiles les “esprits” lui annoncent que la fresque originale se trouve dans un tombeau qu’il visitera  au cours d’un voyage prochain. Effectivement, Lesage et quelques compagnons partent dans les environs de Louxor où, visitant la tombe d’un égyptien du nom de Ména, ils découvrent sur l'un des murs la même scène qu’il avait peinte et intitulée “La maison égyptienne”.
Le milieu spirite s’empare aussitôt de l’anecdote, voulant prouver ainsi que Lesage posséde bien des capacités médiumniques.

ENQUÊTE-EXPRESS DE NOTRE COMITÉ

Peinture ornementale d'Augustin Lesage

PEINTURE ORNEMENTALE DE AUGUSTIN LESAGE.jpg Il faut savoir que si Auguste Lesage n’avait pas vu la fresque égyptienne avant de peindre son tableau, la découverte de cette fresque était recensée dans un livre datant de 1905 et citée dans quelques revues de 1930.

Mais cette révélation n’enlève rien à la mystérieuse puissance de son oeuvre qui est immense puisqu’elle comprend environ 800 toiles dont quelques-unes sont visibles aux Musées d’Art moderne de Lille et de Paris

Sans aucune formation picturale, par le biais du spiritisme Auguste Lesage préfigure trois des mouvements majeurs artistiques du XXème siècle : l’art abstrait, le surréalisme et l’art brut.

=================================================================



                                                                   






10/05/2013

GRANDS VOYANTS DE L'HISTOIRE

Joseph, l'interprète des songes du Pharaon

 Par Charly Samson et Jacques Mandorla

 

Les songes, définis comme des voyances révélées au dormeur, sont toujours difficiles à interpréter. Pourtant, un homme nommé Joseph a su décoder les songes d'un Pharaon, influençant ainsi l'histoire de notre civilisation.

 

Le récit que nous rapporte la Bible (Genèse, XXXVll-L) se situe en des temps pour lesquels réalité et légendes sont intimement liées. Il concerne l'extraordinaire aventure de Joseph, fils préféré du patriarche Jacob et de son épouse Rachel.

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

La rencontre de Jacob et Rachel.


Le prix de la jalousie

Ses frères sont d'autant plus jaloux que Joseph leur raconte certains de ses songes : "Nous sommes en train de lier nos gerbes et voilà que la mienne se lève et se tient droite, tandis que les vôtres se prosternent devant elle ! ".

Ce songe de Joseph attise la haine de ses frères, obligeant Jacob à le réprimander : "Va-t-il falloir que ta mère, tes frères et moi, nous nous prosternions à terre devant toi ?".

Excédés, les frères de Joseph décident alors de le tuer. Préférant ne pas se souiller de son sang, ils vont dans le désert et le jètent vivant dans une citerne vide. Par chance, arrive au même moment une caravane d'Ismaélites, dont les chameaux sont chargés d'aromates, de baume et de myrrhe à destination de l'Égypte. Pour vingt pièces d'argent, Joseph est vendu à ces marchands qui l'emmènent comme esclave en Égypte. Là, il est revendu à Putiphar, officier et chef des gardes de Pharaon, tandis que ses frères, de retour à la maison, annoncent à Jacob que son fils préféré est mort.

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

Joseph est vendu, par ses propres frères, à des marchands nomades.


Rêves en prison

Joseph, qui n'a que 17 ans, vit dans la maison de son maître Putiphar, qui reconnaît rapidement ses mérites et le met à la tête de sa maison, lui confiant la gestion de tous ses biens. Mais l'épouse de Putiphar, irritée par une position aussi privilégiée accordée à un étranger, et par ses avances repoussées, use alors de stratagèmes pour éliminer Joseph. Putiphar, excédé, finit par le faire interner dans la prison où sont détenus les prisonniers du roi. C'est une chance pour Joseph, qui ne tarde pas à gagner la faveur du chef de la prison, lequel n'hésite pas à lui confier des tâches administratives importantes.

Un jour, le panetier et le grand échanson du Pharaon, ayant mécontenté leur souverain, arrivent dans la prison : Joseph est mis à leur service. Un matin, il les trouve attristés après une nuit où ils ont fait, chacun, un songe important que personne n'est capable d'interpréter. Ils racontent ces rêves à Joseph, qui les interprète facilement et, plus tard, après leur libération, constatent la rigoureuse exactitude de ces interprétations.

 

Les songes du Pharaon: 14 vaches et 14 épis de blé

Deux ans après ces faits, Pharaon, dans son palais, fait un songe qui le trouble fortement. Dans son sommeil, il voit surgir du Nil sept vaches belles et grasses qui se mettent à paître. Puis, sept autres vaches, laides et maigres, qui dévorent les premières.

Pharaon s'éveille brusquement, mal à l'aise, puis se rendort. Mais un nouveau songe vient le visiter : sept épis de blé, gros et beaux, sortent d'une même tige, suivis de sept autres épis, maigres et desséchés par le vent, qui se mettent à dévorer les gros épis.

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

Les songes de Pharaon : 7 vaches grasses et 7 vaches maigres, puis 7 beaux épis de blé et 7 épis dessechés.


À son réveil, Pharaon convoque tous les devins et sages de l'Égypte, et leur raconte ses deux songes : hélas pour lui, personne ne peut les interpréter. C'est alors que le grand échanson fait le récit de sa rencontre en prison avec un jeune Hébreu, et de son interprétation exacte de ses songes et de ceux du panetier. Pharaon demande qu'on lui amène Joseph sur le champ.

Mis face au Pharaon, Joseph explique le rêve de celui-ci : "Ce double songe n'en forme qu'un. Dieu vous révèle ce qu'il va faire. Les sept vaches grasses sont sept années d'abondance et les sept vaches maigres, sept années de disette. La signification est la même pour les épis. Voici ce qui va advenir : il y aura sept années de grande abondance pour toute l'Égypte, puis viendront sept années de disette qui feront oublier cette abondance. La famine sera sévère et désolera le pays. Le songe s'est présenté deux fois, ce qui signifie que son exécution est proche. Il vous faut choisir très vite un homme sage et avisé et le placer à la tête du pays. Puis des intendants doivent réquisitionner le cinquième des récoltes durant les sept années d'abondance. Ces provisions constitueront une réserve qui sera utilisée durant les années de famine".

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph

Joseph donne au Pharaon l'interprétation de ses songes.

 

Joseph, premier ministre

Pharaon nomme immédiatement Joseph à la tête de l'Égypte et lui déclare : "Tout mon peuple obéira à ta parole. Seul le trône me fera plus grand que toi". Les sept années de fertilité permettent à Joseph de faire entasser, dans chaque ville, d'importantes réserves qui font dire au peuple : "Il entasse du blé comme le sable de la mer : il y en a tant qu'il n'est plus possible de le compter".

Au terme de ces sept années, Joseph épouse Asenet, fille d'un prêtre d'Égypte, qui lui donne deux fils, Manassé et Ephraïm. Puis, commencent les sept années de grande disette. Quand le peuple réclame du pain au Pharaon, celui-ci répond : "Adressez-vous à Joseph et faites ce qu'il vous dira". Joseph ouvre alors les greniers et vend des vivres aux Egyptiens. Mais la famine touche aussi les habitants des pays voisins, qui viennent en Égypte acheter du grain.

Au pays de Canaan, le patriarche Jacob, souffrant de cette terrible disette et apprenant qu'on vend du blé en Égypte, y envoie ses fils, sauf Benjamin, le plus jeune. Ceux -ci sont obligés de s'adresser à Joseph car, étant gouverneur de la région, il est le seul à pouvoir vendre du blé. Ils se prosternent devant lui, face contre terre, sans même le reconnaître. Mais Joseph, lui, les reconnaît et se souvient de ses songes d'enfant. D'un ton rude, il accuse ses frères d'espionnage et demande des informations sur leur famille.

Prétextant vouloir vérifier leurs dires, il décide d'enfermer un de ses frères en prison, en attendant que les autres lui amènent Benjamin. Puis, lorsqu'ils sont tous de retour, Joseph les invite à manger avec lui, ce qui les effraye car ils craignent un piège. Effectivement, Joseph leur fait subir d'autres épreuves pour les humilier, puis finit par se faire reconnaître d'eux.

Avec l'accord de Pharaon, Joseph fait charger leurs bêtes de victuailles et renvoie ses frères au pays de Canaan, en leur demandant de revenir en Égypte avec Jacob et Rachel : "Quittez sans regret ce que vous devez laisser car ce qu'il y a de meilleur dans toute l'Égypte est à vous".

Jacob hésite mais, une nuit, il fait un songe dans lequel Dieu lui annonce : "Ne crains point d'aller en Égypte car tu y feras une grande nation. Je descendrai avec toi en Égypte et je t'en ferai remonter". C'est ainsi qu'un grand nombre d'Hébreux arrivent en Égypte avec femmes, enfants et troupeaux, pour y vivre sous la loi de Joseph.

Ce dernier vivra jusqu'à 110 ans et, après avoir été embaumé, sera inhumé sur place.

 

De Joseph à Moise

Installés en Égypte où ils sont bien acceptés, les Hébreux finissent par constituer une force qui va inquiéter le pouvoir. Si ses interprétations des songes du Pharaon ont permis à Joseph de faire venir son peuple en Égypte, le nombre de ces "travailleurs migrants" va devenir trop important et en obliger certains à partir en exil, sous le commandement d'un chef : Moïse.

Si nous n'avons pas de certitude quant à ses origines, Hébreu ou Égyptien, on sait que Moïse est un initié ayant fréquenté les "Écoles de Mystères", réservées à l'élite et aux prêtres. La Bible indique "qu'il a été élevé dans la sagesse des Égyptiens", c'est-à-dire dans leur science. De plus, Moïse est général des armées du Pharaon et, à ce titre, participe à la conquête de l'Éthiopie. Voilà pourquoi, pour guider son peuple dans le désert, il connaît, entre autres, l'emplacement des places fortes à éviter.

L'Égypte est l'une des civilisations les plus réputées de l'Antiquité. Les Grecs y puisent leurs connaissances en mathématiques, géométrie, philosophie et donnent de nouveaux noms au fondateur mythique de cette étonnante nation : Thot devenant Hermès Trismégiste, le "Trois fois grand".

Puis les Romains héritent de ce savoir et nous-mêmes sommes les héritiers de leur Empire. C'est pourquoi, notre civilisation est souvent qualifiée de judéo-chrétienne car l'exode des Hébreux, avec son aboutissement à Jérusalem, a permis l'éclosion de trois des plus grandes religions actuelles : l'hébraïsme, la chrétienté et l'islam, issues d'une même souche. Tout cela grâce à un "petit travailleur migrant" de l'Antiquité qui s'appelait Joseph et savait interpréter les songes.

devin,prophétie,haruspice,pythie,voyance,pharaon,Joseph
Moïse est un initié qui a fréquenté les Écoles de Mystères, réservées à l'élite et aux prêtres.

 

HOMMAGE A NOS AMIS DISPARUS

 
HOMMAGE À NOS AMIS DISPARUS
Jean-Claude CARTON
Jacques BENVENISTE
Rémy CHAUVIN
Nicolas MAILLARD
Claude STAVISKY
Jean MOISSET
Christian FECHNER
Pierre EDERNAC
Claude GERALDY
 
-O-

4022779957.jpgJean-Claude CARTON au milieu des étoiles

 

 

 

 

 

 

1578056311.jpgNotre ami Jean-Claude Carton nous a quitté, emporté par une maladie foudroyante. Avec une lucidité et un courage stupéfiants, il à accompli son travail, sa passion, jusqu’au bout. Quelques jours avant son départ dans les étoiles, et malgré une lourde thérapie qui le privait en partie de la parole, il était encore aux manettes de la première webTV dont il était le co-fondateur le 11 septembre 2012.

Jean-Claude était conscient de ce qu’il était, conscient de son caractère inflexible, de ses idées souvent dérangeantes. Et tant pis pour ceux auxquels ça ne plaisait pas. Il était tranquille, simplement parce ce qu’il était profondément honnête. Tous ses amis vous le diront.

Jean-Claude cultivait le goût du paranormal, de l’étrange, de l’inexpliqué et de tout ce qui le faisait passer, au niveau des grincheux, pour un personnage hors norme, surréaliste.   

Jean-Claude c’est plusieurs milliers d’heures d’antenne, plus de 3 000 invités sur les radios qu’il a animées : Ici et maintenant - Radio Enghien - et sa propre antenne.

Un travail et un homme qui imposaient le respect.

                                                                           Au revoir l'artiste

147482290.jpg

  cliquez

webTV etoile du coeur

 http://edc.radio.free.fr

 

 

 

 

-0-

                =======================

Jacques Benveniste : scientifique visionnaire, empêcheur de penser en rond

                                                                                                         Par Ranky

Extrait du livre de Ranky : Le paranormal de mes yeux vu (Éditions Trajectoire)

1745330577.jpg

La mémoire de l'eau.

 Ancien interne des hôpitaux de Paris, puis chef de clinique, cet homme faisait de la réanimation à une époque où cette spécialité balbutiait encore, comme quoi Jacques Benveniste a toujours été un novateur.

C'est la recherche qui l'intéresse et qu'il pratique aux Etats-Unis où il découvre une nouvelle molécule. De retour en France il s'intéresse à l'allergie, sujet peu étudié et qui touche pourtant près de quinze millions d'individus.

Il s'aperçoit alors, avec son équipe, que l'eau peut reproduire l'activité de molécules et ses écrits font hurler la communauté des biologistes. En effet, ayant obtenu un produit déclenchant l'allergie, ce produit dilué ne devait plus, "normalement" générer un seul phénomène allergique. Extraordinaire !

Alors que le produit tellement dilué a disparu de l'éprouvette, il continue à produire un effet. On peut donc observer une activité dans l'eau qui ne contient plus de molécules, comme si le liquide se souvenait avoir vu cette molécule, d'où l'expression "la mémoire de l'eau". En fait, l'eau est moins importante que le message qu'y laissent les molécules. C'est cela le terrain d'investigation de Jacques Benveniste.

 L'empêcheur de penser en rond.

3231077727.jpgA cause de ces recherches "bizarroïdes", Benveniste est relégué au rang des marginaux.

Du coup, les budgets sont réduits, de même que les locaux. Notre "illuminé" se retrouve dans une baraque préfabriquée où il pourra attendre sa retraite en abandonnant la méthode expérimentale, et sans perturber les fonctionnaires de la recherche par des découvertes "fumeuses".

 

 

 

 

 Le Visionnaire.

Jacques Benveniste dessiné par Patrice Serres.

4039613333.jpgMais avec une équipe elle aussi réduite, Jacques Benveniste continue ses recherches et découvre que l'activité de molécules complexes peut être effacée à l'aide d'un champ magnétique, exactement comme on peut effacer un son sur une image, sur une bande de magnétophone ou un DVD.

De là à pouvoir transférer ces informations magnétiques d'une éprouvette à l'autre à l'aide d'un fil, il n'y a qu'un pas. Celui-ci est franchi et l'équipe Benveniste réussi à enregistrer cette activité sur un ordinateur, car ces molécules (ou leur "mémoire") communiquent si elles possèdent la même vibration.

Voici donc, peut-être, un médicament anti-allergique qui pourra être administré à partir d'une carte à puce, par téléphone ou autre moyen sonore. Cette invention pourrait bien ouvrir la porte à une médication numérique.

 Utopie ou découverte géniale ?

Alors utopie ? Découverte géniale ? Mais de là à mettre cet homme au pilori, après qu'il fût membre de conseils scientifiques de très haut niveau, avoir fait partie des 40 sages dirigeant la recherche française et avoir été investi des fonctions de conseiller ministériel, il y a une marge que je n'oserai pas franchir sans honte.

Jacques Benveniste n'est pas un marginal : c'est un chercheur. Il n'est pas un théoricien, c'est un expérimentateur qui sait emprunter des chemins de traverse qui mènent souvent à des découvertes qui paraissaient pourtant impossibles et qui sont aujourd'hui l'évidence même.

 Mon opinion.

Moi, petit magicien, je n'ai pas à juger de la réalité ou non de ces découvertes.

Je n'en ai pas la capacité n'ayant aucune formation scientifique, mais cet homme ne méritait pas d'être mis au banc des accusés, vilipendé, rabroué, insulté au point sans doute de contribuer à précipiter son décès.

Certains scientifiques sont souvent aptes à préserver la vie, mais ils sont aussi capables de provoquer la mort, même sans intention de la donner. C'est mon opinion.

 Mes rencontres avec Jacques Benveniste.

J'ai rencontré Jacques Benveniste à différentes reprises et, sous un air parfois taciturne et même bourru, il cachait une sensibilité incroyable.

Tous ses amis le savaient, qui lui ont d'ailleurs rendu un hommage émouvant dans le numéro 102 de décembre 2004 du magazine "Science-Frontière" créé par Jean-Yves Casgha,  qui lui est entièrement consacré et dans lequel on retrouve la retranscription d'une interview pour France télévision, réalisée par Claude Rauber avec des entretiens de Cathy Nivez où il concluait par une phrase qui ne cesse de m'interpeler : " L'homme est ce qu'il fait, il n'est ni ce qu'il dit, ni ce qu'il croit... Il est ce qu'il fait...".

1327717743.jpgLuc Montagnier, prix Nobel de médecine 2008, co-découvreur du virus du SIDA, a repris les travaux de Jacques Benveniste sur la mémoire de l'eau.

Luc Montagnier et son équipe ont réussi, avec succès, à enregistrer des ondes électromagnétiques provenant d’une eau où de l’ADN a été fortement dilué, puis ils ont envoyé cet enregistrement par mail à un laboratoire italien qui a soumis un échantillon d’eau pure à cet enregistrement.

Et l’ADN a bien été reconstruit en Italie par la PCR (technique, utilisée par la police scientifique, qui permet de reconstituer l’ADN à partir d’un fragment) : 98% d’éléments communs entre les deux ADN !

Pour lire l'article paru dans "Stop mensonges", cliquez sur le lien ci-dessous. Et, quand vous serez parvenu à la fin du texte, ne manquez pas de visionner l'excellent reportage sur "La mémoire de l'eau" (durée 52 minutes)

http://stopmensonges.com/on-a-retrouve-la-memoire-de-leau-jacques-benveniste-luc-montagnier/

   
--

REMY CHAUVIN.jpegNous sommes orphelins...
On a beau savoir que c'est dans l'ordre des choses, lorsque nos amis s'en vont, le séisme est violent. Le Professeur Rémy Chauvin, professeur honoraire à la Sorbonne comme on dit parce qu'on sait bien que ces puits de science sans fond, toujours curieux, toujours assoiffés de comprendre davantage le monde, ne sont jamais à la retraite...Rémy, éthologue de génie, spécialiste des abeilles, des fourmis et des oies, iconoclaste fier de n'être jamais dans la pensée unique s'était aussi aventuré sur les voies de l'étude du paranormal, ou de la vie extraterrestre. Il y a trente ans, seul contre tous, il pronostiquait la présence d'eau sur Mars avec des arguments de fin biologiste qu'il était... Je cite Terre TV "C'est lui qui m'avait fait découvrir l'expérience de Miller et tout ce qu'on pouvait en déduire, c'est lui qui m'avait fait découvrir les pierres martiennes découvertes sur la Terre...Jamais avare d'anecdotes, récitant indifféremment des poèmes en latin ou des pages entières de l'Odyssée en grec classique, caustique, drôle, tendre, impertinent et toujours rigoureux, Rémy était une figure emblématique du Festival Science Frontières auquel il avait cru dès la première édition. Et comme rien, jamais, n'arrive par hasard, c'est son portrait qu'il y a bientôt trois ans nous avions mis en video N°1 dans la banque d'images de TerreTv... Salut, Rémy, nous on sait bien que comme d'habitude, dans la grande salle du théâtre de l'Univers, tu fais semblant de dormir. Et comme d'habitude, au moment où nous nous y attendrons le moins, tu vas poser LA question, celle qui prouve non seulement que tu n'as pas perdu une seconde du débat sur la scène, mais qu'en plus tu sais déjà comment nous amener à l'étape suivante. Les savants, s'ils ont de la mémoire, diront qu'on a perdu un grand chercheur, mais tes amis savent qu'on a perdu un grand bonhomme...Et pour murmurer à tes côtés pendant ce long voyage, ce vers de l'Odyssée que tu aimais tant: "Lorsque parut l'aurore aux doigts de rose...."
                                                                      Jean-Yves Casgha

Nous nous associons ici à Jean-Yves Casgha et à son équipe Sciences-Frontières pour rendre hommage à Rémy Chauvin, homme d'exception, savant génial, et notre ami.

Rémy Chauvin : un scientifique paranormal
Rémy Chauvin a beau être un scientifique établi, les "bizarreries" comme la puissance de l’esprit l’ont toujours attiré. Découvrez ce portrait vidéo d’un scientifique iconoclaste, au franc parler décapant. en tapant : http://citoyenactif.20minutes-blog.fr dans votre moteur de recherche.

Salut l'artiste !

Ma rencontre avec Rémy Chauvin

                                                         par Jacques Mandorla

ABC RADIESTHESIE.jpg

" En 1991, je m'apprêtais à faire publier aux Editions GRANCHER le livre ABC DE LA RADIESTHÉSIE que j'avais co-écrit avec Jean-Louis CROZIER, le plus célèbre radiesthésiste français.

On se disait, tous les deux, qu'il nous fallait une préface d'un scientifique ouvert aux questions du paranormal. Jean-Louis CROZIER proposa d'en parler au professeur Rémy CHAUVIN qu'il avait déjà rencontré au cours de sa carrière.

Je contactai donc monsieur CHAUVIN de sa part : quelle ne fut pas ma surprise lorsque, spontanément, ce dernier accepta de nous rédiger une préface ! ".

Jacques MANDORLA

Voici le texte intégral de cette préface

« Je viens de lire l'ABC de la radiesthésie de Jacques Mandorla, écrit en collaboration avec Jean-Louis Crozier, et franchement, je suis surpris, agréablement.

Je m'attendais au pire, ayant lu je ne sais combien d'ouvrages similaires (quand je dis lu : au bout d'un quart d'heure, l'ouvrage vous tombe des mains). Or, j'ai affaire à un travail très clairement rédigé, précédé d'un historique bien construit et, par-dessus le marché, animé d'un scepticisme de bon aloi.

Qu'on m'entende bien : je ne mets pas en doute les capacités vraiment étonnantes de certaines personnes, qu'elles s'intitulent voyantes ou radiesthésistes; au contraire, j'ai eu des exemples personnels qui m'ont convaincu. Mais ce dont je doute fort, ce qui m'irrite comme tout scientifique, ce sont les théories plus folles les unes que les autres et les « appareils de mesure » ou prétendus tels, qui visent à accroître la capacité paranormale de celui qui les emploie.

Quand j'entends parler d'ondes, c'est tout juste si je ne sortirais pas mon revolver ... si j'en avais un. Or Jacques Mandorla expose d'abord impartialement lesdites théories et n'oublie pas de mentionner les « ondes ». Mais cela étant fait, il ne manque pas de dire franchement que tout cela n'a de science que l'apparence (je répète que je parle des théories et non des faits).

Avouons plutôt que les faits existent et que nous n'y comprenons rien. La grande difficulté, dans l'étude du paranormal, c'est l'absence, justement, d'une théorie : la physique et la biologie sont trop jeunes encore, sans doute. Rien ne sert donc d'employer des termes savants empruntés à la physique alors qu'il ne s'agit manifestement de rien de tel.

Mais dans la seconde partie, qui est consacrée à un des personnages les plus étonnants de cette époque, Jean-Louis Crozier, nous sommes sur un terrain plus solide. Il ne s'agit pas du tout, à mon avis, de radiesthésie au sens du Professeur Rocard : la prospection à distance que pratique Crozier, même s'il se sert d'un pendule, n'a rien de commun avec le geste du pendulisant qui cherche une source sur le terrain.

Le point intéressant, c'est non seulement la faculté qu'a notre sujet de retrouver des personnes disparues, à l'aide de la prospection sur carte, mais aussi le fait qu'il se prête, avec la meilleure grâce du monde, à l'expérimentation.

Je retiens tout particulièrement l'expérience du « faux disparu » tentée avec la télévision, en présence d'un huissier, et l'expérience dite « du jeu de la bataille navale que Crozier gagne à distance. D'ailleurs, ce qui est rare c'est la complaisance avec laquelle Crozier se prête aux desiderata des scientifiques, ce qui ne semble pas le gêner le moins du monde. Nous tenons en lui « un grand sujet » comme il en apparaît bien rarement. Espérons que nous saurons en profiter.

Quant à l'explication ... Encore une fois, Crozier semble faire à peu près n'importe quoi à distance et peu importe cette distance. Quel dommage que nous n'ayons pas même une tentative d'explication ! Sauf peut-être ce que m'a dit un de mes amis, scientifique de haut renom, qui lui aussi fait couramment de la vision à distance. Je lui demandais.

- « Mais quand vous suivez tel ou tel sujet à distance, cela est incompréhensible, puisque votre corps reste loin de lui !

- Eh! me répondit-il, je ne me déplace pas, ni en corps ni en esprit : c'est le temps et l'espace qui sont momentanément annulés ».

C'est ce qui nous est décrit, sans doute, en de nombreuses occasions, dans le livre ABC de la radiesthésie de Jacques Mandorla et Jean-Louis Crozier ».

                                                                                Professeur Rémy CHAUVIN

Crozier.jpg

Jean-Louis CROZIER, en plein travail de recherche de personne disparue.

 -O-

Nicolas MAILLARD

Par Jacques Mandorla

Nous avons tenu à célébrer, sur notre blog, la mémoire d’un ami trop tôt disparu, le 10 juillet 2000 à l’âge de 31 ans seulement : Nicolas Maillard.

Le voici, ci-dessous, photographié par Yves Bosson, fondateur de l’Agence Martienne, la plus grande banque française de photos sur le paranormal.
Créée en 1999, l'Agence Martienne possède plusieurs dizaines de milliers d'images et de photos originales : photos d’ovnis (soucoupes volantes), de phénomènes paranormaux, de créatures mystérieuses (monstre du Loch Ness, yéti…), de portraits de spécialistes du paranormal ou d'auteurs de science-fiction, de robots..., mais aussi de très nombreuses et rares illustrations de science-fiction (dont les couvertures des fameux « pulps » américains), de science populaire, de para-sciences...

Adresse : www.agence-martienne.fr/

685eae10b77832acca3f1b24458a36a6.jpg

Nicolas Maillard, photographié par Yves Bosson, fondateur de l’Agence Martienne.
© Yves Bosson / Agence Martienne

Un formidable journaliste d’investigation
Nicolas s’est fait connaître en 1995 pour son active participation au magazine « Mystères », version papier de l’émission éponyme diffusée sur TF1 et animée par Alexandre Baloud.
Cette revue, dirigée par Jean-Yves Casgha, fondateur de Science Frontières, a très bien vulgarisé l’étude des phénomènes paranormaux dans ses 19 numéros, parus entre mai 1993 et avril 1995.

af1967fd4ec15c225473b3cdacf31909.jpg

Le dernier numéro de la revue "Mystères" dans laquelle Nicolas a écrit un remarquable article sur "L'affaire de la mémoire de l'eau", étonnante découverte du chercheur français de l'Unité 200 à l'INSERM Jacques Benveniste.

Puis, Nicolas a collaboré à l’émission « L'Odyssée de l'Etrange », animée par Jacques Pradel, toujours sur TF1, pour laquelle il mena l'enquête sur le célèbre et très controversé film qui a été appelé « l’autopsie de l'extraterrestre ».

Un brillant collaborateur de FACTEUR X

Jacques Mandorla a personnellement rencontré Nicolas en 1994, au moment où l’éditeur anglais Marshall Cavendish l’a chargé de lancer en France l’encyclopédie du paranormal « FACTEUR X ».
À la demande de Jacques Mandorla, Nicolas a tout de suite accepté d’écrire plusieurs articles pour cette encyclopédie, comme celui consacré à « l’extraterrestre de Roswell ».

Voici les 6 pages de cet article

c4b3fd872cb27b3fa80c39a13defe92a.jpg

 

4182f3229aada6e830f0b522b9b5b055.jpg

 

6a69df01cf4519eb97883dc37402c3d7.jpg

 

eaa67af4e75fd2f376d68fa3491d52d5.jpg

 

17038db478ad1b43bdda5c98d30637f6.jpg

 

cdbd2b9a26445437d00385d85d71033e.jpg

Allez voir le site Internet de Nicolas
Un an avant sa mort, Nicolas avait créé un site Internet : n’hésitez pas à aller voir.

Adresse : http://nicolas.maillard.free.fr

Sur ce site, on y découvre des textes inédits : un conte, un roman intitulé "Soleils", téléchargeable sur son site, et plusieurs nouvelles. Des écrits étonnants par leur modernité.
En revanche, vous ne trouverez aucun texte déjà publié comme "Les mécanismes de l'étrange" (collectif sous la direction de Jean-Yves Casgha - Editions Le Rocher), "Le Livre de l'Essentiel 2" (collectif sous la direction de Patrice Van Eersel - Editions Albin Michel) et "Le Livre des Rêves" (en collaboration avec Sylvain Michelet et Roger Ripert - Editions Albin Michel).

Toujours sur ce site, on peut aussi y admirer une exposition virtuelle, consacrée à la fin du monde et intitulée « Apocalypsis ».
Nicolas avait conçu d’exceptionnelles illustrations en 3 D. Comme « Chrysler Tower » ci-dessous.

936f270a04a028aebc0c182c0363f4d9.jpg

On visite aussi une exposition nommée « Hallucinations » qui présente d’autres images conçues sur ordinateur et qui démontrent le talent créatif hors pair qu’avait Nicolas. Comme « Ville solitaire » ou « Pyramides » (ci-dessous) ou encore « Grain de sable », visuel que nous avons pris pour logo de notre blog, en hommage à son talent.

3eb96d37dbc73b855fa268e55113fe3d.jpg

 

bd982d0b5969c85a1d60cdf5e6a34ebf.jpg


Enfin, dernière rubrique de son site : sa « Collection personnelle de documents déclassifiés » provenant des Services secrets américains et concernant les phénomènes paranormaux.

Allez surfer sur le site de Nicolas : vous vous rendrez bien vite compte qu’il était vraiment en avance sur son temps.

-O-

Claude STAVISKY

                                                                                                    Par RANKY

STAVISKY CLAUDE 1.jpg Claude Stavisky, personnage hors du commun, savant dosage d’énigmatisme et de sympathie était une figure du milieu de l’illusionnisme. Pendant de longues années il a été membre de la Fédération Française des Artistes prestidigitateurs (FFAP) et du Cercle Français  de l’Illusion Jules Dhôtel.
Il était membre, très actif, du Comité Illusionniste d’Expertise et d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux (CIEEPP) et avait à ce titre participé à de nombreux tests de sujets Psi, notamment à des expériences de télépathie, de voyance ou encore de psychocinèse ( Jean-Pierre Girard, entre autres )
Sa vie durant, il a exercé sa grande passion : la prestidigitation.

Les clients des restaurants savaient-ils que l’illusionniste qui se produisait de table en table était le fils d’Alexandre Stavisky, héros d’une célèbre affaire qui provoqua en 1934 des émeutes et fit vasciller la république ?
Alexandre Stavisky, aventurier-illusionniste de la finance, avait bâti une fortune colossale sur la corruption de la classe politique de son époque. Stavisky, “l’homme aux 32 non-lieux”, l’Arsène Lupin de la III ème République” qui muselait avocats, policiers, journalistes, députés et ministres en leur distribuant des enveloppes bien garnies. Stavisky, l’homme qui en savait trop et qui, au moment d’être inculpé, est “suicidé” d'une balle dans la tête.( à 3 mètres de distance!). “L’affaire Stavisky” eut de nombreuses conséquences : suicides de plusieurs personnages, notamment d’un conseiller à la cour d’appel; chute de deux gouvernements, et les violentes émeutes fascistes de février 1934, qui ont bien failli faire tomber la République.
Mais dans la vie, tout n’est pas qu’illusion, témoin l’internement  de Claude enfant, par sa propre mère, dans un hôpital psychiatrique - lui disait “chez les fous!”- par un coup de baguette magique manipulée par on ne sait trop quel sorcier! Allez-donc savoir ! Près de quatorze ans d’enfermement dans un asile ou il découvre la prestidigitation, le goût des mises en scène magiques et des mystifications théatrales. Il demande à sa mère, exilée en Amérique, de supprimer les gateries habituelles de ses quelques colis annuels, par de l’argent, “pour acheter des livres de magie et des tours !”.
STAVISKY CLAUDE 2 MEDRANO .jpg Vers les années 1950, des tourneurs en cinéma se produisent de commune en commune et l’un d’eux cherche un assistant. La direction de l’asile lui confiera Claude. Vers 23 ans commence pour lui, une existence de nomade. Mais l’aide- projectionniste continue ses exercices de dextérité entre le documentaire et le film, car son rêve ne le quitte pas : il sera magicien ! C’est son patron, qui le présentera en audition devant la grande famille du cirque Bauer qui l’engagera pour la saison 1955. Claude restera chez les Bauer jusqu’en 1958. Pendant quatre années il présentera sous le pseudonyme de Fougestas, puis Vitiskas, ensuite sous celui de Prince Frankestas et enfin Prince Stavisky, le poste de radio éclipsé, le bonneteau aux liquides, le cadre de Bacchus et une version personnelle du panier indien dans lequel il enfermait sa partenaire, la transperçait d’épées comme une pelote d’épingles et d’où elle ressortait souriante et indemne sous les applaudissements du public.
Ce qui l’intéressait le plus, ainsi qu’il l’explique dans son livre (1) c’était d’inventer ses propres tours, de créer quelque chose de nouveau, d’absolument original. Il ne voulait pas copier et imiter bêtement ce qui était dit dans un livre. Il voulait devenir un artiste, un vrai. Aucune difficulté ne le rebutait, au contraire. Il choisissait un exemple dans un livre, puis l’analysait à fond, le disséquait comme une souris  de laboratoire, il lui ouvrait les entrailles pour voir exactement de quoi il était fait. Ensuite il déclinait toutes les variations possibles du même tour. Il a toujours pratiqué ainsi : lorsqu’il s’attaquait à un tour, il l’épuisait entièrement l’exploitait jusque dans ses moindres détails. Il se disait maniaque et perfectionniste de la prestidigitation. C’était vrai.
Et comme le travail finit presque toujours par payer, il connut quelques engagements prestigieux comme au cirque Médrano par exemple. Il connut à diverses reprises, les honneurs de la télévision. Puis, plus tard, il donna des spectacles de close-up, c’est-à-dire de “magie de près”, chez les particuliers et dans les restaurants. Il avait pris goût à cette forme de prestidigitation plus confidentielle permettant de réaliser des tours au nez et à la barbe des spectateurs.
STAVISKY CLAUDE 4 TELE.jpg Claude n’était jamais aussi heureux que lorsqu’il nous accompagnait  dans nos spectacles de discothèque ou nos tournées de théatre, surtout lorsque nous produisions notre show complet, avec toute notre petite troupe composée  de cinq ou six artistes. Il était sûr alors d’avoir intégré  “sa famille.” Toujours prêt à se rendre utile, il nous est resté fidèle pendant près de quarante ans. 
C’est la prestidigitation qui permit à Claude, sa vie durant, de supporter son nom si lourd à porter, car ce n’est pas facile d’être le fils de “l’escroc”.
Jusqu’à son dernier souffle, Claude, illusionniste de père en fils, aura voulu illusionner son public et par là-même, quelque part, s’illusionner aussi lui-même.

                                                                                                     Ranky

(1) Claude est l’auteur de “ Stavisky était mon père”. Editions N°1. 1995.

“STAVISKY” avec Jean-Paul Belmondo, Annie Duperey, Michel Lonsdale, Charles Boyer, Claude Rich, François Périer, est un film de Alain Resnais et Jorge Semprun. 1974.

comité,expert,magicien,stavisky 

 

 

 

 

 

 

 

 -O-

Jean MOISSET

Par Marc Schweizer

Jean, Ernest, Émile MOISSET, né à Meaux le 31 décembre 1924 sous le signe du Capricorne, vient de décéder en novembre 2010. Passsionné par la synchronicité, il avait écrit plusieurs ouvrages sur le sujet.

Voici, en guise d'hommage, une biographie écrite par notre ami Marc Schweizer, fondateur de la revue et du site SCIENCE ET MAGIE.

jm.jpg

" Enfant de constitution chétive, il effectue de longs séjours à l'Institut Calot de Berck-sur-Mer, un organisme catholique administré par les Sœurs, afin de traiter son rachitisme. C'est là, au cours d'émouvantes processions sur la plage, accompagnées de cantiques, qu'il prend contact avec la spiritualité. Ces rites l'impressionnent beaucoup. Il est en train de vivre une sorte de quête de l'absolu.

Il s'intéresse donc très tôt au sens de l'existence de l'homme et de l'univers. Il étudie les philosophies orientales et les phénomènes paranormaux, sans a priori, mais sans perdre son esprit critique. Jean Moisset précise qu'il est catholique non pratiquant.

Après le certificat d'études primaires, il eut beaucoup de difficultés pour trouver un travail qui lui convienne. Son premier emploi fut celui de commis charcutier, en 1939. Il apprend à tuer le cochon, à confectionner boudins et saucisses. Mais il doit cesser cette activité en 1940, en raison de l'occupation allemande, des restrictions alimentaires et des difficultés de toutes sortes qui s'en suivent. (son patron est retenu prisonnier en Allemagne).

Un de ses meilleurs souvenirs de cette époque : les soirées passées à jouer à la belote avec sa patronne. Ensuite, durant quelques mois, le jeune Moisset sera apprenti électricien.

 Il entre dans une banque

Finalement, il trouve une place d'employé de banque, à l'agence de la Banque Nationale du Commerce et de l'Industrie de Meaux (Seine & Marne), où il travaille durant 6 années, notamment comme démarcheur. Il parcourt la région de Meaux à vélo (Trilport, Fublaines, Etrépilly, Esbly, Couilly-Pont-aux-Dames, Claye-Souilly, etc.), pour effectuer auprès d'une clientèle disséminée, les opérations bancaires courantes : retraits et remises de caisse, paiement des coupons et placement d'obligations à l'émission.

Au cours de ses tournées, il déjeune et dîne souvent chez l'habitant. En cette période de rationnement et de pénurie, ces expéditions dans les campagnes lui permettent de ramener du ravitaillement pour sa famille et ses amis. Au retour, les sacoches de sa bicyclette sont régulièrement lestées de savoureux pains de blé, de beurre, de lait, d'oeufs, de cochonailles, de volailles et de légumes.

Une fois par semaine, il tient également la permanence périodique de la BNCI à Couilly-Pont-aux-Dames, et ouvre son bureau de banque itinérant dans l'atelier de deux demoiselles couturières.

L'une d'elles est clairvoyante. Ainsi, notre jeune banquier assistera à d'intéressantes séances de voyance. La couturière prédit à Jean Moisset qu'il poursuivra bientôt sa carrière à Paris, ce qui ne manquera pas d'arriver.

En 1944, requis par les Allemands mais restant en France, il participe à divers travaux de déblaiement, de reconstruction ou de maçonnerie suite aux dégâts causés par l'aviation alliée. Libéré au bout de quelques jours comme tous les employés de banque, il reprend son travail chez son employeur. A la Libération, sa classe est exemptée de service militaire mais astreinte à un an de préparation militaire, les week-ends.

A la BNCI, Jean Moisset passe avec succès les examens du CAP et du Brevet professionnel. En 1947, il entre à la Banque de l'Union Européenne à Paris, où il effectue le reste de sa carrière, avenue de l'Opéra. Cet établissement sera absorbé par le CIC lui même contrôlé par le Crédit Mutuel.

En parallèle, J.M. poursuit ses études, obtient le diplôme du Centre d'Études Supérieures de Banque qui correspond à un doctorat. Durant son activité professionnelle, il publie une plaquette sur les conventions fiscales franco-étrangères.

Tiré à 1.000 exemplaires, cet ouvrage d'une quarantaine de pages fut diffusé aux correspondants de la banque, dans le monde entier. Cette publication sera rééditée pendant plusieurs années, même après son départ de la banque.

 Passionné par la spiritualité et le paranormal

Jean Moisset quitte ses activités financières avant l'âge de la retraite (il est alors chef de service), pour se consacrer à des recherches sur la spiritualité et le paranormal qui le passionnent. Il étudie en particulier la parapsychologie, les OVNI, le Yoga, la médecine, la loi des séries... Inscrit à l'association des Amis de l'Institut Métapsychique International (IMI), il participe à ses travaux.

Au début, il ne s'intéresse guère à la synchronicité, car il n'a pas encore connu de coïncidences vraiment signifiantes. Sa mère décède en 1980, son père en 1986. Ce n'est qu'après la mort de son père que Jean Moisset devient le jouet de coïncidences curieuses. Les phénomènes de synchronicité se multiplient dans sa vie. En prenant connaissance des écrits de Jung, de Pauli et de quelques autres scientifiques, il comprend que les coïncidences qu'il vit sont exceptionnelles. C'est ainsi qu'en étudiant d'abord ce qui lui arrive, en tant que sujet synchronistique, Jean Moisset deviendra le spécialiste de cette discipline.

Depuis quelques années, il partage son temps et ses activités dans la recherche, écrivant des articles très fouillés et des livres remarquables sur le hasard, les fractales, la parapsychologie, les coïncidences et la synchronicité dont il est aujourd'hui l'un des plus éminents spécialistes ".

Marc SCHWEIZER

 

L'un des ouvrages de Jean MOISSET :

ABC des coïncidences mystérieuses (Editions Grancher)

41S69Z7QGNL._SL500_AA300_.jpg

Voir le dossier : LA SYNCHRONICITÉ

-O-

 

  Christian FECHNER

Par Magicus

 
CHRISTIAN FECHNER 2.jpegChristian Fechner, producteur de cinéma à qui l’on doit entre autres : L’aile ou la cuisse, Papy fait de la résistance et autres “Charlots” nous a quittés fin novembre 2008.
Christian Fechner était un passionné de prestidigitation, primé devant 2000 magiciens pour ses inventions, conservateur du patrimoine des illusionnistes par le biais d’une imposante bibliothèque et d’objets de scène.
Christian Fechner, esprit d’avant garde, n’a jamais cessé de nous encourager dans la mission entreprise au sein du Comité Illusionniste d’Expertise et d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux (Cieepp) dont il était membre du Comité de soutien depuis les années 1980.
FILMOGRAPHIE
établie par William Eston

* Le Grand bazar (1973)
* Je sais rien mais je dirai tout (1973)
* Celine et Julie vont en bateau (1974)
* La Moutarde me monte au nez (1974)
* La Course à l'échalote (1976)
* L'Aile ou la cuisse (1976)
* L'Animal (1977)
* La Zizanie (1978)
* Bête mais discipliné (1979)
* L'Avare (1979)
* Viens chez moi, j'habite chez une copine (1980)
* La Soupe aux choux (1981)
* Ma femme s'appelle reviens (1981)
* Circulez y'a rien à voir (1983)
* Le Ruffian (1983)
* Papy fait de la résistance (1983)
* Les Spécialistes (1984)
* Marche a l'ombre (1984)
* Le Mariage du siècle (1985)
* Moi vouloir toi (1985)
* Black Mic Mac (1986)
* Les Frères Pétard (1986)
* Camille Claudel (1987)
* Série télévisée 'David Lansdy' (1988)
* Mes meilleurs copains (1988)
* La Gamine (1992)
* Les Amants du Pont Neuf (1992)
* Voyage à Rome (1992 )
* Le Bâtard de Dieu (1993)
* Elisa (1994)
* Tout doit disparaître (1996)
* Un Amour de Sorcière (1997)
* Une chance sur deux (1997)
* Les Enfants du marais (1998)
* La Fille sur le Pont (1999)
* La Tour Montparnasse infernale (2000)
* Un crime au paradis (2000)
* Chouchou (2002)
* Moyen Man (2002)
* L'Incruste (2003).javascript:;

Nous nous associons ici à MAGICUS le magazine N°1 des magiciens pour rendre hommage à cet homme talentueux et plein d’humilité comme tous les grands artistes.

 

COUVE MAGICUS 158.jpg

-O-

Pierre EDERNAC

-O-

Claude GERALDY

-O-





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04/04/2013

GRANDS VOYANTS DE L'HISTOIRE

Edgar Cayce : le génial et énigmatique clairvoyant américain

Par Pierre Genève et Jacques Mandorla

edgar Caye,Cayce,Atlantide,hypnose,voyance,lecture,voyant,prémonition

Edgar Cayce (1877-1945), surnommé « le prophète dormant », a fourni, sous hypnose, des diagnostics étonnants et est parvenu à guérir des milliers de malades, déconcertant le monde médical. Aujourd'hui encore, savants et parapsychologues s'émerveillent de ses étranges pouvoirs.

À l'âge de 21 ans, une maladie étrange, une sorte de laryngite pernicieuse alors inconnue des médecins, fait perdre l'usage de la voix au jeune Edgar. Aucun traitement ne parvient à le guérir.

Dans son bourg de Hopskinville dans le Kentucky où il était né le 18 mars 1877, il fait alors la connaissance d'un photographe qui l'incite à faire ce métier qui sollicite davantage le regard que la voix, et devient son apprenti.

 

Auto-guérison sous hypnose

Puis un guérisseur et voyant de sa ville, Francis Layne, suggère à Edgar Cayce de décrire lui-même, une fois mis sous hypnose, la nature de son mal et le remède adéquat.

Endormi, celui-ci se met soudain à décrire d'une voix grave, parfaitement normale, un peu emphatique, comme venue d'ailleurs, l'état de ses cordes vocales : « Oui, nous pouvons voir le corps. À l'état normal, le corps est incapable de parler en raison d'une paralysie partielle des muscles inférieurs des cordes vocales, due à une tension nerveuse. Il s'agit là d'un état psychologique produisant un effet physique. Pour s'en défaire, il faut activer par suggestion la circulation dans les parties malades pendant que le patient est inconscient ».

C'est sa première "lecture" (« reading » en anglais), comme le clairvoyant appellera, plus tard, ses prestations dictées sous hypnose. Aussitôt, sans même le réveiller, Layne suggère à son patient, à haute voix, que sa circulation sanguine augmente dans les parties malades afin d'améliorer son état. Au bout d'une demi-heure, Edgar tousse pour s'éclaircir la voix et dit : « Tout va bien. Je suis guéri. Ordonnez que la circulation redevienne normale et que mon corps se réveille ».

Layne procède alors comme son patient lui indique : Cayce s'éveille et parle normalement, pour la première fois depuis des mois !

Puis, Cayce étant capable de voir son propre corps et de faire son propre diagnostic, Layne veut savoir s'il peut examiner de la même manière, sous hypnose, le corps d'autres personnes malades et d'en faire le diagnostic.

Cayce, lui, demeure perplexe. Certes, il a retrouvé la voix, ce qui représente pour lui un énorme soulagement, ce qui lui permet de se perfectionner dans son métier de photographe et de gagner sa vie. Mais une fois guéri, il se demande si ce n'est pas dû à un simple effet du hasard.

Cayce décide quand même d'entreprendre des lectures avec des patients. Or, de plus en plus de gens se disent effectivement soulagés ou guéris, à la suite de ces « lectures » et des prescriptions médicales conseillées. Mais, ce qui étonne le plus dans les diagnostics que le jeune homme formule sous hypnose, c'est leur précision anatomique et l'exactitude des termes médicaux utilisés. Or, à l'état de veille, Cayce ne connaît rien à la médecine, n'ayant jamais ouvert, de sa vie, un manuel d'anatomie ou de physiologie ! C'est comme s'il parle avec la voix d'un médecin qui aurait pris possession de son inconscient.

Edgar Cayce,Cayce,Atlantide,hypnose,voyance,lecture,voyant,prémonition

En octobre 1910 (Cayce a alors 33 ans), cette photographie a été volée au domicile de ses parents par un journaliste. Ce dernier la publie, peu de temps après, dans le New York Times sous le titre peu flatteur : « Sous hypnose, un illettré se transforme en médecin » !

 

Guérisons spectaculaires

Layne et Cayce pratiquent une sorte de voyance hypnotique, comme le rapporte Gina Cerrninara dans son livre « De nombreuses demeures » (Editions Adyar) : « Une adolescente de Selma, en Alabama, perd soudain la raison et est placée dans un hôpital psychiatrique. Son frère, bouleversé, fait appel à Cayce. Le voyant s'allonge, respire fort et profondément à plusieurs reprises et s'endort. Après un bref instant de silence, Cayce commence à parler comme le font la plupart des sujets sous hypnose lorsqu'on leur en donne l'ordre. Mais il se met à décrire l'état physique de la jeune malade comme si ses yeux sont des rayons X. Il indique de sa belle voix de bronze - une voix venue d'ailleurs - qu'une des dents de sagesse est incluse et comprime un nerf cervical. Il faut extraire cette dent pour supprimer la pression et ainsi ramener la jeune fille à l'état normal. Un chirurgien examine la bouche de la malade et confirme le diagnostic. Après son intervention, l'adolescente recouvre la raison ».

Autre sujet d'étonnement : Cayce peut non seulement guérir un sujet en sa présence, mais également à distance. Il suffit qu'au cours de la suggestion, on lui indique le nom exact du malade et l'endroit précis où le sujet se trouve au moment de la "lecture". Cent fois, en présence de sceptiques, Cayce décrit à distance, avec une surprenante exactitude, non seulement l'intérieur du corps de son patient, mais aussi son physique, ses vêtements, son environnement. C'est ainsi, tout au long de sa carrière, que Cayce exarninera et guérira des malades dans le monde entier.

 

Tentative de déstabilisation

Certains observateurs, très sceptiques quant à cette capacité étonnante, essayent évidemment de mettre sa clairvoyance en défaut, en dressant des pièges tels que malades imaginaires, faux noms, adresses inexistantes. C'est ce que tente de faire, un jour, William Bates, chroniqueur scientifique new-yorkais de renom, en lui demandant d'examiner sa sœur Béatrice. Or Bates n'a pas de sœur et invente, pour elle, une adresse imaginaire.

Sous hypnose, Cayce décrit la jeune femme, précisant qu'elle joue du violon et qu'elle est en parfaite santé. Il suggère seulement qu'elle fasse examiner sa vue par un ophtalmologiste car elle souffre d'une myopie qui doit certainement beaucoup la fatiguer dans son travail d'enseignante ! En son for intérieur, Bates jubile. Cette fois, il tient la preuve que Cayce n'est qu'un vulgaire charlatan et il publie, dans sa revue scientifique, la "lecture" du célèbre clairvoyant, précisant le nom de Béatrice Bates, ainsi que l'adresse et la description que Cayce en a faites. Quinze jours après la parution de la revue, on apporte à William Bates une lettre d'une lectrice, signée d'une certaine Béatrice Bates, affirmant qu'elle habite bien à l'adresse indiquée, qu'elle est institutrice, qu'elle joue du violon et qu'elle vient de consulter un ophtalmologiste qui lui a prescrit des lunettes pour corriger sa myopie !

Edgar Cayce,Cayce,Atlantide,hypnose,voyance,lecture,voyant,prémonition  Edgar Cayce,Cayce,Atlantide,hypnose,voyance,lecture,voyant,prémonition

Illustration montrant Franz-Anton Mesmer (1734-1818), le créateur du "magnétisme animal", en train d'utiliser l'hypnotisme. Tableau peint en 1887 représentant l'une des célèbres leçons d'hypnose de Charcot à l'hôpital de la Salpétrière, à Paris.

 

Aventuriers et spéculateurs

Layne lui ayant appris à se plonger lui-même en un état second et à se dicter sa "lecture", Edgar Cayce n'a plus besoin d'un praticien pour le mettre sous hypnose. Il procède alors toujours de la même manière : il se déchausse, ôte sa cravate, s'étend sur un divan la tête orientée vers le sud, les pieds vers le nord et, fermant les yeux, se met en complète détente. Quelques respirations profondes et il "part". Les expériences peuvent avoir lieu aussi bien de nuit comme de jour.

La renommée et le succès des guérisons et des voyances d'Edgar Cayce incitent alors des gens de toutes sortes à bénéficier de ses dons de clairvoyance. Ainsi, des spéculateurs en Bourse, des présidents de compagnies pétrolières, des marchands internationaux, des chercheurs de trésors, des joueurs professionnels... sollicitent Cayce afin d'obtenir des conseils pour faire fortune ! À plusieurs reprises, Cayce se laisse persuader d'essayer, à titre d'expérience, de donner des "lectures" de cette nature. S'il réussit quelquefois à prédire le résultat exact d'une course de chevaux et, plus rarement, l'emplacement précis où un forage pétrolier se révélerait fructueux, il échoue le plus souvent dans cet exercice et se réveille épuisé et mécontent de lui-même.

 

Les attributs du Divin

Edgar Cayce acquiert très vite la conviction qu'il n'est qu'un instrument, qu'un canal - un « channel » - et qu'il ne doit se servir du don qui lui a été donné que dans un seul but : venir en aide aux malades.

Pourtant, durant des années, Cayce continue d'exercer sa profession de photographe car il n'accepte aucune rémunération pour ses "lectures". Puis le jour où, submergé par les demandes de consultations, il doit exercer la voyance à temps complet, il donne quand même des "lectures" gratuites aux gens dans le besoin et n'accepte des honoraires ou des cadeaux, parfois somptueux, que de la part des gens riches.

À aucun moment, Edgar Cayce ne prétend jouir de facultés extraordinaires ou ne se considère comme un prophète des temps modernes. Il est convaincu que chacun détient, en son âme, les attributs du Divin, prêts à être éveillés, cultivés et employés à des fins altruistes. En outre, il encouragera toute sa vie les gens à tester par eux-mêmes la validité des notions exposées dans les "lectures".

 

L’Atlantide

En 1940, Cayce a affirmé que des vestiges de l’Atlantide seraient trouvés en 1968 ou 1969 devant les côtes des îles Bimini : « Le continent de l'Atlantide occupait une position située entre le golfe du Mexique, d'une part, et la Méditerranée d'autre part. On trouvera des preuves de l'existence de ce continent perdu dans les Pyrénées, au Maroc, au Honduras britannique, au Yucatán et aux États-Unis. Il reste certaines émergences qui devaient, à une époque ou une autre, faire partie de ce vaste continent. Les Indes occidentales britanniques ou Bahamas sont parmi ces vestiges. Si l'on effectuait des sondages géologiques dans ces îles, et notamment aux abords de Bimini, on trouverait certainement des preuves déterminantes ».

Or, en septembre 1968, des blocs de pierre alignés sur 70 mètres de long et sur 10 m de large, appelés « the Bimini Road » (la route Bimini), sont découverts par des plongeurs au large de Paradise Point à North Bimini (Bahamas). Ce mur cyclopéen serait-il l'un des vestiges du continent disparu de l’Atlantide, évoqué par Edgar Cayce ?

Edgar Cayce,Cayce,Atlantide,hypnose,voyance,lecture,voyant,prémonition

Ces étranges blocs de pierre, situés près de l'île de Bimini (Bahamas), sont-ils des restes du mythique continent disparu de l'Atlantide dont Edgar Cayce avait parlé ?

 

Les lectures de Cayce

Au cours de sa vie, Edgar Cayce réalisa, au total, 14 306 "lectures" sous hypnose, réparties ainsi :

- 9 603 "lectures physiques" (se rapportant à la santé et à la médecine),

- 1 920 "lectures de vie" (concernant l'esprit l'âme, la réincarnation et l'astrologie),

- 956 "lectures spéciales" (sur l'Atlantide, l'Égypte, les questions mondiales, les préceptes pour le développement spirituel, la guérison par la prière),

- 747 "lectures d'affaires" (touchant à des problèmes financiers, industriels ou commerciaux),

- 630 "lectures oniriques" (concernant les rêves),

- 450 "lectures mentales-spirituelles" (relatives à des conseils spécifiques d'ordre mental ou spirituel).

Aujourd'hui, toutes ces "lectures" sont consultables au sein de l'A.R.E. (Association for Research and Enlightenment), organisation internationale chargée d'analyser et de diffuser l'œuvre d'Edgar Cayce. Fondée en 1931 à Virginia Beach, en Virginie (USA), l'A.R.E. organise des conférences, des voyages, des rencontres, publie deux revues bimestrielles et de nombreux livres.

Site Internet de l'A.R.E. : www.edgarcayce.org

Edgar Cayce,Cayce,Atlantide,hypnose,voyance,lecture,voyant,prémonition

 Depuis 1931, l'ARE est basée à Virginia Beach aux Etats-Unis. Elle détient les compte-rendus des 14 306 lectures faites par Edgar Cayce tout au long de sa vie.


L'une des lectures les plus étonnantes

Cayce donnait souvent des recettes thérapeutiques aux patients qui le consultaient. Un jour, sous hypnose, il préconise à une malade un médicament nommé « Clarawater ». Aucune pharmacie des Etats-Unis ne connaissant ce produit, la patiente décide de passer une petite annonce dans un magazine médical. Sans résultat. Cayce accepte alors de se mettre à nouveau sous hypnose afin de décrire la composition du « Clarawater ». Il donne alors la recette suivante : sauge, ambre gris (substance provenant du cachalot) à dissoudre dans de l’alcool de grain, cannelle et gin.

Quelques jours plus tard, la patiente reçoit une réponse à sa petite annonce : elle a mis plusieurs semaines à lui parvenir car elle provient de... France ! Dans cette missive, un homme révèle que son père, aujourd'hui décédé, était pharmacien et avait autrefois inventé et vendu un médicament dont il joignait la recette dans son courrier. Elle était en tout point identique à celle donnée par Edgar Cayce !

Edgar Cayce,Cayce,Atlantide,hypnose,voyance,lecture,voyant,prémonition

Sous hypnose, Cayce fournit à une patiente la recette précise d'un médicament qui avait été inventé, des années plus tôt, par un pharmacien français !

 

Cayce n'était pas infaillible

Pour être tout à fait objectifs, signalons qu'Edgar Cayce n’a pas toujours fait des prédictions infaillibles : il lui est arrivé de se tromper. Voici, à titre d'exemples, deux prédictions erronées qu'il a faites dans les années 1940 :

- " En 1968 la Chine sera complètement convertie au christianisme "

- " En 1999 aura lieu un cataclysme mondial de grande envergure ".

 

08/03/2013

HISTOIRE ET PARANORMAL

 L’étrange talisman ésotérique de la Reine Catherine de Médicis

En 1589, sur son lit de mort, la Reine Catherine de Médicis lègue à Henri 1er de Mesmes un mystérieux coffret fermé, avec ordre de ne jamais l'ouvrir, sous aucun prétexte. Elle seule sait ce qu’il contient. Mais, en 1826, la famille de Mesmes ne respecte pas le pacte de son ancêtre et ouvre le coffret !

Par Jacques Mandorla

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

Portrait de Catherine de Médicis peint vers 1555 par un artiste inconnu (Galerie des Offices, Florence).

 

Ce que l'Histoire a surtout retenu de la Reine Catherine de Médicis (1519-1589), épouse du Roi Henri II, c’est qu'elle fut l'instigatrice du terrible massacre perpétré contre les protestants à Paris, le 24 août 1572, jour de la fête de saint Barthélémy.

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

Catherine de Médicis le jour du massacre de la Saint-Barthélémy (tableau d’Édouard Debat-Ponsan - 1880 – Musée du Louvre).


La Reine consulte Nostradamus

Peu de gens savent que Catherine de Médicis fut une grande passionnée d'astrologie et de sciences occultes. Ainsi, elle fera appel aux deux plus grands devins de son époque.

La Reine, ayant entendu parler des prédictions remarquables qu'on attribue à Michel de Nostre-Dame, plus connu sous le nom de Nostradamus, l’invite en août 1556 au château de Blois : elle lui présente ses enfants et lui demande de dresser leur horoscope. Le mage révèle alors : « Trois de vos quatre garçons porteront la couronne ». L’avenir lui donnera raison : François, Charles et Henri deviendront rois de France. La Reine, satisfaite des prédictions de Nostradamus (on le serait à moins !), lui offre une importante récompense et le consultera encore à plusieurs reprises. Jusqu’à la dramatique prédiction de Nostradamus annonçant qu’Henri II, l’époux de Catherine de Médicis mourra au cours d’un tournoi, un oeil transpercé par la lance de son adversaire.

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

Le mage Nostradamus a été consulté régulièrement par Catherine de Médicis (estampe de 1870 - Réunion des Musées Nationaux).

 

Après la mort de Nostradamus, Catherine de Médicis fait appel en 1571 à l'astrologue Cosme Ruggieri qui est originaire de Florence comme elle. On sait, de source sûre, que la Reine tient fortement compte de son avis, notamment sur la décision à prendre concernant les princes protestants détenus depuis la Saint-Barthélemy.

 

Un mystérieux coffret qu’il était interdit d’ouvrir

Si, à la Cour du Roi, la passion de Catherine de Médicis pour l’ésotérisme est bien connue, personne ne sait par contre que, peu avant sa mort, elle lègue à Henri 1er de Mesmes un coffret, fermé et sans la clé, avec l’ordre de ne jamais l'ouvrir, sous aucun prétexte. Elle seule sait ce qu’il contient.

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

Coffret similaire à celui offert par Catherine de Médicis à Henri Ier de Mesmes et contenant le mystérieux talisman.

 

Ce monsieur de Mesmes, qui mourut en 1596 soit sept ans après la Reine, était conseiller d’Etat, magistrat et député de Paris. Étant très proche de la Reine, il n’est pas étonnant que celle-ci lui ait confié sur son lit de mort un aussi précieux cadeau.

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

Henri Ier de Mesmes à qui Catherine de Médicis offrit son coffret avec l’ordre de ne jamais l’ouvrir sous aucun prétexte (estampe Claude Mellan – 1644 – Musée Beaux-Arts de Nancy).

 

Il faudra attendre l’an 1696, soit 107 ans après la mort de la Reine, pour découvrir, dans un opuscule paru à Londres et intitulé « L'art d'assassiner les rois, enseigné par les Jésuites à Louis XIV et à Jacques II », ce qui s’était exactement passé le jour de la remise du coffret : « Catherine de Médicis fit appeler Monsieur de Mesmes et lui confia une boîte métallique bien fermée à clef et lui dit qu’elle avait jugé à propos de lui remettre entre les mains ce sacré dépôt qui était le plus riche trésor qu'elle eût dans le monde, avec ordre de ne l'ouvrir jamais ni de le donner à personne, à moins que ce ne fût par son commandement signé de sa propre main. Elle engagea Monsieur de Mesmes à faire serment qu'il tiendrait parole, sous peine d'encourir sa haine et son indignation. La Reine étant morte sans retirer la boîte des mains de M. de Mesmes et celui-ci étant pareillement décédé, les héritiers de M. de Mesmes la gardèrent longtemps dans leur famille sans l'ouvrir ».

On sait que ce coffret était garni de velours à l’intérieur et avait été conservé à Laval (Mayenne) dans la famille de Mesmes, sans que personne ne trahisse la promesse que leur ancêtre fit à la Reine. Jusqu'en 1826, soit presque deux siècles et demi plus tard, date à laquelle la curiosité fut la plus forte !

Une chronique de l’époque évoque ce manquement à la parole donnée à la Reine : « Le temps, qui fait oublier toutes choses, rendit les descendants de M. de Mesmes assez curieux pour ouvrir le coffret, dans l'intention d'y trouver un trésor inestimable. La boîte étant ouverte, on trouva une chose qui fit horreur et produisit le dernier étonnement : c'était une médaille en métal inconnu, ovale, en forme de bouclier, semblable à celles que les anciens Romains consacraient à leurs faux dieux. La gravure de cette médaille représentait Catherine de Médicis faisant offrande au démon ».

Cet objet est qualifié de médaille : en réalité, comme il comporte de nombreux signes et symboles ésotériques, il s’agit en fait d’un talisman.

En faisant des recherches dans des documents anciens, je suis parvenu à trouver des informations sur cet étonnant objet dans le livre « Discours merveilleux de la pie, actions et déportements de Catherine de Médicis » d’un écrivain du nom d'Henri Estienne (1531-1598), contemporain de la Reine : « Cette Princesse portait toujours sur elle ce talisman. Il était de la façon et de la fabrique du sieur Régnier, fameux mathématicien qui passait pour magicien et en qui elle avait beaucoup de confiance. On prétend que la vertu de cet objet était pour gouverner souverainement et connaître l'avenir, et qu'il était composé de sang humain, de sang de bouc et de plusieurs sortes de métaux fondus ensemble sous quelques constellations particulières, qui avaient rapport à la nativité de cette Princesse. L'original de ce talisman, qui fut trouvé et cassé après sa mort, est à présent conservé au Cabinet de curiosités de l'abbé Fauvel qui l'a fait ainsi graver et copier très fidèlement ».

Ce texte appelle quelques remarques : le sieur Régnier, cité ici, est probablement la francisation du nom de Cosme Ruggieri, l'astrologue florentin de la Reine dont nous avons déjà parlé..., Reine que l’auteur Henri Estienne rabaisse, au passage, au rang de « Princesse » ! Le rite de consécration évoqué correspond bien aux rites de magie connus au Moyen Âge : sang humain, sang de bouc, métaux fondus ensemble à certaines dates pour bénéficier d'influences cosmiques particulières. Par contre, toutes les recherches en archives que j'ai personnellement menées pour retrouver la trace de cet abbé Fauvel et de son original du talisman sont, hélas, restées vaines. 

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition  talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

Dessins de l'avers et du revers du talisman de la Reine, décrits par Henri Estienne dans son livre « Discours merveilleux de la pie, actions et déportements de Catherine de Médicis ».

 

Découverte d’un second exemplaire du talisman !

Vingt-deux ans plus tard, en 1848, on trouva un nouvel exemplaire de ce talisman à Baussy, près de Bayeux (Calvados). Edmond Lambert, bibliothécaire de la ville, déclare juste après l'avoir étudié : « Il est à peu près identique à celui de la famille de Mesmes. Ce talisman aurait été conçu par Jean Fernel d'Amiens, premier médecin d’Henri II, qui avait reçu de grands bienfaits de la Reine. Il lui aurait présenté cette médaille en guise d'étrennes parce qu'elle aimait les images symboliques et que, dans la plupart des fêtes qu'elle donnait à la Cour, elle faisait distribuer des médailles de cette sorte ».

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

Jean Fernel d'Amiens, premier médecin d’Henri II, aurait conçu le talisman de la Reine.


L'existence de talismans différents prouve qu'il y a eu plusieurs séries fabriquées du vivant de Catherine de Médicis. Ce que confirment les chroniques de l'époque, qui font état de fêtes grandioses données par la Reine dans ses châteaux de Blois et de Chaumont-sur-Loire, fêtes au cours desquelles la Reine distribuait ses talismans aux invités !

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

Catherine de Médicis organisait de grandes fêtes dans son château de Chaumont-sur-Loire, au cours desquelles elle distribuait ses talismans aux invités.

 

À quoi correspondent ces mystérieux signes ?

Pour Edmond Lambert : « Ce talisman se rapporte indubitablement au roi Henri II et à sa famille. À l’avers, sous la figure d'Isis à tête d'épervier, il faut voir Catherine de Médicis. Henri II, sous les traits de Jupiter, l'aigle placé dans ses jambes, tient le sceptre fleurdelisé d'une main et de l'autre un livre qui doit être celui du destin. Isis lui fait voir, dans un miroir magique qu'elle tient et lui présente, la destinée de ses enfants. L'exergue présente trois lettres couronnées et deux qui ne le sont pas, à savoir : F, initiale de François, dauphin, qui devint roi sous le nom de François II. K pour Karl, initiale de Charles, duc d'Orléans, qui fut roi sous le titre de Charles IX le 5 décembre 1580. A, initiale d'Alexandre, duc d'Anjou, puis d'Orléans, qui prit le nom d'Henri III en mémoire de son père, lors de son avènement au trône en 1574. MG, sigle de Marguerite de France, née en 1553, qui fut une des plus belles et des plus spirituelles personnes de son temps. C'est la première femme d’Henri IV, qui fut aussi la dernière des Valois. Le mot OXIEL est un souhait pour l'avenir, comme « Plût à Dieu que les choses se passent ainsi ». Au revers est reproduite une image de Vénus dans une complète nudité. HAGIEL, dans l'ouvrage d’Agrippa, confirme cette désignation de Vénus. La présence du sigle MG pour Marguerite de France prouve que le talisman trouvé à Baussy a dû être exécuté entre 1552 et 1554 ».

Il faudra encore attendre 90 ans pour que le chercheur Jean Marquès-Rivière donne, en 1938, dans son livre « Amulettes, talismans et pantacles », plus de précisions sur l'exemplaire de Laval : « Sur l’avers, la figure nue serait celle de Catherine de Médicis elle-même sous les traits de Vénus. Le revers nous présente un pantacle incontestablement jupitérien. Le dieu assis est Jupiter, ayant devant lui l'aigle de Ganymède. Un Génie à tête d'Anubis lui présente un miroir magique ».

En faisant personnellement des recherches complémentaires dans différents grimoires anciens, j’ai pu comprendre que si Catherine de Médicis consulte le miroir magique, c’est pour savoir ce que l’avenir va lui réserver. Elle est représentée sous la forme d’une femme à tête d'oiseau et pieds d'aigle, tenant une flèche : ces symboles sont caractéristiques de Vénus. Le roi qui lui fait face est Henri II, son époux, assis avec un aigle entre les jambes et tenant un sceptre dans sa main gauche : ce personnage incarne effectivement Jupiter.

Par ailleurs, j’ai découvert les interprétations des différents noms inscrits en majuscules. Ainsi, ANAEL est le nom de l’ange de Vénus et génie du vendredi (ce qui semble signifier que c’était probablement le jour le plus favorable pour fabriquer le talisman). HE est la 5e lettre de l’alphabet hébraïque, signe de la maternité divine. HANIEL représente l’archange de Vénus qui s’occupe des humains sur le plan sentimental et sexuel. EBVLEB caractérise BELZÉBUTH, le prince des démons. Enfin, ASMODÉE est le démon destructeur qui préside au signe du Taureau.

 

Un troisième exemplaire découvert !

À noter que, très récemment, en 1998, un troisième talisman a été trouvé, à l'aide d'un détecteur de métaux, sur la plage de Bray-Dunes, une station balnéaire du département du Nord, située à une vingtaine de kilomètres à l’est de Dunkerque. Cette trouvaille confirme qu’on doit pouvoir découvrir d’autres spécimens de ce talisman rarissime.

Quand on pense que la Bibliothèque nationale de France (BnF), dont la mission est de recueillir, conserver et enrichir notre patrimoine documentaire, ne possède même pas un exemplaire original de ce talisman, mais seulement un surmoulage de celui trouvé en 1826 dans le coffret de la famille de Mesmes à Laval ! On imagine alors la valeur que représenterait toute nouvelle trouvaille !

 

Pour en savoir plus sur les porte-bonheur

De nombreux objets ont, à travers les siècles, servi de porte-bonheur. Les spécialistes répartissent ces objets en deux catégories : les objets prophylactiques, censés prévenir une maladie et les objets apotropaïques, destinés à conjurer le mauvais sort (ou mauvais œil).

Voici les principaux porte-bonheur, classés dans l'ordre alphabétique.

 Amulette

Petit objet qu'on porte sur soi dans l'idée superstitieuse qu'il préserve des maladies, dangers, accidents, sortilèges, événements fâcheux, maléfices, souffrances physiques et morales.

 

Abrasax

Objet représentant un être monstrueux, avec une tête de coq, un corps d'homme dont la main droite tient un fouet et la gauche un bouclier, et des jambes en forme de serpents ! Chacune des parties du corps de cette entité monstrueuse avait sa raison d'être sur le plan symbolique : la tête de coq signifiait la vigilance, le bouclier la protection, le fouet l'autorité et les serpents le mystère de l'éternité.

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

L’abrasax représente un être monstrueux, avec une tête de coq, un corps d'homme et des jambes en forme de serpents.

 

Charme

Formule d'incantation magique qui était censée donner une bonne protection. Par exemple, on répétait trois fois de suite, à voix haute : « Hax, pax, max » pour se protéger d’une attaque éventuelle d’un animal agressif.

 

Ex-voto

Objet symbolique que l'on porte sur soi ou que l'on place dans un lieu de culte, en accomplissement d'un vœu ou en remerciement d'une grâce obtenue : guérison d'une maladie, protection contre les naufrages, espoir de bonnes récoltes...

 

Fétiche

Objet, sculpté dans le bois ou la pierre, auquel on attribue un pouvoir magique capable d'attirer la chance et d'écarter les dangers. On l'appelle aussi « grigri ». Ce sont les colonisateurs occidentaux qui ont baptisé, par ce mot, les objets de culte qu'ils découvrirent chez les peuples dits primitifs.

 

Mascotte

Ce terme vient du provençal « mascoto » signifiant « protecteur de la maison ». À la fin du XIXe siècle, au moment de l’essor de l’industrie automobile, on donna même ce nom aux bouchons de radiateurs afin de protéger les conducteurs des dangers de la route !

 

Pantacle

Objet censé posséder des vertus magiques de protection contre les forces diaboliques.

 

Phylactère

Fragment de texte saint ou de relique qui sert de porte-bonheur. Il faut noter que ce terme désigne aussi les bulles des bandes dessinées dans lesquelles sont placés les textes !

 

Talisman

Objet sur lequel sont inscrits ou gravés des signes consacrés et auquel on attribue des vertus magiques de protection.


Un livre à lire : des centaines de porte-bonheur (et leurs vertus) à découvrir

talisman,porte-bonheur,Médicis,Nostradamus,Henri II,superstition

"Le Grand Livre des Porte-Bonheur" par Jacques Mandorla

Éditions Trajectoires

462 pages couleurs - 24,95 euros

 

14/02/2013

LA DÉCORPORATION OU LE MOTARD AVEUGLE

 aaa.jpegVIDEO EN FIN DE DOSSIER.

La décorporation ou le motard aveugle

                                             Par Ranky

 La conduite d’un véhicule les yeux masqués est une attraction classique, connue de tous les illusionnistes en animation commerciale.

En 1980, Jean-Marie Laforgue fait la une des journaux en réussissant à piloter un bolide de formule sport les yeux bandés ! Vitesse atteinte : 217 kilomètres à l’heure. A ses côtés, un observateur particulièrement compétent : Jacques Laffite ...MOTARD MASQUE 3.jpg
Quelques jours plus tard, en plein Toulon, Jean-Marie Laforgue réussit à conduire une voiture en aveugle. Il ne parcourt, certes, que quelques dizaines de mètres, mais c’est déjà un exploit...
En août 1992, Jean-Marie Laforgue, les yeux bandés, s’assied au volant d’une Rolls et remonte la Croisette à Cannes à midi, en pleine circulation !
La presse prodigue annonce qu’un film sur “l’exploit “ a été tourné pour l'émission "Mystères" (TF1) et sera diffusé le 4 février 1994.
Je téléphone aussitôt à la production de l’émission et précise que Jean-Marie Laforgue a peut-être utilisé un trucage d'illusionniste. Je propose les services du Comité d'Expertise afin contrôler ses éventuelles possibilités paranormales !
- "Ce n’est pas utile", me répond-t-on. "Nous sommes sûrs que Jean-Marie Laforgue est un véritable médium. Nous avons pris toutes les précautions. Il ne peut pas tricher. D’ailleurs nous avons engagé un huissier qui a tout examiné. Et puis c’est trop tard, le film est déjà tourné".
Rien à faire ! Impossible de discuter. Je m’en ouvre à Nicolas Maillard, un des journalistes de l’émission, qui perçoit immédiatement le danger et intercède en ma faveur. Les producteurs finissent par accepter un protocole d’expérimentation qui permettrait de tester Jean-Marie Laforgue sur le plateau même du tournage, en direct, tout de suite après la projection du film.
Claude Géraldy, un collègue du Comité, et moi-même mettons au point un test extrêmement simple devant nous permettre soit d’authentifier, soit de démentir le pouvoir paranormal du sujet. Mais Jean-Marie Laforgue refuse, sous prétexte qu’il n’a pas été prévenu suffisamment à l’avance et n'a donc pas pu se mettre en condition de décorporation. Le jour de l'émission, il  fait donc son apparition dans le champ des caméras en parcourant 4 mètres 40, laissant croire à une continuité du film tourné en extérieur.
Claude Géraldy et moi-même avions conscience que tout avait été mis en oeuvre afin de “faciliter” l’exploit. Et que nous avions été piégés!
Le film de “ l’exploit”  du motard masqué a été diffusé tel que les producteurs l’avaient décidé. Jean-Marie Laforgue a parcouru environ 9 kilomètres en “ aveugle”.
Dès la fin de la projection nous déclarons en direct sur le plateau que le déroulement de l’expérience laisse supposer une possibilité de fraude. En effet, la prestation est, en tous points, identique à celle des illusionnistes.
Bien que notre opinion fût faite, notre éthique nous interdisait de dénoncer sans preuve. Nous déplorions que le montage final de l’émission laissât planer un doute dans l’esprit de plus de onze millions de télespectateurs.
Nous demandons alors à Jean-Marie Laforgue de se soumettre à un protocole dont nous lui communiquerons les termes en temps voulu et qui démontrera, s’il les  possède, ses véritables capacités Psi.
Dans France-Soir, le motard aveugle persiste : “ Il n’y a pas de supercherie. Il s’agit des techniques tibétaines de sortie de corps qui nécessitent une intense préparation. Dailleurs, je ne m’amuserais pas le faire tous les jours !”

LA CONTRE-EXPERTISE
MOTARD MASQUÉ 7.jpg10 février 1994,  11 heures. La rue Vauthier est fermée à la circulation. L’équipe de télé de “Mystères” est sur le pied de guerre. Les caméras sont en place. La presse écrite est présente. Jean-Marie Laforgue se concentre afin de réaliser son exploit. Claude Géraldy, Pierre Edernac, un autre confrère et moi-même avons placé sur les yeux du motard deux balles de mousse, puis du coton, le tout maintenu en place par du sparadrap noir. La cagoule n’est pas utile, mais elle lui est tout de même enfilée sur la tête. Dans ces conditions Jean-Marie Laforgue ne peut pas voir. Pendant que Géraldy et Edernac restent près de Laforgue en train de se concentrer, je fais disposer dans la rue des voitures en épis et en chicane.
Après une longue attente, qui a surtout pour effet de faire monter la tension chez les producteurs qui croient encore au miracle, Jean-Marie Laforgue enfourche une moto 125 cm3 et, après deux minutes, met le moteur en marche. Laforgue démarre et, quatre mètres plus loin, percute le premier petit fourgon mis en travers de la route. Il tombe sur le côté, se relève, demande à s’isoler pour retrouver sa concentration. Nous acceptons. Claude Géraldy s’assied près de lui sans prononcer un mot. Au bout de quarante minutes, Jean-Marie Laforgue déclare forfait en invoquant des pressions extérieures, une concentration insuffisante, des ondes négatives.

En réalité, il n’a pas pu mener à sa guise le déroulement normal de cette épreuve. Il nous a suffit de décaler un élément dans la progression du trucage de cette belle expérience d’illusionnisme pour démonter la supercherie et prouver, par la même occasion, l’utilité indéniable de demander l’avis d’illusionnistes compétents lors de toute manifestation dite paranormale.

L'excellent présentateur Alexandre Baloud s' était engagé à mettre en place un contrôle sévère pour les émissions suivantes qui seraient ainsi devenues des plus enrichissantes. Malheureusement, certains grands esprits moralisateurs ont profité de l'occasion pour obtenir leur suppression. Et là, nous ne sommes pour rien dans la disparition de l'émission !


UN MOT SUR L'EMPLOI DES HUISSIERS DE JUSTICE

Il y a lieu de dire un mot sur l’emploi des huissiers. Lorsqu’un illusionniste, pour réaliser un numéro, demande la caution d’un huissier, c’est bien évidemment pour renforcer l’effet du tour, mais aussi quelquefois pour l’utiliser comme complice involontaire.

En fait, le numéro de conduite sans visibilité d'un véhicule commence dès l’expertise du matériel par un huissier. L’illusionniste dirige les opérations et fait examiner rapidement le coton, le sparadrap, puis plus longuement le bandeau. Il n’y a rien à voir. Il n’y a rien de truqué. La cagoule est posée sur la tête de l’huissier. Pas de doute, elle est opaque. Et pourtant elle est truquée. C’est même le seul élément truqué du tour. Mais le trucage est très subtil et l’huissier constate qu’il est impossible de voir au travers de la cagoule.

Devant tout le monde, il scelle les objets dans une grande enveloppe qu’il emporte chez lui. Le voici maintenant complice involontaire de l’illusionniste dont il protège le matériel truqué. Plus personne n’aura accès à cette enveloppe jusqu’au tournage de l’émission. Là, sont remis, un par un, au “médium” les éléments nécessaires à l’occultation de sa vision, à charge pour lui de faire fonctionner le système ingénieux de la cagoule et de libérer un espace de visibilité largement (c’est le mot) suffisant pour parvenir à se déplacer. Le sparadrap et le coton appliqués sur les yeux ne posent aucun problème. Ils font partie du travail ordinaire du magicien. En fait, plus l’illusionniste semble apporter des preuves de trucages impossibles, plus il y a lieu de se méfier. Mais ça, c'est le métier !

Alors, Jean-Marie Laforgue, bravo pour votre tour de magie ! Il ne vous reste plus qu’à avouer publiquement votre mensonge concernant vos “pouvoirs paranormaux”, et votre superbe prestation restera dans l’histoire de la prestidigitation comme un fabuleux coup médiatique.

VOIR LA VIDEO DE LA CONTRE-EXPERTISE (2 minutes 09)



























09/01/2013

GRANDS VOYANTS DE L'HISTOIRE

Raspoutine : illuminé, débauché, guérisseur et voyant

Raspoutine,Nicolas II,Alexis,Anastasia,Lénine,thaumaturge, guérisseur,voyant

Grigori Raspoutine (1872-1916), dont le nom vient du russe « raspoutsvo » (débauche), fut l'une des figures les plus controversées de l'histoire russe. Son influence sur le tsar et la tsarine fut telle qu'il sera assassiné.

Le jeune Grigori se serait révélé dès l'enfance comme un être à la sensibilité délicate, de tempérament fragile, mais d'une force spirituelle hors du commun. Doué d'un charisme extraordinaire, il séduisait les êtres qu'il côtoyait par son étrange regard fixe.

Il étonnait son entourage par son don inné de clairvoyance, prédisant avec justesse et précision les événements à venir, qu'ils soient fastes ou néfastes. On parlait aussi à mots couverts de son surprenant pouvoir de séduction sur les femmes qui succombaient toutes à son charme.

Raspoutine,Nicolas II,Alexis,Anastasia,Lénine,thaumaturge, guérisseur,voyant

Raspoutine aimait être entouré de nombreuses femmes sur lesquelles il exerçait son pouvoir de persuasion.

 

Selon les témoignages de ses ennemis, le jeune Grigori se livrait dès son plus jeune âge à la boisson et à la débauche. Mais, en même temps, il aurait possédé un ascendant exceptionnel sur les hommes et les bêtes dont il usait parfois pour le bien, mais surtout pour le mal. Doué d'une ruse naturelle hors du commun, il aurait été plus d'une fois pris en flagrant délit de vol et roué de coups, les autorités locales parvenant in extremis à l'arracher à la sévère justice des paysans.

 

Voyant et thaumaturge

À cette époque, d'innombrables vagabonds parcouraient l'immense Empire russe, vivant de l'hospitalité de ses habitants. Parmi eux des moines errants, des illuminés, des saints véritables. Raspoutine trouva refuge, quelque temps, dans un monastère où les autorités ecclésiastiques exilaient, pour les remettre dans le droit chemin, des prêtres dévoyés, pervers, criminels ou encore trop exaltés et s'étant livrés à des activités sectaires.

Grigori étonna les moines qu'il côtoyait par ses pouvoirs de persuasion et son indomptable volonté. Il apprenait par cœur des chapitres entiers des Saintes Écritures, pouvait réciter durant des heures des préceptes moraux, prêcher avec autorité et conviction.

Il pouvait se priver de nourriture et de sommeil durant des semaines, rester à genoux à marmonner des prières pendant des nuits entières. Cette conduite ascétique, considérée par son entourage comme celle d'un saint homme, lui valurent dans ce milieu pieux une très flatteuse renommée.

Raspoutine étonna également par ses surprenantes guérisons et ses étonnantes prophéties. Ainsi, en 1889, cinq ans avant l'avènement du tsar Nicolas II, il prédit à des intimes que celui-ci mourrait assassiné. À d'autres, il prophétisa « la fin de l'Empire russe dans 100 ans ».

Raspoutine,Nicolas II,Alexis,Anastasia,Lénine,thaumaturge, guérisseur,voyant

Cinq ans avant l'avènement du tsar Nicolas II, Raspoutine prédit que celui-ci mourrait assassiné.


Prédicateur itinérant

Après des années d'absence et après avoir parcouru des milliers de kilomètres, Grigori finit par rentrer chez lui. Sa femme et sa famille le reçurent comme l'enfant prodigue. En 1896, il s'autoproclama « Homme de Dieu » ! À partir de là, ses dons de guérison et de voyance lui attirèrent la sympathie de certains de ses compatriotes malgré l'anathème porté contre lui par le pope du village. On racontait, au cours des veillées, mille exploits attribués au saint homme : comment il guérit des animaux de ferme tombés malades, calma des chevaux fous, rendit la vue à un aveugle, permit à une femme stérile d'enfanter deux beaux enfants. Sa renommée était parvenue à Saint-Pétersbourg et l'Académie de la capitale annonça « qu'en Sibérie était apparu un prophète, un homme d'une clairvoyance divine, un parfait ascète, un faiseur de miracles du nom de Grigori ».

En quelques mois, Raspoutine devint la coqueluche des salons du tout Saint-Pétersbourg. Cette société élégante et oisive, vivant en vase clos, se passionnait pour les sciences occultes, la communication avec les esprits, les tables tournantes, les extralucides, les thaumaturges de tout acabit. Les femmes, auxquelles il était présenté, tombaient toutes sous le charme de son regard pénétrant. Grâce à elles, il se fit très vite quelques relations dont l'appui lui permit de se pousser plus avant dans le grand monde. Il succédait d'ailleurs à d'autres mages, un temps à la mode dans la capitale russe (comme nous l’avons évoqué dans un autre article), tels Maître Philippe de Lyon, Papus, le moine lliodore et quelques autres.

 

Il soulage le tsarévitch Alexis

La naissance en 1904 du tsarévitch Alexis fut pour la Russie, le tsar Nicolas II et son épouse, une époque heureuse et faste à laquelle succédèrent très vite la douleur et le drame, avec l'apparition chez Alexis des premiers symptômes de l'hémophilie (son sang ne coagule pas normalement). Appelée « maladie des rois », elle frappe essentiellement les individus de sexe masculin.

Raspoutine,Nicolas II,Alexis,Anastasia,Lénine,thaumaturge, guérisseur,voyant

Raspoutine utilisa ses capacités de guérisseurs pour soigner l'hémophilie dont souffrait Alexis, le fils du tsar.


Fragilisé par la tragédie de la défaite de l'Empire et sa tragédie familiale, le couple impérial se laissa subjuguer par Raspoutine qui parvint, en peu de temps, à exercer une influence incroyable sur le tsar et surtout sur son épouse. Les promesses de guérison de leur fils et les premières améliorations constatées chez l'enfant redonnèrent l'espoir aux monarques. Jouissant de la plus totale confiance de la tsarine, l'étrange moujik alla à sa guise dans la demeure, accéda librement aux chambres des quatre filles du tsar (les grandes-duchesses) et à celle du tsarévitch Alexis dont il soulagea à plusieurs reprises les douleurs, séduisit et lutina les servantes.

Persuadée que le saint homme pourrait sauver son fils de la terrible maladie, convaincue de la réalité de ses dons de thaumaturge et de voyance, certaine de la pureté de ses moeurs et de ses intentions, la tsarine lui accorda toute sa confiance. L'interrogeant souvent sur l'avenir du pays, sur la politique à suivre, sur la valeur ou la loyauté des serviteurs de l'État, Alexandra Féodorovna le laissera peu à peu s'immiscer dans les affaires de l'Etat et le défendra contre ses détracteurs de plus en plus nombreux.

 

Placé sous haute surveillance

Mais en 1908, le vent semble tourner. Des rapports effrayants émanant de l'Okhrana, la police secrète, circulent dans les plus hautes sphères de l'État. Stolypine, le président du conseil, ordonne une enquête et prévient l'empereur de son résultat. Afin d'éviter toute équivoque, Nicolas II donne des instructions pour que Raspoutine ne fréquente plus le palais sans nécessité absolue.

Les rencontres entre la tsarine et Raspoutine auront lieu désormais dans la maison d'Anna Viroubova, dame d'honneur et confidente. C'est une femme exaltée, adepte fanatique du Raspoutine et des sciences divinatoires et dont l’influence sur l'impératrice est immense.

Grâce à sa complicité active, le moine est au courant de tous les potins du palais et des affaires les plus intimes du couple impérial ce qui lui permet, lors des consultations en tête à tête avec Alexandra, de lui révéler des choses tellement précises que la naïve impératrice accepte comme des preuves irréfutables de ses dons de voyance.

Peu à peu, tous ceux qui, à un moment donné, ont cru dans la sincérité, la sainteté et le charisme de Raspoutine, se rendent compte qu'ils se sont trompés sur son compte. Mais la Tsarine refuse obstinément de lui retirer sa confiance. Elle croit fermement à ses pouvoirs surnaturels, à ses dons de guérison et de voyance, persuadée que lui seul peut sauver la vie du tsarévitch.

En 1911, comme la rumeur publique sur ses turpitudes enfle, Raspoutine estime qu'il vaut peut-être mieux s'éloigner pour quelque temps : il se rend en pèlerinage à Kiev, au Mont Athos (Grèce) puis à Jérusalem. Mais Alexandra le rappelle d’urgence : le tsarévitch est au plus mal. Cette fois, Raspoutine souhaite s'implanter durablement dans la place. Au cours d'une nuit de beuverie chez les tziganes, il profère à l'égard des souverains une prédiction menaçante : « Dieu a placé la famille impériale et la Russie sous ma seule sauvegarde. Si je venais à disparaître prématurément, le tsar, la tsarine et leurs cinq enfants périraient à leur tour dans la douleur et l'opprobre ».

 

Paroles prémonitoires

La Première Guerre mondiale offre un nouveau tremplin aux ambitions démesurées de Raspoutine. Devant cette situation incroyable d'un monarque omnipotent, maître de l'un des plus puissants empires de la planète, manipulé par un charlatan qui conduit le pays au désastre, quelques personnes se réunissent autour du jeune prince Félix Youssoupoff et décident secrètement d'éliminer Raspoutine. Dans la nuit du 29 décembre 1916, il est tué et son corps jeté dans la Néva. La nation soulagée applaudit.

Mais la guerre se poursuit, de plus en plus meurtrière, affamant et ruinant le pays, et cet acte de bravoure de quelques héroïques patriotes pour libérer la famille impériale du joug de son ange noir, ne la sauvera pas de la révolution qui gronde.

Au cours des mois qui suivent, alors que le pays court au désastre, Lénine s'empare du pouvoir et la sinistre prédiction de Raspoutine s'accomplira dans toute son horreur dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918 à Iekaterinbourg : le tsar Nicolas II, la tsarine, leurs cinq enfants et quelques proches, périront sauvagement assassinés par les bolcheviks, sur l'ordre très probable de Lénine.

Raspoutine,Nicolas II,Alexis,Anastasia,Lénine,thaumaturge, guérisseur,voyant

Les historiens pensent que l'ordre d'assassiner le tsar et sa famille est venu de Lénine lui-même.


Le verdict imparable de l’ADN

En 1990, les squelettes d’une partie de la famille impériale (Nicolas II, sa femme et trois de ses filles : Olga, Tatiana et Anastasia) sont retrouvés et exhumés, puis identifiés par une analyse ADN. Cette découverte met définitivement fin au mystère qu’avait fait planer, pendant plus de ans, une certaine Anne Anderson pourrait bien être Franziska Schwanzkowska, une ouvrière polonaise qui affirmait, depuis 1920, être la princesse Anastasia, la plus jeune fille de Nicolas II. D’ailleurs, en 1994, des tests ADN sont réalisés sur ce morceau d'intestin appartenant à Anna Anderson (décédée en 1984 aux États-Unis) et prouvent que Anna Anderson ne peut pas être Anastasia, ni même un membre de la famille Romanov. Jean des Cars, auteur de l'ouvrage « La saga des Romanov » apporte son témoignage : « Anna Anderson était une pauvre femme traumatisée physiquement et moralement par la guerre, à qui des escrocs avaient fait croire à son identité prestigieuse, totalement inventée, dans le but d'émouvoir, de convaincre et surtout de capter le magot impérial. À partir de sa ressemblance, ils lui ont fabriqué une mémoire avec assez d'habileté pour que certaines personnes succombent et valident l'invraisemblable. La malheureuse, en partie amnésique, avait sans doute fini par y croire elle-même, victime d'une monstrueuse manipulation, la pire puisque, à elle aussi, on répétait une supercherie ».

Raspoutine,Nicolas II,Alexis,Anastasia,Lénine,thaumaturge, guérisseur,voyant

En 1990 furent retrouvés les squelettes du tsar Nicolas II, de son épouse et de trois de ses filles.


Il manquait cependant les corps du tsarévitch Alexis, 13 ans, et de Maria, 19 ans, l'une des filles, qui auraient été brûlés comme le mentionne le rapport de Yourovsky qui a dirigé l'exécution en 1918. Après de nouvelles fouilles, les deux corps sont finalement retrouvés en août 2007. Et le verdict tombe le 30 avril 2008 lorsqu’un officiel russe annonce : « Le laboratoire de la faculté de médecine de l’Université du Massachusetts aux États-Unis a confirmé l’identité des deux corps retrouvés : il s’agit bien de ceux de la princesse Maria et du tsarévitch Alexis. Nous avons à présent retrouvé la famille au grand complet ».

Le 17 juillet 1998, soit 80 ans jour pour jour après leur mort, les restes de la famille impériale sont inhumés à la cathédrale Pierre-et-Paul de Saint en présence des descendants de la famille Romanov et du président Eltsine qui a déclaré que « cet assassinat était un acte barbare ». Le tsar et sa famille ont été canonisés par l’Eglise orthodoxe russe en l’an 2000.

Raspoutine,Nicolas II,Alexis,Anastasia,Lénine,thaumaturge, guérisseur,voyant

 La famille impériale au grand complet, à l'époque où tout leur souriait.

29/12/2012

ENCYCLOPÉDIE DU MYSTÈRE de Ranky.

L'ENCYCLOPÉDIE DU MYSTÈRE


Dans cet ouvrage monumental, Ranky, le magicien qui défend le paranormal, fait entendre la voix qui manquait jusqu’à aujourd’hui. Il apporte sa contribution à une recherche plus pointue de la vérité et aide à lutter contre l’obscurantisme.

En vente dans toutes les bonnes librairies.

Pour en savoir (beaucoup) plus :

www.amazon.fr

www.fnac.fr

 

FORUM DE DISCUSSION

mystere,encyclopédie,paranormal

Vous aussi, donnez votre avis sur cet ouvrage et posez vos questions en cliquant sur Commentaire  (en bas de page) ou sur : paranormal@orange.fr

 IMPORTANT : nous ne communiquons aucune adresse de nos correspondants sans  leur autorisation. Pour être acceptés, vos commentaires doivent être signés, soit de votre véritable nom, soit d’un pseudonyme. Les écrits anonymes sont automatiquement rejetés.

=========================================================

"Bien loin de nous convertir au scepticisme absolu, cet ouvrage nous invite seulement à une odyssée au coeur d’une science réelle,  entre habile jeu d’illusion et quelque chose  de plus complexe encore pour l’esprit humain  mais dont il nous fait effleurer la magnificence par une espèce d’intuition. Une réussite absolue et un réel  plaisir communicatif..."

Voilà réunis sur près de quatre siècle, du 17ème au 21 ème, tout ce qui a pu se faire en terme de tours de magie, prestidigitation, et une vieille tradition née avec l’essor du spiritisme bourgeois pour les supercheries en tout genre. Du fakirisme aux derniers soubresauts spirites new age de la fin des années 70, puis jusqu’à nos années si propices au sensationnalisme médiatique, Ranky explore tout, met tout à l’épreuve de son scalpel à la fois érudit et passionné. Il en résulte un ouvrage fort et sincère, clair dans son dessein et remarquablement  honnête dans son point de vue toujours aux antipodes des critiques acerbes et des fanatiques aveugles. Car, bien loin de céder à l’une ou à l’autre tendance, Ranky ne prêche pas pour un scientisme forcené ni pour cet idéalisme  post dix-neuvième dangereux, pour ne préférer que cet espèce de didactisme  vécu comme une profession  de foi. L’ouvrage dont il est question ici s’affiche donc comme une somme éminemment érudite, que ce soit par son abord historique fortement documenté en exemples  de faux mais aussi en cas totalement impossibles à expliquer. Cette position, fortement contrastée, donc, confère à l’auteur une légitimité  critique avec laquelle il ne prend jamais de risque. Pas de croyance aveugle ni de despotisme intellectuel, juste un jeu de mise en doute comme aurait pu le faire un Descartes, mais sur ce qui paraît plus impalpable  tout en n’étant pas toujours en menace de se voir automatiquement relayé  au charlatanisme. Les exemples sont diversifiés au possible dans ce   livre. Ranky nous fait voyager de pays en cultures avec toujours ce goût acerbe pour le trait qui fait chavirer toute escroquerie comme celui plus subtile qui bien au contraire nous fait vaciller sans pour autant nous faire tomber dans la croyance servile. Cette encyclopédie  du mystère est donc à marquer d’une pierre blanche. Car pour avoir été le fondateur d’un comité d’illusionnistes experts faisant autorité, Ranky n’en est pas moins un chercheur sincère qui nous prend par la main, comme le dit si bien le journaliste scientifique Jean-Yves Casgha, sans pour autant  nous la lacher quand il s’agit de nous faire voyager au travers de ce miroir  où  tout devient possible, même si c’est faux. Oeuvre érudite, sage  et rêveuse à la fois, cette encyclopédie  du mystère  demeurera un des grands moments du genre, par le simple fait que l’auteur se plaçant du côté de l’illusionniste semble plus à même de juger ce milieu si enclin à la tromperie, au complot, au scandale ou au sourire amusé. Pour peut-être  au bout du compte nous en fournir la substantifique moelle qui en fait bien autre chose qu’un simple passe temps de charmeur de serpents en manque d’inspiration. Bien loin de nous convertir au scepticisme absolu, cet ouvrage nous invite seulement à une odyssée au coeur d’une science réelle,  entre habile jeu d’illusion et quelque chose  de plus complexe encore pour l’esprit humain  mais dont il nous fait effleurer la magnificence par une espèce d’intuition. Une réussite absolue et un réel  plaisir communicatif ...

                                                                   Emmanuel Collot. Ecrivain.
                             =========================================================

"Bravo ! Succès mérité pour ce livre extraordinaire".

J’ai acheté "Encyclopédie du mystère" sur le site www.amazon.fr  Du coup j’ai
eu connaissance du classement des ventes au 7 mai 2012 : 18.267 sur 1.519.000 livres. Bravo ! Succès mérité pour ce livre extraordinaire. Et pour l’auteur !
                                                        Claude Cé. 11mai 2012

=========================================================

"Je n’ai jamais lu nulle part de pareilles anecdotes".
J’ai particulièrement apprécié le chapitre "Signes et rencontres". Ces histoires concernant Jacques Brel, Gérard Séty, Bernard Loiseau, Michel Simon et autres personnages célèbres sont incroyables. Je n’ai jamais lu nulle part de pareilles anecdotes. Je n’ai pas pu résister à vérifier celle de la célèbre actrice disparue en 1967 Junie Astor. Ca ne peut pas être que des coïncidences. Plus que troublant.

Ecrit par : Pascal Henri.

==============================================================

"Un subtil appel à élargir sa pensée".

Bonjour,
J'ai reçu votre livre en service presse et ai été très agréablement "illusionnée"!! Je m'attendais à de l'ésotérisme et j'ai découvert un subtil appel à élargir sa pensée.

 Encyclopédie du mystère - Ranky (ed. Trajectoire)

Pourquoi présenter cet ouvrage dans une rubrique titrée "neurosciences-sciences"? Tout simplement parce qu'en bon illusionniste, le grand magicien Ranky joue du contraste entre apparence (le titre de son livre) et réalité (son contenu).  Confronté à l'inexpliqué dans sa vie personnelle et professionnelle, Ranky a pris le parti de la raison plutôt que du rationnalisme: ce qui ne s'explique ni par la nature ni par la technique mérite d'être étudié. Fort de ce constat, il s'est proposé avec d'autres collègues de mettre gracieusement sa maîtrise de l'illusion et du trucage au service de la recherche. Un parti pris audacieux qui lui vaudra un parcours de vie haut en couleurs! On s'attendait à une présentation de phénomènes paranormaux, c'est finalement un subtil plaidoyer pour l'étude du parapsychologique que révèle en filigrane cet historique de la liaison passionnelle qu'entretiennent sciences et "magies" depuis des siècles. Un pavé sympathique dans la mare de nos préjugés!

Amitiés.

Ecrit par Muriel Rojas Zamudi le 28 03 2012
Pour le site Arts et Thérapies, cliquez sur : Muriel Rojas

ALLEZ DANS : SELECTION NEUROSCIENCES-SCIENCES

Dans cette rubrique, vous trouverez des ouvrages traitant de sciences et spiritualités, de l'extraordinaire fonctionnement de la conscience...

============================================================

"Je n'ai pas encore lu en intégralité le texte. Rien qu'avec cette anecdote, l'ouvrage vaut son pesant... de lecture !"

"Je n'ai pas encore lu en intégralité le texte, mais mon attention a été attirée par les commentaires à propos de la fameuse émission télévisée de mars 1987 : l'émission "Droit de réponse" consacrée à Uri Geller. C'est avec "plaisir" que j'ai pris connaissance des errements mensongers (que j'ignorais totalement) de Gérard Majax à propos du contenu de cette émission. Déjà, au début, j'avais immédiatement repéré l'inexactitude relative à la "voyance" (Majax avait évoqué une émission consacrée à la voyance, ce qui était bien sûr inexact). Puis, j'"apprends" que l'illusionniste contrôleur (dans l'expérience avec JPG) était Ranky. "Ah bon !", me suis-je dit avec étonnement. A l'époque, je ne l'avais pas remarqué ! Et puis, je me suis dit : mais c'est inquiétant, cette histoire, surtout lorsqu'on connaît le contexte (le "petit coup de pouce" qu'il ne fallait pas donner, surtout devant plusieurs millions de télespectateurs)... Ranky a donc été le complice de JPG dans cette histoire ? Et puis, poursuivant ma lecture et prenant connaissance du commentaire de Ranky, je me suis senti "soulagé". Ouf, le "contrôleur" était l'hypnotiseur Dany Dan ! Par contre, "chapeau" (d'âne) pour le mensonge éhonté de l'illusionniste Majax qui se targuait de pourfendre les escrocs du paranormal, à moins qu'il n'ait été victime d'un inquiétant signe précurseur de la maladie d'Alzheimer (ce qui, quand même, est fort peu probable !). Et puis, confondre les cubes en bois avec des dés à jouer, il faut le faire. Grave... A sa décharge (si on peut dire), le pourfendeur devait tellement piaffer d'impatience dans sa loge (pour n'en sortir qu'à la fin de l'émission, tel un diable sortant de sa boîte) qu'il ne devait pas faire trop attention à ce qui se passait sur le plateau. Il n'avait qu'une chose en tête : sortir "de là" pour "démontrer" la prétendue fumisterie. Cela n'excuse pas la mauvaise foi et l'étrange amnésie de cet individu... Rien qu'avec cette anecdote, l'ouvrage vaut son pesant... de lecture !"
                            Ce commentaire a été posté par Alain MOREAU. Ecrivain.

                                   Le site de Alain MOREAU :www.mondenouveau.fr

========================================================

Indiquer des voies d'explorations. Bravo !

Un tel ouvrage a le mérite sinon de faire le point sur l'univers du paranormal, mais du moins d'indiquer des voies d'explorations. Le doute est un vecteur de la recherche. Plus le lectorat aura des points de références plus on peut penser que les chercheurs et le grand public élargiront leur connaissance.
j'ai inscrit cet ouvrage que j'ai hâte de lire, dans le cahier de suggestion d'achat de ma bibliothèque municipale.
Bravo!

Écrit par : gérard KUNIAN, Illusionniste| 16.03.2012

===============================================================

Enfin quelqu'un qui ose dire la vérité

Livre au titre révélateur " Encyclopédie du Mystère ", de la connaissance, du savoir, de la réalité et du partage....
qui donne toute les informations explicites, relatives à son étude, tellement que les détails sont précis et sans ambiguïté sur les questions du paranormal et de la magie. Enfin quelqu'un qui ose dire la vérité....
Bravo Ranky
                         Barbier christian

===============================================================

Un ouvrage vaste et détaillé

Bonjour Mr Ranky,
Quand j'ai lu la table des matières, je suis immédiatement allée sur amazon commander votre livre. Je l'attends avec impatience.
Toutes mes félicitations pour avoir écrit cet ouvrage si vaste et détaillé ! Tous mes remerciements aussi !

                                                                                            Christiane Riedel

Ne manquez pas de consulter le blog passionnant de Christiane RIEDEL, thérapeute de l’âme, spécialiste de l’interprétation des rêves, continuatrice de l’œuvre de C G Jung, fondatrice de l’Académie d'Interprétation des Rêves «Ailleurs Vécu», consultante, formatrice, auteure, conférencière.

 Son blog : http://christiane-riedel.blogspirit.com/

=============================================================
Livre introuvable ?

Bonjour à tous,
J’entends parler de tous les côtés du nouveau livre de Ranky intitulé "Encyclopédie du mystère". Il est parait-il en vente dans toutes les librairies. J’habite à 60 kilomètres de Paris et aucune des librairies de ma ville ne le vend.On m’a proposé de le commander mais comme je pars pour des périodes de quinze jours ou plus, à cause de mon métier, cette solution n’est pas possible. On m’a conseillé de m’adresser à des librairies spécialisées, ce que j’ai fait mais sans succès. J’ai téléphoné, par exemple, à une librairie (Dix de coeur) de Nantes, ville dans laquelle je dois me rendre (je suis représentant en outillage), elle n’a pas le livre. Je suis retourné sur le site de l’auteur où j’ai trouvé une publicité pour la librairie de l’Inconnu à Paris. Pas plus de chance. Le livre n’y est pas en vente. En désespoir de cause j’ai réussi à joindre Ranky, qui m’a dit ne pas être habilité à vendre des livres et de m’adresser à un libraire. Il aurait bien accepté de m’en fournir un exemplaire, à titre exceptionnel, pour me dédommager des tracas causés par mes démarches infructueuses, mais il n’en possède aucun. J’ai trouvé cela mystérieux si je puis dire !!
Un petit mot encore : si ce dernier ouvrage est de la même veine que le précédent que je possède ("Le paranormal de mes yeux vu"), je ne vois pas pourquoi cette encyclopédie est uniquement en vente dans les librairies ésotériques et non dans les librairies de littérature générale ?
                              Laurent Derbécourt
=================================================================
Bonjour Laurent,
La mise en place d’un livre ne se fait pas instantanément et d’un seul coup dans la France entière et même plus loin. Mais bonne nouvelle : la librairie de l’inconnu, pour ne citer que celle-là, attend l’ouvrage d’une heure à l’autre. La distribution en librairies sera bouclée d’ici très peu de temps.
Pour répondre à votre question, les librairies spécialisées ne sont pas les seules à proposer ce livre. La plupart des librairies de littérature générale possèdent un rayon spécialisé.
Votre impatience montre tout l’intérêt que vous portez à cet ouvrage. Je vous remercie de votre confiance.
Bonne journée.
                      Ranky
==================================================================
Du pur régal

L’histoire des phénomènes étranges en parallèle avec l’illusionnisme souligné des commentaires de l’auteur est un pur régal. C’est du jamais vu. L’ ouvrage est impressionnant. Félicitations.
                                                                                                                         Hélène
==================================================================
Une oeuvre de salubrité publique

Cher Monsieur Ranky
Selon votre expression, vous revisitez l’histoire des phénomènes paranormaux dans la première partie de votre livre. On aurait pu s’attendre à un texte hermétique encombré de formules techniques. Mais non, le style est clair, parfaitement compréhensible, parsemé d’humour.
Dans la seconde partie, vous secouez le panier de crabes du monde paranormal, directement sur le terrain. Ce n’est pas triste du tout ! Je suis tombé de la tour Montparnasse quand j’ai appris les mensonges et malversations de certaines “Stars” de la télé, de certains journalistes véreux, d’une poignée de scientifiques égarés, d’un bon nombre de célébrissimes voyants, et même  de quelques-uns de vos collègues magiciens, qui n’hésitent pas une seconde à rechercher dans ce domaine, plutôt que la vérité, une activité commerciale des plus douteuses..... Effarant !
J’avais jugé un peu disproportionnées les paroles du rédacteur en chef d’un célèbre magazine, Etienne Drapeau, qui affirmait que votre démarche faisait oeuvre de salubrité publique, qu’elle était courageuse, et que vous devriez même être subventionné. Aujourd’hui je suis de son avis.
Votre ouvrage est édifiant ! C’est très bien écrit. J’ai appris beaucoup de choses. Même des tours de prestidigitation. Merci.
                                    Michel (journaliste)
==================================================================
Des exemples choisis astucieusement

Certes, l’histoire des mystères existe mais elle est disparate. On ne l’approche que par bribes dans des revues, des livres, des films, sur internet. Dans l’Encyclopédie du Mystère, on les trouve regroupées, classées, analysées, avec des exemples choisis astucieusement. Quel beau travail ! Passionnant !
                                               Jean-Claude Barque
=================================================================         
Livre de chevet

J’ai trouvé mon livre de chevet.
Bravo.
                                Dorian
================================================================= 
Je reconnais mon erreur !

Je viens de terminer la lecture de l’Encyclopédie du Mystère de Ranky. Je suis magicien professionnel. Je n’avais rien compris à la démarche de Ranky. J’étais dans l’erreur la plus totale à son endroit. Je le regrette. Mon entêtement depuis 25 ans est effrayant. Je suis médiatiquement assez connu. Je ne signe pas ce commentaire pour éviter les sarcasmes d’une majorité de collègues. Ranky me connait bien et  je m’engage à prendre mes responsabilités dans le cadre d’une réunion sur le sujet, qui serait organisée par les cercles magiques.
                                Dany
================================================================== 
Incroyable !

La première partie de l’Encyclopédie du Mystère raconte l’histoire de la parapsychologie et décrit, avec précision et sans bla-bla inutile, des personnages hors normes que l’auteur nous aide à mieux comprendre. C’est d’une grande rigueur historique. La seconde partie du livre est consacrée à l’auteur qui décrit les faux et vrais phénomènes dont il a été témoin. Instructif, incroyable.
                                                   Jean-Daniel Mocquet
==================================================================
Ce livre rétablit la réalité des choses

Ce qu’on nous montre à la télévision dans des dossiers célèbres ou non n’est pas toujours la vérité. On nous raconte souvent n’importe quoi. Ce livre rétablit la réalité des choses. Félicitations et amitiés à Ranky qui, en plus d’ètre un artiste de grand talent, est aussi un excellent voisin. Il me reconnaitra.
                              Signé : La casquette
==================================================================
Devenez plus savant

Avec l’Encyclopédie du Mystère de Ranky, je ne suis pas devenu sorcier. Mais je suis devenu beaucoup plus savant. Félicitations.
Un collègue magicien. RG.
=================================================================
La fin des idées fausses
Avant la lecture de cet ouvrage je me croyais très instruit du mystère paranormal. J’ai changé d’avis. J’avais surtout des idées personnelles fausses, il faut bien le dire, entretenues par une certaine télé. Je recommande vivement ce livre étonnant.
Albert Cohen
================================================================
Chapeau

Bravo, 100 fois bravo pour ce livre !!! Et en plus Ranky nous dévoile une bonne trentaine de tours de magie. Alors là : Chapeau “de magicien”
                                                                Gérald
=================================================================
Une lectrice comblée

Mr Ranky
J’ai assisté à votre conférence-démonstration à Paris. C’était fabuleux. J’avais acheté votre précédent livre et j’attendais impatiemment l’Encyclopédie du Mystère. Je suis comblée. Recevez mes félicitations et mes remerciements.
                                                                 Solange

=================================================================
Vous aussi donnez votre avis et posez vos questions en cliquant sur Commentaire (en bas de cette page) ou ICI : paranormal@orange.fr

                                                                              à suivre...

==============================================================

 VOICI LA TABLE DES MATIÈRES

Encyclopédie du mystère
1ère PARTIE 1688-1970

Du surnaturel à la parapsychologie

Préface                               

De la synergie entre paranormal et illusionnisme              
De la notoriété à la légende                          

La rumeur crée la légende               
La corde hindoue                       
Réalité ou légende                       
La suspension ethéréenne                   
Le spectateur ne voit pas toujours ce que nous
lui montrons                           
Le dé de Buatier de Kolta               
Histoire des illusionnistes face au paranormal   
Emmanuel Swedenborg : un visionnaire génial   
Une mysticité qui dérange               
La pensée de Swedenborg               
Un humain aux capacités prodigieuses           
Les escamoteurs loin des préoccupations
métaphysiques                       
De la rue au théâtre ou la transposition d’un
divertissement                       
Pinetti, novateur de la magie
J'UTILISE CE PROCÉDÉ DANS MON SHOW D'HORREUR.jpgDes spectacles nécromantiques               
Naissance du prestidigitateur               
Robert-Houdin magicien de génie       
 L’attrait mystérieux des automates           
Un précurseur                       
Vaucanson l’imposteur ?                   
Robert Houdin fusillé vivant               
L’Illusionnisme : un art majeur               
Robert Houdin et les médiums               
Alexis Didier “Voyant magnétique”           
Un protocole d’expérimentation solide       
“Le compte rendu de Robert Houdin”           
L’énigme des soeurs Fox                   
Un phénomène de société                
Harry Houdini et la chasse aux sorcières       
Houdini et Sir Arthur Conan Doyle 

HARRY HOUDINI.jpg

Les pactes de Houdini                   
Harry et Bess : à la vie à la mort           
Entre Harry et Bess : Un message codé       
Harry Houdini, es-tu là ?                   
Les fidèles de Houdini entretiennent la
tradition                           
Houdini a-t-il été assassiné ?               
Allan Kardec                       
Définition des principes du spiritisme
d’après Allan Kardec                   
Daniel Dunglas Home                   
Le savant William Croockes entre en scène      
L’accordéon qui joue seul              
Florence Cook                       
Marthe Béraud                       
William Croockes mis en doute            
Un battage médiatique                   
Les chasseurs d’esprit                   
Eusapia Palladino                       
Des nouvelles théories                   
Les frères Davenport                   
La cabine spirite aujourd’hui               
Kellar                               
Slade                               
Institut Métapsychique International           
Jean Gusik                           
Le “Professeur” Dicksonn illusionniste
détracteur acharné                       
Franek Kluski                       
Tentative d’explication sur la fabrication des
moulages d’ectoplasmes                   
Comment échapper au contrôle de personnes
non illusionnistes et présenter une séance
d’ectoplasmie                                  
Le bouquet final                       
Des expériences spirites aux expériences
psychiques                           
Pascal Fortuny                        
Rudi Schneider                       
Harry Price, métapsychiste et illusionniste       
Le défi de Harry Price                   
La transmission de pensée               
Art brut ou art médiumnique ?               
Victorien Sardou 

Une vie de labeur pour construire, seul, le palais idéal.
LE PALAIS IDEAL DU FACTEUR CHEVAL.JPGLe facteur Cheval                       
Hélène Smith                        
Jeanne Tripier                        
Fleury Joseph Crépin                   
Augustin Lesage                       
Enquête express de notre comité           
Madge Gill                           
Laure Pigeon                       
Marijan Grujewski                       
Raphaël  Lonné                       
Luiz Gasparetto                        
Juliette Hervy                       
Un cas de musique médiumnique            
Les calculateurs prodiges                   
Ramanujan                            
Inaudi                               
Madame Fraya, voyante                   
Hélène Bouvier                       
Joseph Banks Rhine                   
Nina Kulagina                       
Robert Tocquet                        
Robert Amadou                        
Amadou prône la parapsychologie à l’américaine   
Création de la parapsychological association       
La parapsychologie aujourd’hui               
La parapsychologie est une science           
             
2ème PARTIE 1970 à aujourd'hui

Science, illusionnisme et paranormal
Entre science et magie                   
Certains travaux sont classés sulfureux           
C’est quoi le psi ?                      
Des découvertes suspectes                      

Jacques Benveniste, empêcheur de penser en rond   
Revenons à notre question : c’est quoi le psi ?   
Comprendre le paranormal               
Le paranormal supposé                   
Le paranormal avéré                   
Transfixion ou Transes fictions ?           
Mirin Dajo : homme phénomène            
Des performances incroyables               
L’explication scientifique                   
La perception dermo-optique               
La parapsychologie expérimentale           
Le rôle des illusionnistes                    
Scientifiques et magiciens : frères ennemis

Une opération simulée.Spectacle Ranky.       
MATERIALISATION D'UNE TUMEUR.jpgLe première fonction des illusionnistes est de
montrer ce qui n’existe pas               
Les illusionnistes champions de l’apriorisme       
De l’utilité du comité d’expertise  psi           
La lettre fondatrice 

La biographie de Ranky                   
Premier impresario                          
Plus jeune magicien de France               
Première représentation                   
Les Golden stars                      
Service militaire                       
Paris                               
Une scène portable                       
Création d’un magasin de magie à Paris       

Ranky joue un bon tour au ministre Douste-Blazy

PLUTOT QUE D'EPATER LE PUBLIC.jpg


Magie rouge                           
Signes et rencontres                   
Maxence Van der Meersch                
Grook                               
Jacques Brel                        
Junie Astor                           
Michel  Simon                       
Bernard Loiseau                       
Blondine                           
Gérard Séty                           
Mystère Mystère !                       
Le fantôme de Kassagi                   
Jean-Pierre Girard, le psi et l’illusion           
Quelques scientifiques intéressés            
Principales personnalités présentes

Christophe Dechavanne et Uri Geller. La soirée de l'étrange.          
URI GELLER ET CHRISTOPHE DECHAVANNE. EMISSION TV LA SOIRÉE DE L'ÉTRANGE.jpgUn coup médiatique à la Uri Geller            
Trente ans plus tard                   
Le grand juge et le pantin               
Profiteurs, opposants, sceptiques, charlatans et
escrocs du paranormal                   
Des ennemis invétérés                    
Le défi de James Randi                   
James Randi responsable du protocole au centre
d’étude nucléaire de Grenoble               
Le droit de réponse du Professeur Crussard       
Les opposants                       
Quand Majax s’emmêle                   
Les sceptiques , la French zététique            
La réponse de Rémy Chauvin à Georges Charpak   
Un défi bidon                       
Un zététicien dénonce la “malhonnêteté”
intellectuelle du défi                   
Le défi courtois de Jean-Pierre Girard           
Voici la réponse de l’association française
des artistes prestidigitateurs  (AFAP)           
Les profiteurs                       
Une expérience de clairaudience            
L’homme qui arrête son coeur                
Charlatans et escrocs                   
Les chirurgiens à mains nues                
Des théories abracadabrantesques            
Ma réponse à Edouard                   
L’huile miraculeuse                   
Le motard masqué                       
Une séance de spiritisme en 2002            
Voici le compte rendu d’expertise                      

Des photos ont été prises                   
Je savais à l’avance quand des effets “surnaturels”
allaient se produire                      
Le médium avait disparu de son fauteuil       
Une séance qui aurait pu mal tourner            
Mes conclusions personnelles               
L’erreur fatale de la star des voyantes
américaines                           
Elle ne relève pas le défi de James Randi       
Statistiques en berne                   
Voyance et business !                   
Voici quelques exemples de ses échecs           
La terrible affaire Shawn Hornbeck           
Une levée de bouclier contre notre comité         
d’expertise. L’attaque consternante d’un
magicien.                          
Tonton Merlin fait les gros yeux           
Merlin le désenchanteur                   
Une mauvaise foi pathologique               
Invitation en tant qu’observateur           
Des polémiques stériles                                  
Le bilan de trente années d’existence du comité   
Avis aux chercheurs                   
Confidences du magicien qui défend le paranormal
Interview-express en guise de conclusion 

Tordre une fourchette par la force de la pensée
TORDRE UNE CUILLER PAR LA FORCE DE LA PENSÉE.jpgRévélations des trucages, subterfuges, manipulations
matérielles et mentales                   
ANNEXES                           
Bibliographie       
International Psi Comitte of Magicians       
Membres du Comité Illusionniste d’Expertise et
d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux
(C.I.E.E.P.P.)                       
Statuts du Comité Illusionniste d’Expertise et
d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux    
(C.I.E.E.P.P.)                       
Table des matières 1ère partie 1688-1970       
Table des matières 2ème partie 1970 à aujourd'hui.       
                    
Communiqué de presse

L’Encyclopédie du Mystère est un ouvrage incontournable, contenant une multitude de révélations incroyables. Ranky revisite les événements étranges et les personnages hors norme qui ont interpellé les publics du monde entier, depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours.
L’ouvrage est rigoureusement exact et précis au niveau historique et apporte un nouvel éclairage dans le domaine si controversé de la parapsychologie. Il nous fait découvrir des phénomènes paranormaux  jusqu’ici inexpliqués, nous dévoile des trucs jalousement gardés secrets jusqu’à ce jour, ce qui constitue une innovation sans précédent.
 
Dans cet ouvrage passionnant, capital, l’authenticité est privilégiée, même si le merveilleux semble à chaque paragraphe vouloir prédominer.
La plupart du temps, les histoires flottant entre illusionnisme et paranormal sont embellies, modifiées ou déformées. Les tenants inconditionnels du paranormal, de même que ses détracteurs, ne retiennent dans les dossiers que ce qui sert leur chapelle respective.


  Mirin Dajo, véritable phénomène.
 MIRIN DAJO.jpgQui plus est, chaque spécialiste possède ses propres théories : le psychiatre parle souvent d’hallucination, le religieux de miracle, le rationaliste d’illusion et le sceptique de charlatanisme. Ainsi, le lecteur, le téléspectateur, le chercheur sont-ils souvent mal informés ou trompés sur la vraie nature des dossiers.
 
Le savant Rémy Chauvin rappelait que lorsqu’on entreprend quelque chose, on a immédiatement contre soi trois groupes de gens : ceux qui font la même chose, ceux qui font le contraire, et ceux qui ne font rien.

Dans cet ouvrage passionnant, Ranky lutte contre l’obscurantisme en s’appuyant sur la rigueur scientifique et l’expérimentation. Le lecteur sera littéralement happé, chapitre après chapitre, par l’extraordinaire qui surgit à chaque nouvelle page. Vous pourrez enfin faire la part du vrai et du faux, en toute lucidité.

Ranky, illusionniste professionnel est très souvent sollicité par les scientifiques et la télévision pour établir des protocoles rigoureux d’expérimentation des phénomènes paranormaux. Il a personnellement démystifié “Les chirurgiens à mains nues”, ou “Le motard masqué” lors de l’émission Mystères (TF1) et a dernièrement authentifié les étonnantes capacités paranormales de deux célèbres voyants dans l’émission “La science face au paranormal” (Canal + et Arte).

Paranormal, enfin la vérité !
Voyance, fantômes, transmission de pensée, guérisseurs et autres manifestations mystérieuses, j’y crois, j’y crois pas, à chacun sa liberté de penser, mais il faut savoir que ce qui  rend fanatique n’est pas le trop mais le manque de connaissance. On  ne peut pas être péremptoire dans ses propres conclusions sur de simples suppositions personnelles concernant le domaine tellement sensible et complexe de la parapsychologie.

IL FAUT CONNAÎTRE L’HISTOIRE DE LA PARAPSYCHOLOGIE AVANT DE PRÉTENDRE EN PARLER.


C’EST CE QUE PROPOSE CE LIVRE
Dans cet ouvrage monumental, Ranky, le magicien qui défend le paranormal, fait entendre la voix qui manquait jusqu’à aujourd’hui. Il apporte sa contribution à une recherche plus pointue de la vérité et aide à lutter contre l’obscurantisme.

 

GROS PLAN

Entrez au coeur de l'ENCYCLOPÉDIE DU MYSTÈRE !

mystere,encyclopédie,paranormal

Cet énorme ouvrage de référence comporte 400 pages. Il est donc impossible de vous les montrer toutes sur ce blog ! Cependant, voici deux exemples qui illustrent bien, nous semble-t-il, le contenu de cette encyclopédie et la recherche effrénée de vérité de Ranky afin d'identifier le vrai du faux dans les phénomènes paranormaux.


Exemple N°1

Les 3 premières pages (sur 7) de "L'affaire du motard masqué" ou "Comment Ranky a débusqué un tricheur sur TF1" !

(pour lire agréablement le texte : cliquez sur la page choisie)

mystere,encyclopédie,paranormal

mystere,encyclopédie,paranormal

mystere,encyclopédie,paranormal

 

Exemple N°2

Les 2 premières pages (sur 26) relatives à l'important chapitre "Révélation des trucages, subterfuges, manipulations matérielles et mentales"

(pour lire agréablement le texte : cliquez sur la page choisiemystere,encyclopédie,paranormal

 

 

INTERVIEW EXCLUSIVE de RANKY sur le site

"Besoin de savoir.com"

mystere,encyclopédie,paranormal

Expert ès paranormal, Président du CIEEPP, illusionniste... Qui est vraiment Ranky ?
Dans le monde entier, Ranky, le grand magicien, en a mis plein les yeux à un public avide de merveilleux. En parallèle, l’artiste s’est toujours intéressé aux phénomènes paranormaux. Car pour Ranky, tout ne s’explique pas. Tout ne s’imite pas.


Malgré les critiques venues de sa profession, l’homme de scène est devenu un observateur en parapsychologie, rigoureux et passionné. Il a créé, en 1976, le Comité Illusionniste d’Expertise et d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux. Cette association regroupe  des illusionnistes, des scientifiques, qui testent selon des protocoles rigoureux, les dons de   sujets psi volontaires.

Son regard voit tout : le merveilleux venu d’on ne sait où, mais aussi les combines et les escroqueries. Invité régulièrement à la télévision, Ranky a personnellement démasqué les « Chirurgiens à mains nues » et le « Motard masqué », lors de l’émission Mystères (TF1).
Interview
Vous avez eu un parcours incroyable : magicien de renommée internationale, observateur indépendant en parapsychologie… Quels sont les moments clés de votre vie ?
-Ranky :...

Pour lire l’interview dans son intégralité, cliquez sur : www.besoindesavoir.com

=============================================================





06/12/2012

SONDAGE

Voici les résultats de notre sondage !

La question était :

Croyez-vous à la prédiction des Mayas qui annoncerait la fin du monde pour le vendredi 21 décembre 2012 ?

 fin du monde,mayas,apocalypse  fin du monde,mayas,apocalypse

Les chiffres :

Les abonnés à notre newletter ayant participé : 96

Les non abonnés à notre newletter ayant répondu :19

Les anonymes insultants, farfelus ou illuminés : 6 (nous rappelons que nous ne publions pas les avis anonymes. Ceux-ci ont donc été éliminés).

Note : les abonnés à notre newletter ayant réagi sont des personnes raisonnables et pleines de bon sens. Nous les remercions pour leur participation.

Dommage que la majorité (le nombre d'inscrits à notre newletter est d'environ 2 000) n'a pas mesuré l'intérêt que nous portions à ce sondage utile pour obtenir le reflet des opinions 2012 sur le thème des "croyances".

Ce sera pour une prochaine fois !

                                                                             L'équipe http://paranormal.blogspirit.com

 

=====================================================

Romulus93, Vous parlez d'un bouquin "sortant de l'imagination d'une Anglaise" pour expliquer l'origine du "ramdam" à l'origine des attentes apocalyptiques associées à 2012 (ou au 21 décembre 2012). Connaissant l'historique du sujet, je me demande quelle peut bien être cette Anglaise...

                                                                         Alain Moreau (21-12-2012)

======================================================

La fin du monde une utopie,
Tout cela n'est que foutaise, une vaste fumisterie sortie tout droit d'un esprit détraqué ou de personnes qui profitent de la crédulité des gens pour faire de l'argent. On sait qu'au départ, c'est un bouquin " sortant de l'imagination d'une Anglaise" qui à fait tout ce ramdam. Alors arrêtons de nous chercher des excuses bidons, pour compenser la peur que certains on de mourir. Si l'on doit mourir, nous le saurons bien à l'avance ! Mais pensez donc ce que vous voulez, il parait que la peur produit de l'adrénaline (  pourquoi pas ! ) En tout cas joyeux Noël à tous.

Ecrit par Romulus 93 (20-12-2012)

========================================================

"On en reparlera le 22. OK ? Pour l'instant je ne vois pas les animaux s'affoler, or ils sont plus réceptifs et sensibles que les humains. Ne dit on pas que les rats quittent le navire avant les premiers signes d'avarie ou de naufrage ? A samedi -"
Ce commentaire a été posté par Françoise. 16-12-2012

========================================================

La date du 21 décembre 2012, dont tout le monde parle, apparaît sur une stèle d'un temple à TORTUGUERO.
Il y est écrit, en langue maya : " Quand tout se terminera, le 4 ahau 3 kankin, le dieu BOLOM YOKTE descendra sur Terre ".
Les archéologues ont interprété cela comme la fin d'un cycle et le retour d'une divinité qui remet le temps en marche, le jour du solstice d'hiver.
Ce serait donc un message de reconstruction plutôt que de destruction.

Écrit par : JM | 16/12/2012

==================================================================

 Il ne se passera rien du tout.
La terre va continuer de tourner comme avant.

Écrit par : Carmella | 16/12/2012

========================================================

Bien sur que non, ce n'est pas la fin du monde, mais bien un changement de prise de CONSCIENCE,et par là, un changement dans la pensée COSMIQUE
Vous n'avez qu' à consulter mon site :
www.santé-corps-esprit-remydebacker.com
et lire mon livre : UN AUTRE REGARD SUR LA VIE,
Vous saurez tout sur la condition humaine et comment vivre heureux et en paix sur terre!
Bien amicalement à vous,
                                                       Geneviève Rémy de Backer

========================================================

Ma pensée rejoint tout à fait celle de Steens (le premier commentaire) : il ne s'agit que de la fin d'un cycle, celui-ci étant suivi d'un autre cycle (comme le passage à une nouvelle année). On peut en effet parler, symboliquement, du passage à un "nouveau monde" (un passage qui pourrait s'apparenter au passage de l'ère des Poissons à celle du Verseau, même si nous nous trouvons actuellement dans la phase de transition entre les deux ères, le 21 décembre ne marquant évidemment pas le passage officiel à l'ère du Verseau)... Et, bien sûr, il ne se passera rien de particulier le 21 décembre, rien d'exceptionnel, et surtout pas, évidemment, de "fin du monde". Comme tous les jours, à longueur d'années, de décennies, de siècles et de millénaires, il y aura simplement, ce jour-là (très proche !), des naissances et des morts...

Écrit par : Alain Moreau | 07/12/2012

===============================================================

Cette prédiction est fausse. Le calendrier Maya s'arrête pour un nouveau cycle. C'est la fin d'un monde et non du monde. (Et pour repérére une date, encore faudrait-il est capable d'aligner notre calendrier à celui des Mayas).....

Écrit par : Steens E. | 06/12/2012

================================================================

 

Que les dates ne concordent pas avec le calendrier maya je veux bien l'admettre mais il est indéniable qu'il y a ce jour là un alignement planétaire et cyclique de la planète c'est inéducable...

Écrit par : caranzano-james | 06/12/2012

=================================================================

 

Si la fin du Monde est prévue pour le 21 decembre 2012, on devrait déjà avoir les prémisses de cette fin de l'humanité.
On entend par prémisse obscurcissement du soleil donc baisse anormale de notre lumière du jour
Températures devenant de plus en plus basses
Tremblement de terre à une échelle de Richter trés élevée
Marées océaniques anormalement élevées
Réveil de tous les volcans du globe terrestre
déchirure de l'écorce terrestre à différents endroits du globe
Shunamis de fortes amplitudes
Migrations anormales de toute la gent ailée
Comportement anormal de certains animaux
Dieu a dit dans la Bible je site: Seuls ceux qui auront ce jour là une bougie allumée chez eux seront sauvés de cette fin.
Donc on peut en déduire que ce ne sera pas la fin pour tout le monde
Affaire à suivre .... attendons....!!!!

Écrit par : FONPUDIE | 06/12/2012

=================================================================

 

La fin du monde, prédite par les Mayas ? Pour cela il faudrait que je sache exactement ce qui est prédit par les Mayas. On entend tout et n'importe quoi.
Je crois en ce que je vois ou ressens. J'essaie de faire la part des choses. J'ai expérimenté des phénomènes paranormaux. Je ne suis pas une sceptique. Je crois en pas mal de choses, mais la fin du monde ?
Puisque Fonpudie a fait un résumé je vais m'en servir :
- Alignement de planètes, il y en a de temps en temps, pas spécialement pour le 21 décembre. Il parait qu'il y en a eu un il y a très peu de temps, et on est encore là.
- Tremblements de terre, ça tremble même en des lieux qui ne tremblaient pas. Comme par exemple à Penly en novembre, lieu de centrale nucléaire http://www.wikistrike.com/article-centrale-nucleaire-de-p...
- Fissures de l'écorce terrestre, en parallèle avec Penly, en Espagne : http://www.wikistrike.com/article-de-nouvelles-mega-fissu...
ceci n'est qu'un exemple, on peut en chercher d'autres de fissures car les plaques tectoniques bougent bien http://www.wikistrike.com/article-indonesie-jakarta-s-enf... . Et on peut en chercher d'autres de tremblements de terres de fréquences inhabituelles, comme à Yellowstone http://www.wikistrike.com/article-usa-les-sismographes-s-...
A moins que Wikistrike dise n'importe quoi.
- La terre vacille (rait) sur son axe, comme elle l'a fait aussi dans le passé ce qui explique (rait) les différences pénibles des températures en plein hiver. Par exemple cet hiver.
- Migrations anormales de la gente ailée, ou comportement anormal de certains animaux, on a toutes les morts inexpliquées d'oiseaux, de mammifères marins et ces échouages sur les plages de mammifères marins vivants. Les causes peuvent être diverses.

Rien ne dit que cela va avec les prédictions Mayas. mais ça peut aussi ... ?

Que la Bible dise que "seuls ceux qui auront ce jour-là une bougie allumée chez eux seront sauvés de cette fin", non, la Bible ne dit pas cela. Il faudrait que Fonpudie retrouve le verset pour qu'on puisse en discuter ailleurs que sur ce site car ça n'a pas de rapport. Inutile d'allumer une bougie pour le 21 décembre, sauf s'il y a une panne d'électricité ... qui ne sera pas le signe attendu.

Que l'humanité aille vers sa fin, j'y crois fermement à voir comment on continue à aller dans le tout nucléaire, alors que les failles bougent. A voir comment on continue les guerres avec usage d'armes terribles comme à l'uranium appauvri qui provoque des cancers et malformations. A voir comment on laisse des gens nombreux mourir de faim. A voir comment on laisse tant de gens continuer à se contaminer par le VIH. Je plains ceux qui vivent déjà maintenant, et ceux qui survivront si la Terre subissait quelque chose venant d'ailleurs.

Mais que la vie puisse continuer si quoiqu'il arrive la terre n'explose pas en petits morceaux, certainement. Il resterait des survivants, des survivants de toute espèce. Pourvu que ceux qui restent soient les meilleurs, ceux qui ont une intelligence du coeur quelle que soit l'espèce. Et puis des espèces nouvelles apparaissent aussi, donc oui, la vie va continuer quoi qu'il arrive.

Moi, je prévois le pire et je fête Noël le 20 décembre. Avec le repas de mon Club
Et pour conjurer le sort, j'ai inscrit sur mon agenda une activité créatrice pour le 22. Suis prête à toute éventualité

Écrit par : Jacqueline | 06/12/2012

================================================================

 

 

 

15:41 Publié dans SONDAGE | Lien permanent | Commentaires (13)

08/11/2012

Nous avons testé

Psychométrie : nous avons testé Pascal Mahious

                                               Par Ranky

Le terme psychométrie, qui devrait s’appeler plus justement psychoscopie, fut créé dans les années 1880 par le médecin américain Joseph Rodes Buchanan, mais ce n’est qu’en 1973 que Tischner propose de la psychométrie l’explication suivante : “ C’est le fait qu’une personne sensitive, tenant en main un objet, fournit les détails sur le propriétaire de l’objet ou sur un individu par qui il est passé ”.

voyant,voyance,mahious,intuition,médiumnité,flash

 

 

Le médecin Joseph Rodes Buchanan (1814-1899)
consacra une partie de sa vie à étudier les
phénomènes de perception extra-sensorielle.

 

 

La psychométrie permet à un médium, de décrire le contenu d’une enveloppe opaque cachetée.  Si, aux Etats-Unis, le grand spécialiste J.B. Rhine expérimenta statistiquement sur un nombre considérable de sujets,  les métapsychistes français eux,  réalisèrent de  nombreuses expériences en privilégiant la qualité. Stéphan Ossowiecki, polonais de naissance fut l’un des tous premiers sujets, entre les années 1895 et 1898 à être étudié à l’école des ingénieurs de Pétrograd ou les étudiants tiraient au sort les questions auxquelles ils devaient répondre et auxquelles notre Ossowiecki répondaient avec une exactitude prodigieuse, sans jamais ouvrir les enveloppes.

L’assemblée des étudiants en restait constamment ébahie. A 44 ans, Ossowiecki avait  encore beaucoup progressé dans son art et réussit des exploits inimaginables devant les sommités métapsychistes Charles Richet et Gustave Geley. Aujourd’hui, à la lectures des comptes-rendus de ces deux savants, pour l’illusionniste que je suis, il est parfaitement possible que des fraudes se soient immiscées dans certaines expérimentations. En effet, le Music-Hall magique s’est enrichi de plusieurs dizaines de procédés destinés à “deviner” les objets contenus dans des enveloppes ou différentes boites.

Mais, la réalité des  dons de Stephan Ossowiecki a-t-elle peut-être aussi existé ?  Nous n’étions pas là ! D’autres sujets  connurent une grande célébrité : Bert Reese, Ludwig Kahn, véritables phénomènes de divination qui arrivaient à lire, même à travers plusieurs épaisseurs d’enveloppes, des formules chimiques ou mathématiques écrites en langues étrangères   auxquelles ils ne comprenaient absolument rien.


 Différentes théories tentent d’éclaircir le problème. Certains pensent que les objets ont une mémoire qui leur permettrait d’accumuler des informations que des médiums auraient la faculté d’ “entendre”. D’autres parlent d’ondes, de fluide, de vibrations qu’un récepteur sensoriel caché dans le corps humain aurait  la capacité de capter.En fait, personne n’en sais strictement rien et les illusionnistes pas plus ! Ce que je sais, c’est que dans  les expériences psychométriques réussies auxquelles notre comité a participé, nous n’avons jamais pu donner aucune explication. Nous n’avons pu que constater les résultats quelquefois stupéfiants.
 Voici, parmi une demi-douzaine de sujets étudiés, une expérience de psychométrie réalisée par un médium à la technique apparemment simple, dont les résultats sont tout simplement époustouflants.


voyant,voyance,mahious,intuition,médiumnité,flash

 

L'intégralité de la séance réalisée par le Comité figure dans le livre publié par Ranky et intitulé : "Le paranormal... de mes yeux vu" (Editions Trajectoire).

 

 

Présentation de Pascal Mahious

(IMPORTANT -Pascal Mahious ne consulte pas en tant que voyant)

Pascal Mahious découvre ses capacités de voyance et de médiumnité à l’âge de 7 ans. Alors qu’il n’a jamais connu son grand-père paternel vivant à l’étranger, celui-ci se présente un soir, au pied de son lit, pour lui annoncer son départ définitif de ce monde. Il lui décrit des scènes, des décors. On apprendra une semaine plus tard qu’il est décédé la nuit même où il lui est apparu et dans les scènes et les décors décrits.
Dès lors, ses dons de voyance et de médiumnité accompagnent Pascal Mahious en permanence. Il passe néanmoins son enfance et son adolescence en tentant de réfréner cette capacité qui lui fait peur.
Son entourage est souvent saisi d’étranges interrogations par les paroles d’un enfant dont les dires se réalisent. Ses prédictions concernent aussi bien les petites joies de ses camarades de classe que les adultes qui restent perplexes lorsque qu’il leur déroule innocemment des faits très personnels sans vraiment les comprendre lui-même.
Passionné par son prochain et par la défense de ses intérêts, il choisit toutefois un parcours professionnel sans aucun rapport avec la voyance. Il suit des études juridiques qui le conduiront à exercer la profession de juriste en droit social pour le Ministère de l’Emploi. Avec le recul, il constate alors que ses facultés se développent très souvent à la faveur de chocs émotionnels violents.

À la mort de son deuxième grand-père, qu’il prédit à sa mère six mois à l’avance, il en vient à avoir des voyances “sauvages”, c’est-à-dire de plus en plus fortes et précises, en tous lieux et circonstances. Il ne choisit pourtant pas d’ouvrir un cabinet de consultations, estimant cette profession trop marginale et sans réelle consistance.
Pascal Mahious poursuit son parcours professionnel et accède au poste de Responsable des ressources humaines d’un grand bureau d’étude en ingéniérie. Mais sa médiumnité omniprésente s’exerçant quotidiennement, son entourage immédiat lui réclame, avec insistance, des consultations formelles. Le bouche à oreille le fait connaître et les gens le sollicitent de plus en plus : il réalise que ces capacités pourraient lui permettre d’aider son prochain.
Un journaliste, venu le tester incognito pour un célèbre magazine, le propulse de façon immédiate dans un monde lumineux. Pascal Mahious quitte alors son poste de Responsable des ressources humaines pour se consacrer pleinement à l’activité de médium-thérapeute.

 

Expériences de psychométrie réalisées par le Comité Illusionniste d’expertise et d’expérimentation des phénomènes paranormaux (CIEEPP)

Vendredi 26 août 2005
Expériences de psychométrie
Sujet : Pascal Mahious

Le protocole d’expérimentation a été établi le jeudi 25 août 2005 par les illusionnistes suivants, membres du Comité d’expertises CIEEPP : Ranky, Président du Comité - Blondine - Claude Stavisky. Avis technique a été pris par liaison téléphonique auprès de Pierre Edernac, également membre de ce Comité.
La séance a été enregistrée intégralement au magnétophone et photographiée par Jacques Mandorla, journaliste d’investigation.

Neuf documents ont été choisis, puis enfermés dans des feuilles de papier et enfin glissés dans des enveloppes kraft cachetées et opaques. Ces enveloppes n’ont pas été numérotées. Elles ont été mélangées afin que personne ne puisse en connaître le contenu.
Parmi ces 9 enveloppes, Pascal Mahious en a choisi 4. Ensuite, il se concentre puis décrit ce qu’il pense voir à l’intérieur de chacune des 4 enveloppes retenues. Pour cela, il place la paume de sa main droite sur l’enveloppe, mais il lui arrive aussi de prendre celle-ci entre ses deux mains et de frotter ces dernières lentement sur le papier kraft.

Voici ces expériences réussies par Pascal Mahious. Ci-après, vous lirez la reprise intégrale des propos enregistrés au magnétophone lors de ces expériences menées par le CIEEPP.

Expérience avec l'enveloppe N°1

 
Pascal Mahious en pleine séance de psychométrie sous le contrôle de Ranky, Président du Comité.

Pascal Mahious : « Je ressens quelque chose de très hachuré, découpé... J’ai des sensations de mouvements, je vois des arrondis... Je n’ai pas forcément des vibrations humaines fortes mais quelque chose de mécanique... Je vois des couleurs. Je vois du métal... Ce sont des choses qui n’ont rien à voir ensemble, mais qui sont regroupées... Je peux continuer à parler, mais je n’ai pas d’écho des assistants ! ».

Ranky : « C’est-à-dire que nous ne pouvons pas confirmer ou infirmer car les enveloppes n’étant pas numérotées nous ne savons pas quel document contient cette enveloppe. Mais une photo parmi les neuf correspond à cette description ».

Pascal Mahious : « Dans ce que je vois, il y a à la fois quelque chose de sérieux et en même temps, d’amusant, de festif. C’est concentrique... Des cerceaux, des rubans... C’est quelque chose qui fait partie du passé, mais qui traverse le temps... C’est une image, comme une représentation que l’on connaît, que l’on a déjà vue. Cela concerne, en fait, un personnage. C’est quelque chose qui lui est dédié... C’est dans un lieu, une ambiance, c’est pour cette personne... Je vois des flashes de photos, des personnalités... C’est beau, grandiose, artistique, controversé... J’ai vraiment des vibrations de quelque chose de très controversé... Mais vous ne me dites rien ? ».

Ranky et Blondine : « Il y a une enveloppe qui correspond exactement à la situation, mais est-ce bien l’enveloppe tenue en main ? ».


Pascal Mahious :
« Ce n’est pas grave, je continue... Maintenant j’ai une image symbolique... Je vois quelqu’un qui découpe quelque chose. Il y a des ciseaux... comme si on découpait un article ou un document... ».


Ranky :
« Effectivement ».

Blondine : « Exact, on a aussi découpé quelque chose ».

Pascal Mahious : « Il y a des couleurs chaudes, très chaudes, du rouge. C’est une ambiance visuelle... C’est quelque chose que je “vois”, que l’on “voit”. C’est quelque chose qui touche l’oeil, la sensibilité... C’est artistique, élevé... C’est la première fois que je fais cette expérience sans qu’on me réponde par oui ou par non, pas même un clignement d’oeil, un signe... Il y a quelque chose de rétro... Le décor marque un style, une mode... et le lieu marque une époque... ».


Ouverture de l’enveloppe par Ranky
: la photo représente Ranky et Blondine sur la scène du Casino de Paris.

347a6863b7811b46c4a3260a4d335680.jpg

Ranky et Blondine sur la scène du casino de Paris.

Conclusions de Ranky concernant l'expérience avec l'enveloppe N°1 : « Le décor est bien hachuré, découpé. Il y a des arrondis de lumières et le rideau de fond est constitué d’innombrables rondelles métalliques de couleurs, solidaires les unes des autres par des agrafes. “ Le décor marque un style ” : celui de Paco Rabanne. Les sensations de mouvements et ce quelque chose de mécanique sans forcément de vibrations humaines, c’est précisément le style du numéro présenté ce soir-là par les illusionnistes. Et les choses qui n’ont rien à voir ensemble représentent exactement la diversité des numéros qui avaient été engagés précisément pour leurs différences totales. Amusant, sérieux, festif, étaient les conditions demandées par les organisateurs pour être engagés dans ce spectacle.
Il y avait des cerceaux, des rubans, des disques de toutes les couleurs. C’était bien une représentation connue, faisant partie du passé mais qui traverse le temps (l’illusion) et donnée en l’honneur de Valérie Griffet, Miss France 1984. Cette élection avait été très controversée puisqu’elle a engendré plusieurs procès entre les deux comités français : celui de Monsieur Le Parmentier et celui de madame Geneviève de Fontenay. Les flashes de photos et les personnalités étaient innombrables : Hugues Aufray, Piéral, Daniel Guichard, Yves Mourousi, la grande presse, la télé, un ministre, etc...
Enfin, Pascal Mahious dit qu’il voit quelqu’un découper un document. C’est exact :
j’ai dû découper la photo pour qu’elle puisse rentrer dans l’enveloppe ! Il s’agit d’ailleurs du seul document, sur les neuf, ayant été découpé ».


Expérience avec l'enveloppe N°2


Pascal Mahious : « Je vois des croquis, des esquisses, des dessins, mais le document n’est pas un croquis. Mais je vois des croquis... C’est lié au souffle, à l’air. Cela me fait voyager... ça me transporte. Ce pourrait être imaginaire. Il fait référence à des valeurs, plus qu’à une personne, à un groupe... et c’est connu... C’est dans des bouquins. Il y a un endroit où l’on explique les choses aux gens. Je sais ce qu’il y a dedans mais j’ai du mal à le rendre concret, comme s’il y avait un côté, non pas mystique, mais abstrait, surréaliste, imaginaire, enfin pour moi. C’est quelque chose avec une énergie que j’aime beaucoup et je glisse dessus. Je me perds dedans... Il y a de la légèreté, de la hauteur... C’est peut-être même mondialement connu... C’est quelque chose que l’on regarde... Ca s’explique même... Il y a des écrits en rapport avec cela... ça s’étudie, c’est toujours d’actualité... ça voyage ! Je me sens très à l’aise... ».

Jacques Mandorla : Il y a une enveloppe qui pourrait correspondre à ça ?

Ranky : Oh oui, il y a une enveloppe qui correspond totalement à ça.

Jacques Mandorla : Ah ! bon ?


Ranky :
Ah oui !

Pascal Mahious : « On philosophe dessus... On en parle. Il y a des conférences. Ce n’est pas indifférent. Ce n’est pas quelque chose de neutre. On peut en débattre, en discuter. C’est universel et chacun peut y voir quelque chose à sa façon, exprimer un avis. Cela touche beaucoup de personnes... On se déplace pour voir cela... Je ne sais pas de quelle façon... C’est imprimé, mais c’est aussi reproduit différemment, c’est même comme une représentation... Il y a une construction... C’est très élaboré... Ce que je vois ne se trouve pas sur le document contenu dans cette enveloppe. Ce que je vois se trouve à l’intérieur de quelque chose. Et c’est ce quelque chose que l’on voit sur le document. Je vais arrêter car je risque de m’égarer ».

Ouverture de l’enveloppe : c’est la maison du peintre Jean-François Millet à Barbizon.

medium_Barbizon.jpg
La maison du peintre Jean-François Millet à Barbizon.

 

Conclusions de Ranky : « Plus que la description du document, c’est l’âme de la maison qui est décrite. C’est lié au souffle, à l’air... Ca fait référence à des valeurs, plus qu’à une personne, à un groupe. Il s’agit en effet de l’école des peintres de Barbizon qui travaillaient en plein air, sur le motif, dans les champs et la forêt de Fontainebleau. Un nombre considérable d’ouvrages sont consacrés au sujet. Les conférences-débats sont innombrables et “chacun peut y voir quelque chose à sa manière”. Quand Pascal Mahious dit que ce qui se trouve à l’intérieur touche beaucoup de monde, nous confirmons que les visiteurs affluent, tous les jours, à longueur d’année pour visiter ce lieu, richesse du patrimoine artistique universel ».


Expérience avec l'enveloppe N° 3

Pascal Mahious : « La première sensation, je vois du noir... Je vois la nuit. Je vois quelque chose d’imposant, grave, recueilli. Il y a un côté solennel... C’est noir... Je vais changer d’enveloppe ».
(finalement après une minute de réflexion, Pascal Mahious conserve cette enveloppe).
« Il y a un guerrier, un conquérant, mais qui n’a pas toujours fait des choses forcément bien... Intrigue, pouvoir... Ce n’est pas forcément réel. Je reviens sans cesse à un personnage : ça dégage, il y a du complot... autorité, domination. Les images que j’ai, ce n’est pas avec des mitraillettes... ça se fait autrement, avec de la stratégie, comme à une époque... Il y en a qui se battent tout le temps... et cet homme, ce personnage, avec plein d’autres personnages très importants, moins que lui, mais importants. Tout cela est très vieux. C’est comme une représentation. C’est curieux. Je ne capte pas ce qui se passe dans le bon sens ou dans la bonne thématique... Il y a un côté impersonnel. Je n’arrive pas à me connecter avec quelque chose d’humain. C’est comme si, dans ma voyance, je voulais reconstituer quelque chose plutôt que de le voir. Je ne capte pas comme d’habitude. C’est théâtral, un peu comme dans un temple. J’entends des langues étrangères. On ne parle pas français. Il y a du passage... dehors... à l’extérieur... Beaucoup de passage... Je vois des colonnes, des arcades... c’est solide, très installé, comme une institution ».

Ouverture de l’enveloppe : c’est le Théâtre-Opéra de Rennes.

medium_Rennes.jpg

Conclusions de Ranky : « Effectivement, ça se passe plus la nuit que le jour, dans des langues étrangères. En fait, Pascal Mahious a décrit des scènes d’opéra avec ses ingrédients habituels : personnages mythiques, conflits, guerres... Effectivement aussi, c’est du solide, avec des colonnes, des arcades. Il y a en effet du passage, beaucoup de passage : la photo représente le Théâtre-Opéra de Rennes ».

Expérience avec l'enveloppe N°4

Pascal Mahious : « Je vois de la sensibilité, de la générosité... Quelqu’un qui parle beaucoup, beaucoup... Il y a un rapport avec l’autre qui est très profond. La parole est très importante... Je vois des choses ondulées, des éventails, tout le temps, comme des cascades. La personne est dans le relationnel... Il y a quelqu’un d’assis, sur des choses ondulées... et quelqu’un debout, magistral, avec un côté autorité, dans le sens de sommité... Quelqu’un qu’on écoute, oui, quelqu’un qu’on écoute, qui dit des choses simples et vraies. C’est un homme très bien, qui se donne du mal... à fond... Avec un côté un peu comédie et qui veut entretenir quelque chose, perpétuer quelque chose. Il a sa vie coupée en deux... Il a deux métiers ou occupations, avec une soif de reconnaissance. Le personnage debout a un rapport avec un public. Il dit des choses, il explique. Il y a toujours une recherche d’authenticité, de vérité, avec une forme de calcul aussi... ».

Ranky : « Il y a une enveloppe qui correspond strictement à la description, mais est-ce bien celle que vous avez en main ? ».


Pascal Mahious :
« Cette personne croit vraiment a ce qu’elle fait et en même temps, c’est une quête. C’est une vocation, un idéal, un mode de vie peut-être plus qu’un métier... C’est les deux... L’homme est très sensible... Beaucoup de finesse... On dirait qu’il a deux métiers, deux activités en parallèle. D’un côté, il donne tout de suite... de l’autre, il veut conserver quelque chose... Il a une énergie incroyable... Je vois encore des ondes, des zigzags, des ondulations... ».


Ouverture de l’enveloppe
: c’est un document publicitaire représentant les artistes Pierre Berton et Lily Pouliguen.

medium_Accordeonnistes.jpg

Document publicitaire représentant les artistes Pierre Berton et Lily Pouliguen.

 

Conclusions de Ranky concernant l'expérience avec l'enveloppe N°4 : « La partie visuelle du document laisse pantois les spectateurs de cette expérience. Le personnage debout est Pierre Berton, un accordéoniste et compositeur de talent. L’autre personne, qui joue du même instrument, est assise sur un troisième accordéon. Un escalier monumental se trouve derrière les musiciens et évoque également des zigzags, des choses ondulées, des éventails...
Seuls Blondine et moi-même, qui connaissons intimement Pierre Berton depuis 35 ans, pouvons témoigner de la justesse prodigieuse de cette description par Pascal Mahious du caractère et des aspirations de cet artiste.
Effectivement, Pierre Berton parle beaucoup, écrit, compose et donne même parfois des conférences toujours “simples et vraies”. C’est un homme “très bien, qui se donne du mal, à fond” avec un côté un “peu comédie”. Il a effectivement “deux métiers ou occupations” : il est musicien et magicien... et “il veut conserver quelque chose” puisqu’il a créé un musée de l’accordéon et, à force de patience et de persévérance, il a réussi à dénicher des instruments extrêmement rares. Il a aussi entièrement produit de ses mains, plus de quarante reproductions en modèles réduits des plus célèbres orchestre du monde qu’il expose un peu partout en France : Jacques Hélian, Duke Ellington, Django Reinhardt, Sydney Bechet...
“C’est une vocation, un idéal, un mode de vie.” Et c’est aussi une “quête” perpétuelle pour trouver un lieu culturel et laisser une trace, dans une ville qui accueillerait son musée...
“Il a une énergie incroyable” : effectivement, malgré les années qui passent et une santé quelquefois un peu défaillante, Pierre Berton étonne par son allant, son courage, ses projets... Il ne désarme pas. Il ne désarmera jamais. Il est incroyable ! ».

Conclusions générales de Ranky à propos des 4 expériences de psychométrie réalisées avec Pascal Mahious :

« Nous certifions sur l’honneur que cette séance de psychométrie à été réalisée dans des conditions maximum de sécurité et que les résultats positifs obtenus successivement sur les quatre enveloppes ne relèvent d’aucune technique illusionniste connue à ce jour. Nous ne pouvons donner aucune explication au phénomène observé ».

                                                                             

 

06/11/2012

LA PERCEPTION DERMO-OPTIQUE

LA PERCEPTION DERMO-OPTIQUE

                                                                                                     Par Ranky
Voici un phénomène classé “paranormal” mais qui est en train aujourd’hui  de basculer dans le “normal”.
La perception dermo-optique est la capacité de "voir"  les couleurs sans utiliser l’un de nos cinq sens, dans ce cas précis, la vue. Cette capacité part du principe que les surfaces colorées produisent des radiations pouvant être détectées principalement par la paume des mains d’un sujet qui s’entraîne.
Le professeur Novomeysky  a découvert que le sujet reçoit des stimuli de hauteurs différentes, une sorte de pressions, suivant qu’il place ses mains sur les différentes couleurs.
La chercheuse Yvonne Duplessis décrit les mêmes résultats chez des personnes  qui “voient” les couleurs en les reconnaissant par des ressentis d’aspects qui vont du plus rugueux : rouge, orange, aux plus lisses : pour les bleus.
Yvonne Duplessis enregistre les résultats  mesurables par un dynamomètre de la “pression” qui existerait entre les mains et les surfaces colorées ce qui permettrait de “sentir” les couleurs. Les pressions, l’aspect ou les hauteurs différentes désignent les mêmes couleurs. Ces couleurs “vues” par les paumes des mains déclenchent les mêmes impressions sur les sujets : le blanc évoque l’espace, le rouge  le rétrécissement, etc..
YVONNE DUPLESSIS.jpg
Ces observations pour l’instant toujours cataloguées  “paranormales” trouvent des applications dans la décoration de l’habitat et dans le domaine de la santé.
Il est déconseillé, par exemple, d’employer le vert, pour une chambre à coucher. De nombreuses expériences ont confirmé l’influence des couleurs, même non visibles (lors du sommeil par exemple ou concernant un aveugle).
Ce genre d’observation prouve bien, s’il en était besoin, l’utilité de développer les recherches “paranormales” par la communauté scientifique.

Yvonne Duplessis (Photo DR)

Yvonne Duplessis est titulaire d'une licence es lettres à la Sorbonne. Diplôme d'études supérieures de philosophie ("La coloration des sensations non visuelles").

Elle entreprend des expériences de parapsychologie afin de donner une explication physique à des phénomènes classés paranormaux notamment dans le domaine de la clairvoyance.

Elle travaille sur les interactions des radiations non visibles des couleurs avec les réactions motrices de l'organisme  appelées "sensibilité dermo-optique", les aspects expérimentaux de la métapsychique et les rapports entre sons et couleurs dénommés synesthésie. Exemple : l'audition colorée.


Yvonne Duplessis est l'auteur  de :
YVONNE DUPLESSIS 3.jpg

La vision parapsychologique des couleurs. Editions Epi 1974.



YVONNE DUPLESSIS 1.jpg


Les couleurs visibles et non visibles. Ouvrage collectif. Editions du Rocher. 1984.







YVONNE DUPLESSIS 2.jpg



Une science nouvelle : la dermo-optique. Editions du Rocher. 1996.







Surréalisme et paranormal. Editions JMG. 2002.
Le surréalisme.Editions PUF "Que sais-je?". 2003.
 

GRANDS VOYANTS DE L'HISTOIRE

Maître Philippe de Lyon : le conseiller secret du tsar Nicolas II

maître Philippe,Papus,Nicolas II,Raspoutine,prédictions,prophéties

Mage, guérisseur, prophète et voyant, Maître Philippe de Lyon fut l'une des figures les plus mystérieuses et les plus attachantes de l'ésotérisme de la fin du XIXe siècle. Conseiller occulte de nombreux grands de ce monde, il soignait riches ou pauvres avec la même foi.

Nizier Anthelme Philippe, plus connu sous le nom de Maître Philippe de Lyon (1849-1905), ressentit très tôt les premiers symptômes des étranges pouvoirs qui se développèrent en lui par la suite, comme il l’a écrit : « Dès 6 ans, j'avais souvent la vision très nette d'événements, avant qu'ils ne surviennent et je savais, avec précision, ce que pensaient les personnes de mon entourage ou ce qu'elles allaient faire. Et dès l'âge de 13 ans, j'obtenais des guérisons alors que j'étais encore incapable de me rendre compte des choses étranges qui s'opéraient en moi ».

En 1863, à l'âge de 14 ans, le jeune Nizier quitte son village natal de Loisieux en Savoie, pieds nus mais l'enthousiasme chevillé au coeur, pour aller vivre chez son oncle, établi à Lyon comme boucher.

Un jour, il guérit ce dernier qui s'était grièvement blessé d'un coup de hachoir en regardant fixement la main qui saigne, en se mettant mentalement en prière et en suppliant Dieu de raccommoder le pouce détaché qui ne tenait plus à la main que par un lambeau de peau.

 

Un guérisseur qui veut devenir médecin

Parallèlement aux soins dispensés aux plus pauvres et désireux d'étudier la médecine pour laquelle il se sent une forte vocation, il s'inscrit comme auditeur libre à la Faculté de Médecine de Lyon. La tradition affirme que le jeune homme y obtient spontanément de nombreuses guérisons inexplicables qui intriguent son patron, mais suscitent la jalousie parmi les étudiants et les assistants, mécontents de voir cet empirique sans fortune braconner sur leur chasse gardée.

Un jour, une jeune femme souffrant le martyre, arrive à la consultation des urgences de l'hôpital sur une civière, sans que le patron ne parvienne à diagnostiquer son mal avec précision. Elle se plaint d'essoufflement, de violentes douleurs sur le côté et ne parvient pas à tenir sur ses jambes. Dès qu’il la voit, le jeune Nizier affirme d'une voix timide que la patiente est atteinte « d'une double embolie pulmonaire ». Sous les yeux ébahis du patron, de ses assistants et du personnel hospitalier présents à la consultation, le jeune homme annonce alors simplement à la malade, tel Jésus-Christ : « Lève-toi! Maintenant, tu es guérie ! ». La patiente se lève instantanément, soulagée de ses douleurs et de son essoufflement, à la surprise de tous !

La méthode de guérison de Maître Philippe était purement spirituelle. Il ne touchait guère ses patients et les magnétisait rarement. Il leur parlait, les interrogeait, priait à voix haute devant eux, et avec eux. Il exerçait son sacerdoce en public, parfois devant plusieurs dizaines de personnes, parmi lesquelles des médecins venus observer ce phénomène.

 

Rencontre historique avec Papus

À Lyon, le jeune empirique fréquente des spirites ainsi que des adeptes de l’Ordre Martiniste, une confrérie franc-maçonne de la mouvance rosicrucienne, ce qui l’incite à choisir son surnom de « Maître ». À cette occasion, il rencontre le docteur Gérard Encausse, plus connu dans les milieux ésotériques sous le pseudonyme de Papus et fondateur de cet Ordre. Ce dernier assiste, en disciple, à plusieurs consultations de Maître Philippe et relate, dans différents écrits, comment opère son maître.

maître Philippe,Papus,Nicolas II,Raspoutine,prédictions,prophéties

Le docteur Gérard Encausse, plus connu dans les milieux ésotériques sous le pseudonyme de Papus, fut  le fondateur de l’Ordre Martiniste.

 

Grâce au témoignage de Papus, on sait que, durant les consultations, Maître Philippe paraît parfois en état second et prononce à voix haute des paroles étranges qui, sur le moment, semblent incompréhensibles : prédictions, prophéties, flashes de voyance ne deviennent souvent intelligibles pour ses interlocuteurs que le jour où elles se réalisent.

Ainsi, Papus raconte qu’il est, un jour, le témoin d’un phénomène de voyance étonnant. À un homme qui vient assister à l’une de ses séances, Maître Philippe annonce : « Monsieur, le 28 juillet 1884, à 3 heures, vous avez étranglé une femme. Ne craignez rien, moi seul vous ai vu, mais la police ne va pas tarder à vous découvrir. Si vous demandez tout de suite pardon au Ciel, elle ne vous trouvera pas ». L’homme tombe alors à genoux et implore le pardon du Ciel !

 

Il est remplacé auprès du tsar par Raspoutine

maître Philippe,Papus,Nicolas II,Raspoutine,prédictions,prophéties

Le tsar Nicolas II a appelé Maître Philippe pour soigner son fils Alexis qui souffre d’hémophilie.


Au cours d'une vie entièrement consacrée aux malades et aux pauvres, Maître Philippe trouve quand même le moyen de voyager beaucoup. Sa célébrité est telle qu'il est consulté par quelques grands de ce monde.

Ainsi, il conseille le chancelier Bismarck, démarche qui lui vaut d'être ensuite étroitement surveillé par la police française qui pense qu’il est un espion ! Il soigne le Bey de Tunis et le Sultan de Constantinople.

Il séjourne aussi à la Cour de Russie auprès du Tsar Nicolas II (1868-1918) pour soigner le Tsarévitch Alexis qui souffre d’hémophilie.

En Russie, il est docteur en médecine, médecin de l'armée russe et Conseiller de l'État russe avec rang de général !

Son influence grandissante inquiète tellement l'Eglise orthodoxe que celle-ci parvient à introduire Raspoutine à la cour de Saint-Pétersbourg !

maître Philippe,Papus,Nicolas II,Raspoutine,prédictions,prophéties

Raspoutine a fini par prendre la place de Maître Philippe auprès du Tsar.


Étrangement, en 1905, juste après la mort de Maître Philippe, Papus est appelé par le Tsar afin de lutter contre l'influence de Raspoutine. Malgré tous ses efforts, Papus n'y parvient pas, mais réalise cependant une séance de spiritisme au cours de laquelle il évoque, dit-on, le fantôme du Tsar Alexandre Ill, le propre père de Nicolas II. Papus rentré à Paris, Raspoutine continuera d'avoir une forte influence à la Cour de Saint-Pétersbourg jusqu'à son élimination par le Prince loussoupov en 1916.

 

Modeste jusqu'à sa mort

Contrairement à d'autres grands initiés et occultistes d'alors, Maître Philippe a refusé obstinément toute sa vie de rompre avec l'Église catholique. Malgré ses convictions profondes proches de la philosophie martiniste, il ne voulait pas être considéré comme un mage, un spirite, un homme chargé de pouvoirs occultes. De sa voix douce, il affirmait : « Je ne suis que le simple berger, le mandataire, et tout ce que je fais, ce n'est pas moi qui le fais, c'est Jésus, Celui à la volonté de qui rien ne résiste ».

 

Étranges prédictions

Après la révolution de 1917, un officier de la garde du tsar Nicolas II, du nom de Spiridov, se réfugie en France où il se marie avec une noble russe ruinée.

En 1991, son petit-fils Serge trouve par hasard dans un secrétaire un abondant courrier relatant les hauts faits de Maître Philippe. On y lit par exemple, à la date de janvier 1905, ces étranges prédictions : « Maître Philippe écrivit au Tsar Nicolas II une longue lettre en forme de testament, l'informant qu'il quitterait son apparence terrestre le 2 août 1905 (il mourut exactement ce jour-là ! NDLR). Il lui annonçait aussi la chute de l'Empire russe pour la décennie suivante, le massacre des Chrétiens et de toute la famille impériale. Il voyait un siècle d'horreurs et d'obscurantisme pour la Russie ».

Il est enterré au cimetière de Loyasse à Lyon.

 

Quelques aphorismes de Maître Philippe

maître Philippe,Papus,Nicolas II,Raspoutine,prédictions,prophéties

ANIMAUX

« L’animal est sur le chemin de l'Homme. La charité absolue pour l'animal nous est demandée. Ne l'oubliez jamais ».

 

CHARITÉ

« Faites le bien, mais il ne faut pas le faire de façon que tout le monde le sache. Si un laboureur sème des graines, il les recouvre de terre pour les faire germer ».

 

DIEU

« Quoique vous demandiez à Dieu, avec foi, humilité et confiance, vous l'obtiendrez de Lui. Dieu est amour, Il donne ce que nous lui demandons ».

 

ESPRITS

« Les prophètes qui ont obtenu des guérisons, et Notre Seigneur Jésus-Christ, n'opéraient pas, comme le disent et le croient certaines personnes, par le secours de quelques esprits. Notre Seigneur n'avait besoin de personne car Il n'était pas, comme d'aucuns le croient, un homme supérieur. Il était Dieu ».

 

Tous nos remerciements amicaux à Pierre Genève : il se reconnaîtra.

 

 

 

25/08/2012

Conférence de Ranky à l'Institut Métapsychique International (IMI)

AFFICHE CONFERENCE RANKY.jpg

 À l'occasion de la sortie en librairie de son dernier livre "Encyclopédie du mystère",

Ranky fera une conférence sur le thème "Paranormal et illusionnisme"



Vendredi 21 septembre à 19h30

à l'Institut Métapsychique International (IMI),

Fondation reconnue d'utilité publique se consacrant à la recherche parapsychologique,
51 rue de l'Aqueduc - 75010 Paris - Tél/Fax : 01 46 07 23 85

Pour en savoir plus : www.metapsychique.org


COUVE DES 3 LIVRES DE RANKY.gif

Encyclopédie du mystère  (Éditions Trajectoire - 2012) dans lequel Ranky nous fait découvrir des phénomènes paranormaux jusqu'ici inexpliqués.


Le paranormal de mes yeux vu (Trajectoire - 2006) 


Vérité & illusions de la parapsychologie (Dervy 1998)


Dans votre librairie habituelle

FNAC

www.amazon.fr

15/08/2012

PSYCHOKINESE : LES DOSSIERS DU CIEEPP.

PSYCHOKINESE : LES DOSSIERS DU CIEEPP


MON POINT DE VUE SUR LE MYSTERE PSYCHOKINESIQUE

                                                                                 par Ranky

J'ai assisté personnellement à des “manifestations troublantes”, notamment dans divers laboratoires  de recherche nucléaire, ou des sujets ont, paraît-il, ( je ne parviens pas à mettre en doute la parole des savants) modifié la structure interne du métal, ce que les parapsychologues et quelques scientifiques ont baptisé "Psychokinèse ou psychocinèse" et pour lesquelles moi-même et plusieurs collègues n'ont pu trouver d'explication illusionniste.
Nous étions présents dans ces laboratoires afin d’éviter une fraude éventuelle : échange d’éprouvettes, manipulation d’échantillon de métal, etc.
Ces “manifestations troublantes” restent  très mystérieuses pour moi. Le phénomène constaté à diverses reprises demeure inexpliqué et  ne prouve pas qu'il s'agit d' action de l' esprit sur la matière. Dans ce domaine, à juste titre très controversé, la parole appartient aux scientifiques.
  ==========================================

Jean-Pierre GIRARD

Le CIEEPP a testé Jean-Pierre Girard, sujet psi. Les résultats obtenus sont étonnants. Vous en trouverez l’essentiel dans cette 669edca8191298bfa8b4ac1e16aa9b04.jpgnote.
L’intégralité des séances réalisées par le comité figure dans les livres de Ranky  intitulés :
” Le paranormal... de mes yeux vu ” (éditions Trajectoire. 2006)

et dans "Encyclopédie du mystère" publié récemment. 

(éditions Trajectoire. 2012)

Voici la séquence du film diffusé sur FR3 qui a  provoqué un véritable raz de marée dans le domaine parapsychologique. Pour la première fois à la télévision, Jean-Pierre Girard tord une barre de métal en présence d'un huissier de justice et de l'illusionniste Ranky.



Compte-rendu d’expertise et conclusions sur la séance donnée dans les laboratoires du Centre technique de l’aluminium : 87, bd de Grenelle à Paris, 19 h 45 à 0 h 20.

Principales personnalités présentes- Mr Trillat Président de l’académie des sciences et Madame- Mr Louis Leprince-Ringuet de l’académie des sciences
- Mr Philibert Directeur de recherches au C.N.R.S.
- Mr Crussard Directeur Scientifique Péchiney-Ugine-Kuhlman
- Mr Rauch Ingénieur Chef de laboratoire au C.T.A.L.
- Mr François de Closets Journaliste-scientifique
- Mr Pacaud opérateur
- Maître G. Kiejmann Avocat
- Maître Martine Coisne Avocate
- Maître Haroche Avocat
- Mr Huve Directeur de la revue médicale G.A.M.
- Mr Duteil Psychologue et journaliste
- Mme Annie Bois Journaliste
- Mr J.P. Girard et Madame
- Madame Blondine Ranky
- Ranky illusionniste professionnel.

4e53a41722373e0c4ac27673d00769a6.jpg

Une prestigieuse assemblée. On reconnait sur cette photo et de gauche à droite : François de Closet, journaliste - Louis Leprince Ringuet de l’Académie des sciences - Monsieur Trillat, président de l’Académie des sciences - Ranky, illusionniste expert.
Photo Cieepp.


Le protocole expérimental
- 1 table, Girard assis derrière ne se déplace pas pendant tout le temps de l’expérience.
- 1 caméra filmant en permanence.
- 1 grand miroir orientable placé en 3/4 arrière dans l’axe de la caméra.
- L’éclairage très puissant.
- Les appareils d’enregistrement placés sur les côtés.


Première expérience tentée par J.P. Girard
Monsieur Crussard remet à J.P. Girard, au dernier moment, un tube de verre scellé que j’ai examiné auparavant. A l’intérieur une barre d’alliage “emmaillotée” de fusibles fins. La barre est numérotée. Aucun truquage n’apparaît possible. C’est aussi l’avis de l’ensemble de l’assistance.

679062564e23bc7b7273c0c386c6b365.jpg


- Le tube de verre est déposé par Monsieur Crussard sur la table devant Girard. Celui-ci “opère” en mettant ses mains à quelques centimètres au-dessus du tube et fait des “passes” semi-circulaires.
-Après une trentaine minutes, Girard dit “sentir” un effet de chaleur localisée sur le barreau, et qu’il est persuadé que cette “chaleur” va “impressionner” le barreau.
- Le tube est alors repris par Monsieur Crussard qui l’examine. Une torsion à la limite du significatif est signalée. Je pense que le verre et l’emmaillotage de la barre permettent d’apprécier très difficilement s’il y a un effet de pliage ou de torsion.
- Les fils fusibles sont intacts. Donc aucune chaleur n’a pu être utilisée pour concrétiser l’effet que prétend réaliser Girard.
- Si, après expertise, dans le centre de recherche, il s’avère qu’un effet de “chaleur” dans le métal est constaté, alors que les fils fusibles sont restés intacts, j’atteste que l’expérience dans les conditions édictées ci-dessus ne permet aucune place à la fraude ... ou alors il faudrait mettre en doute la probité même des scientifiques, ce dont évidemment il ne saurait être question ici.

Seconde expérience tentée par J.P. Girard
- Barre plate, en alliage résistant, reliée à des jauges extensométriques, elles-mêmes reliées à un enregistreur graphique.
- Après un temps assez long, Girard arrête cette 2ème expérience apparemment très fatigué. Aucun enregistrement significatif sur l’enregistreur.
- La barre aurait été légèrement vrillée ? A mon avis : expérience non probante. Le but était un allongement du métal, semblable à celui réalisé par Girard à l’Université de Gopeboeg nécessitant, s’il était réalisé mécaniquement, une force supérieure à 1 tonne ou une chaleur de 660° (précisions formulées par un scientifique). Peut-être à l’examen approfondi y aura t-il un allongement ? Girard dit n’avoir rien ressenti, contrairement à la première expérience.

Conclusions de Ranky
Ce que je peux assurer, c’est qu’en ma qualité d’illusionniste, je ne vois pas quel truc pourrait utiliser Girard pour frauder avec le protocole qui lui est imposé.

Les supputations des journalistes et des illusionnistes sont une chose, les observations et les expérimentations des scientifiques en sont une autre.

La lettre que m’a envoyée Mr Charles Crussard est sans ambiguité :
la structure interne du métal a bien été inexplicablement modifiée.


Lettre adressée par Monsieur Charles Crussard à Monsieur Ranky
Nos REF : DS-522 CC/MM

Cher monsieur,
Lors de la séance au centre technique de l’aluminium, où vous aviez assisté à un essai de psychocinèse par J.P. Girard, je vous avais promis de vous envoyer le compte rendu des observations qui seraient faites à Voreppe sur l’éprouvette contenue dans un tube scellé.
Vous voudrez bien trouver, ci-joint, ce compte rendu. Je vous prie de m’excuser du retard apporté à cette diffusion : dans un premier document, nous avions simplement reproduit les images par photocopies, mais elles n’étaient pas nettes ; aussi avons-nous dû recommencer en tirant de véritables photographies qui, comme vous le verrez, sont assez nettes pour constituer un document convaincant.
J’ajouterai quelques commentaires.
Le but de l’essai que vous avez vu était de produire un adoucissement local d’un barreau d’alliage léger durci par traitement thermique, effet que J.P. Girard pensait pouvoir produire d’après quelques observations antérieures. Sur ce point, les conditions de l’essai et le risque à 1% de se tromper (signalé dans le rapport) ne me permettent pas de conclure de façon significative à un effet de psychocinèse.
Par contre, un effet très net a été observé sur le fil fusible qui avait été enroulé autour de l’éprouvette dans un double but :
-détecter d’éventuelles surchauffes entre le moment de la préparation de l’ensemble en éprouvette et le moment de l’essai auquel vous avez assisté.
-vérifier si, comme le désirait J.P. Girard, il pouvait concentrer son “effet” sur l’alliage léger sans fondre le fil autour.
En fait, le fil a subi des modifications, comme le montre le rapport joint.
On peut être certain que ces modifications se sont produites pendant l’essai que vous avez observé ; en effet :
-bien qu’aucune photo des fils n’ait été prise juste avant cet essai (car ce fil n’était pas le but de l’essai), le technicien, Monsieur Jollant et moi-même, avons indépendamment l’un de l’autre examiné le tube juste avant essai, et constaté que les fils n’étaient pas contournés et avaient leur éclat normal.
-après l’essai, à l’endroit où les fils sont le plus déformés, leur aspect était plus mat et un peu noirâtre. Or,vous vous souvenez sans doute qu’en cours d’essai (et ceci a été filmé) je m’étais levé pour regarder l’éprouvette de près, car j’avais vu cette modification d’aspect.
Il faut remarquer que tous ces phénomènes :
- déformation de fils,
- ternissement des fils,
- baisse locale de dureté,
- augmentation locale de conductivité,
se sont produits dans la même zone, qui est précisément celle dans laquelle J.P. Girard a annoncé en cours d’essai (et ceci a été enregistré) qu’il avait “ressenti” une modification.
Ainsi, si aucun de ces faits pris isolément ne peut être considéré comme une preuve scientifique, leur coïncidence constitue une forte présomption en faveur d’une psychocinèse s’étant produite pendant l’essai que vous avez vu.
Je vous prie de croire, cher Monsieur, à l’expression de mon bien cordial dévouement.

Charles Crussard


Compte rendu d’expertise sur la séance démonstrative par Jean-Pierre Girard dans le cadre d’Europsi.
Palais des Expositions. Porte de Versailles à Paris.


Préliminaire
Nous avions eu connaissance d’une expérience très particulière qu’avait effectuée J.P.Girard pour l’université d’Utrech dans le cadre de la série d’émissions “Parallax” produites par la Société Hollandaise Véronica en Janvier/Février 1988.
A cette occasion Girard “aurait” modifié la mémoire d’un matériau appelé Nitinol.

Nous nous sommes documentés plus avant sur ce matériau, dit "à mémoire de forme" et avons pris contact avec l’un des deux laboratoires au monde fabriquant sur commande ce type d’alliage, l’un en France et le second aux Etats-Unis.

Ce qui nous a d’abord séduit, nous comité d’expertise, dans ce type de produit, c’est l’impossibilité pour le sujet d’immiscer des gestes “frauduleux”. En effet, à température ambiante, cet alliage se déforme aisément et ce sans déployer un très grand effort. On peut ainsi lui donner les formes que l’on souhaite (voir photos jointes) mais, et ceci est fondamental, il revient toujours à sa forme initiale s'il est soumis à une température élevée soit à la flamme, soit à l’eau quasi bouillante.

Les propriétés très particulières de ce métal nous ont rendus enclins à proposer à Girard une expérience parfaitement rigoureuse et contrôlée par notre Comité.

Il a été convenu avec le laboratoire la fabrication d’un lot unique référencé 343/157, de 5 ressorts en alliage à mémoire de forme dont les spécificités ont été parfaitement définies : “dosage” nickel/titane spécial. Diamètre du fil 1.3mm. Diamètre intérieur du ressort 10mm. Longueur 10 cm, spires jointives. Reprise de forme (mémoire initiale lente à partir de 70°C, normale : supérieure à 85°C. Déformable à température ambiante ).
Ces caractéristiques sont reprises à partir du bordereau d’expédition joint à la facture. Réf : 94 0678 BP lot 343/157 du 25/05/94.

Girard, bien que n’ayant aucune connaissance du type d’expérimentation qu’on lui proposait, a accepté bien volontiers.
L’expérience a pu se dérouler à Europsi de 13H40 à 14h45.

Compte-rendu

Personnes présentes
Ranky Président du Comité
Claude Stavisky illusionniste, membre du comité.
Claude Géraldy illusionniste, membre du comité.
Nicolas Maillard, journaliste.
Jean-Pierre Girard : le “sujet” observé et contrôlé.
Le public : une quarantaine de personnes.

Protocole
A proximité de la table d’expériences, seuls étaient présents Girard et Ranky. Claude Stavisky, à quelques mètres de là, observait en permanence. Géraldy, assis face à nous au premier rang des spectateurs, pouvait observer globalement et/ou en détail.

f5909f9d846cbf752af501aa3f6e4e5a.jpg


Ranky installe tout le matériel nécessaire à l’expérience, sous le regard un peu inquiet de Jean-Pierre Girard (à droite).
Photo cieepp.



Déroulement de l’expérience
Ranky explique à Girard et au public le but de l’expérience. Girard semble très surpris, voire décontenancé, par cette proposition originale d’expérimentation qu’il découvre en même temps que le public.

6d24744d363bc23d2999ed884c3ae943.jpg

Ranky présente, à Jean-Pierre Girard et au public, les ressorts contenus dans des sachets en plastique.
Photo cieepp.





Ranky prend alors l’un des ressorts destinés à l’expérience et fait pour contrôle la démonstration des caractéristiques du ressort qui va être confié à Girard.
Girard prend le ressort que lui tend Ranky. Girard étire le ressort et ce qui nous surprend, le manipule peu par rapport à la démonstration que nous avons effectuée auparavant de façon à démontrer les performances particulières de ce métal à mémoire. Girard tient dans sa main droite, légèrement fermée, le ressort dont on voit en permanence les extrémités dépasser de chaque côté.
Une première immersion dans l’eau chaude est faite par Ranky afin de vérifier si un “effet” a été produit par Girard. Rien de visible n’est constatable : le ressort soumis à l’eau bouillante revient strictement à sa forme initiale lorsqu’il a été remis à Girard.
Après immersion dans l’eau froide, Ranky tend à nouveau le ressort à Girard.
Après une dizaine de minutes, Girard nous signale avoir “senti” quelque chose et pense qu’il a produit un “effet” sur le ressort”.
Ranky reprend le ressort pour vérification et le plonge dans l’eau chaude, et là, force est de constater qu’il y a bien modification significative de la forme initiale du ressort : spires ayant augmenté de diamètre et un léger angle de flexion est visible.

Ranky opère les manipulations déjà décrites plus haut et remet le même ressort à Girard. Après un temps plus court, Girard redonne le ressort à Ranky. Là, il est constaté après immersion dans l’eau chaude une déformation nettement plus importante : angle de flexion très prononcé et spires très déformées.

Les photos jointes au compte rendu du laboratoire, montrent les modifications produites par Girard.

Ranky remet le ressort en question dans son sachet plastique, et présente à Girard le deuxième ressort après avoir effectué sur celui-ci les opérations de contrôles déjà décrites.
Après une quinzaine de minutes, Girard remet le ressort à Ranky qui constate, après l’avoir plongé dans l’eau chaude, une déformation visible très significative.

Après remise des ressorts dans les sachets par Ranky, la fin de l’expérimentation est décidée.

Ranky conclut en précisant que ces ressorts vont être immédiatement envoyés au laboratoire métallurgique spécialisé afin de confirmer ou d’infirmer s’il y a bien eu modification de la mémoire de forme initiale faite par le dit laboratoire sur cet alliage.
Ce qui importe, dans ce type d’expérience, pour les trois membres du comité d’expertise qui ont contrôlé Girard, c’est sa “netteté”. En effet, nous savions que Girard ne pouvait disposer sur lui d’une source de chaleur suffisante (supérieure à 80°) et plus précisément dans sa main ! De plus, cette dernière a pu être constamment observée étant toujours bien en vue des observateurs : public, journaliste, comité.


93fa932dbd6a96747ed50ef4c2bdfb21.jpgClaude Géraldy et Ranky commentent l’effet PK produit par Jean-Pierre Girard.
Photo cieepp







Conclusion
La conclusion du comité illusionniste des phénomènes paranormaux est sans ambiguïté : la nature des “phénomènes” produits par Jean-Pierre Girard dans le cadre du protocole que nous avons mis en oeuvre ne permet pas l’introduction des techniques illusionnistes connues et nous terminerons par cette phrase que nous avions publiée dans la revue scientifique “ La Recherche” : “... la poursuite de l’investigation de ces phénomènes doit être faite par la communauté scientifique...”.
RANKY
Président du C.I.E.E.P.P.
in "La Recherche" N° 86-Vol 9-188


Compte rendu du laboratoire spécialisé sous références : 940730 BP adressé à Monsieur Ranky Président du C.I.E.E.P.P.

Monsieur,
Nous avons expertisé, après votre expérience, 2 ressorts en Nickel-Titane que nous vous avions fourni (lot 343).
Après chauffage à l’air chaud à environ 100°C, il est apparu qu’il reste une déformation sur 2 ou 3 spires, vers le milieu des 2 ressorts.
Au niveau de cette déformation, le diamètre extérieur du ressort est de 14.2 mm à 15.7 mm (pas totalement circulaire), au lieu de 12,6 à 12,7 mm sur la partie non déformée. Les spires sont également plus espacées (espace d’environ 2 mm, au lieu de 0,5 mm dans la partie non déformée).
Un examen complémentaire par mesure DSC (Differential Scanning Calorimetry) a été réalisé sur un des 2 ressorts, dans la partie déformée et dans la partie non déformée. Les courbes sont jointes : les températures du changement de forme ne sont pas affectées par la déformation.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations les meilleures.


Conclusions générales
Comme tous les personnages hors du commun, Jean-Pierre Girard  suscite polémiques et controverses. Actuellement chercheur dans les domaines de la physique quantique et des neurosciences, il est aujourd’hui un sujet psi mondialement reconnu.

================================================================

 

jean-pierre girard,psychokinèse,ranky,tests scientifiques,pk,cieepp

 

 Cliquez dans  "catégorie"  sur : ( à gauche de toutes nos pages)

LES ANIMAUX ET LES PHENOMENES PSI


 

 

 

 

 

 

================================================================

à suivre :