Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2019

MA RENCONTRE AVEC MYSTAG

Ma rencontre avec MYSTAG, illusionniste par Ranky

BIO EXPRESS

2907027603.jpgRobert François, alias Mystag, est né le 17 septembre 1919 à la Rochelle et décédé le 22 août 1988 au Puy-du-Lac en Charente Maritime.Mystag devient vite une des grandes figures de l'anarchisme. Il fait partie des précurseurs de la  zététique qui a pour but la dénonciation du charlatanisme et du spiritisme.
 Dès l'adolescence  Mystag adhère au mouvement libertaire et à 18 ans, il se fait stériliser (affaire Bartosek).  A cette époque il devient apprenti coiffeur. À la Libération, il crée des contacts avec les noyaux anarchistes de sa région et organise des conférences à "L’Oratoire", soutenant la Fédération anarchiste (FA), et la "Libre Pensée". 

Puis il s'nstalle à Paris  et devient un membre influant de la Fédération anarchiste. Il abandonne très vite son métier de coiffeur pour exercer celui de prestidigitateur. Il adopte alors le pseudonyme de Mystag. Il est reconnu illusionniste de talent et ses connaissances dans ce domaine lui permettent de dénoncer les impostures des voyants, hypnotiseurs,  mages, fakirs, guérisseurs, soi-disants investis de dons surnaturels.

En fin d'année 1952, Mystag devient membre avec Pierre-Valentin Berthier, entre autres, de  l'association de recherches "philosociales" qui organise chaque samedi des débats en son siège "des sociétés savantes pour la défense de l’homme"

Il collabore au "Libertaire", à "L'Entente anarchiste" et participe à la reconstruction de la FA avec Maurice Joyeux après la scission de 1953. Il est à l'origine de l’organisation de galas et meetings pour diverses organisations libertaires et au profit de journaux  comme "Liberté" de Louis Lecoin. Suite à l’exclusion  de Maurice Laisant  de  la "Fédération anarchiste"  Mystag  est nommé secrétaire aux relations extérieures de "l’Union des anarchistes" au cours de son congrès de fondation les 17-18 novembre 1979.

Mystag inspire l'écrivain Patrick Pecherot qui en fait le personnage nommé Corback un croque-mort fakir, dans son roman Belleville-Barcelone,  et Agnès Varda l'emploie dans le film Dagerréotypes. Mystag  était aussi membre de "La Libre Pensée", de "l’Union rationaliste", de "l’Union pacifiste", des Amis de Han Ryner et du Mouvement d’autogestion distributive.

Le mercredi 25 mai 1977 une conférence suivie d'un débat public à lieu à l'Université PARIS VII  sous la présidence d'Yves GALIFRET  professeur  de psychophysiologie à l'Université "Pierre et Marie Curie".

Du docteur Jacqueline RENAUD, maître de conférences agrégée à la faculté de médecine.

D' Alain LEDOUX rédacteur scientifique à la revue "SCIENCE ET VIE".

De MYSTAG  qui fera des démonstrations de suggestion-magnétisme- hypnotisme- de phénomène d'incombustibilité- de lévitation avec la participation de son épouse Danielle François. Et de moi même, dans différentes présentations d'opérations chirurgicales à mains nues des guérisseurs philippins.
Agnès VARDA ( photo DR)

images-4.jpg

 Mystag dans le film de Agnès VARDA (photo DR)

images-2.jpg Je pense souvent à mes collègues disparus et particulièrement à Mystag pour qui j'avais beaucoup d'estime et pas seulement parce qu'il était décrié par une certaine catégorie de magiciens aigris et jaloux qui, apparemment, n'ont pas encore compris aujourd'hui que la  notoriété qu'il avait acquise l'avait été à force de courage et de travail. Bien sûr c'est beaucoup plus facile de se mettre à l'abri du besoin en pratiquant un métier alimentaire, si je puis dire, et de faire le magicien des dimanches et des jours de fête en cassant les prix pour se faire engager sans se soucier du préjudice causé aux artistes professionnels.

MYSTAG ET DANIELLE FRANCOIS.jpg

 

 

 

 Mystag était coiffeur de métier et plutôt que d'acheter un salon de coiffure il avait préféré  investir dans du matériel de scène et organiser un circuit de travail, quitte à forcément gagner moins d'argent mais, au moins, à satisfaire son goût pour l'art magique. Pour avoir connu moi-même les difficultés à vaincre afin de devenir un saltimbanque respectable, mon respect envers cet homme demeure indéfectible.

MYSTAG AFFICHE 1.jpg

Mystag, qui luttait contre les charlatans de la voyance et des phénomènes paranormaux en général et avait aussi monté un comité de défense de l'illusionnisme, et moi qui cherchais plutôt à démêler le vrai du faux dans ce même domaine, je n'ai toujours pas compris de qui et de quoi il voulait défendre l'illusionnisme. Mais  respectueux des idées de chacun, jamais notre amitié n'a eu à pâtir de divergence d'opinion.

Lui aussi a construit sa vie avec son épouse, Danielle François une très belle femme, heureuse de partager toute son existence avec son artiste de mari.

 

QUELQUES PHOTOS INÉDITES DE MYSTAG.

MYSTAG-.-Récital-de-Magie-Mystag.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MYSTAG 10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MYSTAG 17.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MYSTAG 14.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MYSTAG 13.jpg

 

 

 

 

MYSTAG 6.jpg

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

867262219.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MA RENCONTRE

mystag_affiche_mod.jpg

Je ne résiste pas au plaisir de vous raconter les circonstances extraordinaires de son décès qui ne sont peut-être que des coïncidences, mais qui n'en demeurent cependant pas moins troublantes.

Par une fin d'après midi printanière, je reçois un coup de téléphone de Mystag.

- "Mon cher ami, pourriez-vous me rendre un service. Je suis très contrarié car je dois assurer un spectacle en province demain, avec le numéro du couteau à travers le bras. C'est sur le contrat et j'ai cassé mon couteau. Je pourrais le ressouder mais, je ne sais pas pour quelle raison, il m'est impossible de supporter la flamme du chalumeau. Ce n'est pas un éblouissement mais une sorte de malaise qui me gagne dès que je l'allume. Je ne comprends pas. Pouvez-vous faire cette réparation ?"

- "Aucun problème Mystag, venez demain après-midi".

2689981154.jpgEt comme convenu, le lendemain, notre ami est à la maison.

Le travail n'est pas compliqué et j'ai toujours en mémoire la scène où j'installe son matériel sur le rebord en béton d'une jardinière. Je présente une allumette près du bec du chalumeau, la flamme jaillit et s'éteint instantanément dans un claquement sec. Je m'aperçois que notre ami Mystag a détourné la tête avec une petite grimace à l'apparition de la flamme.

Je lui pose cette question :

- " Mais que vous arrive t-il ?".

- "Je ne sais pas, je ne supporte plus le feu. Ça fait plusieurs jours que c'est ainsi".

Effectivement pendant toute la durée de la réparation, Mystag n'a pas pu, malgré ses tentatives, supporter la vue du feu.

Mystag dans un numéro de feu. (Photo Ranky)

MYSTAG 18.jpg- "Je ressens une sorte de mal-être, au point que je m'interroge si je vais être capable d'assurer demain mon numéro de mangeur de feu. Bon, faudra bien, je fermerai les yeux s'il le faut".

Le lendemain, Mystag et son épouse  sont sur une route de Charente Maritime en vue de rejoindre la salle de spectacle où ils doivent donner leur récital de magie. Arrêtés au stop d'une départementale, le destin les attend. La voiture s'engage prudemment sur la nationale quand un camion-citerne déboule à toute allure et percute violemment la voiture. Sous le choc d'une violence inouïe, le camion s'enflamme instantanément, la citerne explose littéralement et la voiture s'embrase. Par un miracle extraordinaire, Danielle François est épargnée. Mystag est carbonisé. Ses malaises à la vue du feu étaient-ils la matérialisation d'une prémonition ? Personne ne peut apporter de réponse à cette question.

Et comme pour confirmer cette hypothèse, Mystag a été incinéré et repose au columbarium du Père Lachaise (case 5464) à Paris.

BIBLIOGRAPHIE

arton91-232x300.jpg 

 

arton4649.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

arton4626-d20b4.jpg

 

 

 

 

 

 

Prochain article : Ma rencontre avec le Père François BRUNE, spécialiste du contact avec les morts par Jacques Mandorla

Commentaires

Une tragique prémonition.
Merci François.

Écrit par : thierry | 10/05/2019

Répondre à ce commentaire

Merci, François, pour cet article passionnant qui permet de découvrir Mystag, une personnalité remarquable mais oubliée.
Le récit des circonstances étranges de son décés est intéressant au plus haut point. Il permet de faire prendre conscience de l'importance de ces ressentis physiques que l'on néglige, on ne tient pas compte des signaux que donne le corps ou le monde matériel environnant. On veut ignorer les signes.
Le couteau qui casse, l'impossibilité de le réparer étaient déjà une mise en garde. Le "ça ne marche pas" devrait inviter à ne pas forcer les choses.
Les malaises à l'égard du feu sont carrément un avertissement. " le corps a ses raisons..."; l'inconscient alerte et crie danger.
Jung a attiré l'attention sur cette réalité
Il raconte, à titre d'exemple, deux histoires qui seraient incroyables si on ne connaissait pas le sérieux de Jung.
La première concerne une femme qui souffrait depuis longtemps d'une dépression et d'une phobie de Paris. La dépression fut guérie mais la phobie demeurait. Cependant, elle se sentait tellement bien qu'elle décida de prendre sur elle et de venir à Paris. Elle réussit à atteindre Paris mais le lendemain de son arrivée elle succomba dans un accident d'automobile.
La seconde histoire est celle d'un patient atteint d'une curieuse phobie des perrons. Il fut pris par hasard dans un affrontement de rue. Il y eut des coups de feu et, terrorisé, malgré sa phobie, il voulut se réfugier dans un édifice public auquel on accédait par un perron. Il gravit le perron en courant et c'est alors qu'il fut atteint par une balle perdue. Il s'écroula sur les marches. (1)

C'est dommage que l'on ne tienne pas compte non plus des rêves. Mystag a-t-il eu des rêves à côté des symptômes physiques ?
Voici un autre exemple : celui de mon frère. Il redoutait de faire un long trajet en voiture pour aller chercher sa petite fille dans le Massif Central. Comme dans les cas précédents, il se sentait fort mal à cette perspective et hésitait à partir. Sa femme ne comprenait pas son agitation et insistait pour qu'il prenne la voiture. Mon frère reçut alors un rêve :
- Je me vois sur la route que je dois parcourir bientôt et je regarde le ciel. Au-dessus de moi s'étend sur les nuages une immense inscription : "Danger de mort". Malgré les remontrances de son entourage, mon frère n'a pas fait le voyage prévu.
Hélas, si tout le monde se met à faire attention aux signes, il y aura des charlatans qui en inventeront pour manipuler l'entourage...
...Mais heureusement, il y aura François et Jacques qui seront là pour démêler le vrai du faux !

(1) http://www.ariaga.net/tag/jung/

Écrit par : Christiane Riedel | 12/05/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire