Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2018

SÉRIALITÉ ET SYNCHRONICITÉ (2)

Françoise Dorléac et Ayrton Senna, sous les regards de Janus (1ère partie) Par Thierry NAMUR

Les destinées du pilote automobile Ayrton Senna et de l’actrice Françoise Dorléac présentent des points communs. Nés tous les deux un 21 mars, ils se tuent, en pleine gloire, au volant d’une voiture Renault. Ces tristes singularités éveillent la curiosité. Y a-t-il d’autres coïncidences ? Est-il possible de constater, comme dans le cas Lincoln-Kennedy, des similitudes entre ces vies brisées ?

sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli  sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli

Au fur et à mesure des recherches, les correspondances voyaient défiler le Dieu romain Janus, l’influence des blasons des villes, des couleurs, des nombres, des fleurs… Toute une panoplie de signifiants interagissait à l’arrière-plan et liait les deux jeunes adultes. Les découvertes ressemblaient au système circulatoire humain. Il y avait les artères, les faits faciles à discerner à répertorier et à accepter. Il y avait les veines, qui drainaient des informations souterraines. Enfin, il y avait les capillaires qui grillageaient tout cela dans un quadrillage de fer. Ce grillage obéissait à une matrice, chef d’orchestre, qui connectait ces myriades de détails : couleurs, blasons, chiffres, lettres et mots. Enfin, un cœur battait et répartissait les faits, c’est le cœur c’est le temps.


Qui sont ces jeunes gens ?

Françoise Dorléac est l’aînée de 3 sœurs, nées de l’union de Maurice Dorléac (Mac) et Renée Simonot (Reno). Sa sœur, Catherine, prendra le nom de sa mère (Deneuve) pour se distinguer professionnellement du nom Dorléac. Ayrton, qui s’appelle d’abord Da Silva, adopte aussi le nom de sa mère.

En guise d’état civil. Françoise Paulette Louise Dorléac naît le 21 mars 1942 à Paris. Elle joue, durant sa carrière éphémère d’actrice, la fiancée écervelée de Jean-Paul Belmondo dans L’Homme de Rio en 1963. Son plus grand succès demeure Les Demoiselles de Rochefort en 1967, la comédie musicale de Jacques Demy où, avec sa sœur Catherine Deneuve, elles incarnent des sœurs jumelles. Françoise Dorléac décède le 26 juin 1967, dans un accident de voiture, à Villeneuve-Loubet, dans les Alpes-Maritimes.

Ayrton Senna da Silva est le cadet d’une fratrie de 3 enfants. Ce pilote automobile est né le 21 mars 1960 à Sao Paulo (Brésil). Il se tue le 1er mai 1994 à Bologne au Grand Prix de Saint-Marin. Il est considéré comme l'un des plus grands pilotes de l'histoire de la Formule 1 dont il remporta trois fois le titre de champion du monde. C’est L.P Gascon qui détecte le jeune garçon qu’il voit tourner, avec son kart numéro 42, des heures entières. C’est avec ce 42 qu’il fait sa première course privée en 1991 : 42, chiffre fétiche de Senna, est aussi l’année de naissance de Dorléac.

Françoise Paulette Louise (PAU-LO) Dorléac est née à Paris, ville jumelée à Sao Paulo où Ayrton est né. Sans enfant, l’un et l’autre étaient très proches de leurs neveux. Bruno et Christian qui deviendront respectivement pilote automobile et acteur. Ils partagent les mêmes particularités physiques. Ils ont quasiment la même taille (1m72 et 1m73), un corps fin de coureur de fond, le regard mélancolique, les yeux marron, les cheveux châtain, quelques taches de rousseur, un nez retroussé. Aucun ne fume ni ne boit. Ce qui paraît normal pour un sportif de haut niveau, l’est moins pour une actrice des années 60. Tous deux ont une foi profonde. « Françoise était très croyante et elle a pensé avoir la vocation religieuse », dira sa soeur Catherine Deneuve. Ayrton priait, ce qui n’était pas sans provoquer des railleries chez ses rivaux sportifs.

Ils reçoivent la même éducation de parents pour qui la valeur du travail est centrale. Ceux-ci s’inquiètent : lui est si maladroit et elle est si turbulente. Leurs parents aisés ne s’opposent pas à leur vocation en leur laissant « suivre le chemin choisi… ». Elle s’impose des cours de danse, langues, chants, comédie. Lui vexé d’être peu performant sous la pluie, va s’entraîner sans arrêt. Les gens qui travaillaient avec Françoise avaient deux réactions : soit ils ne la supportaient pas, soit ils l'adoraient. De même pour Senna : adulé ou détesté. Des ingénieurs évitaient de le croiser pour ne pas avoir à faire une séance supplémentaire de travail.

Leurs personnalités se ressemblent. Là où un esprit cartésien ne verra que des traits de caractères dans la norme des vedettes, un esprit plus ouvert verra des ressemblances exagérées. Les termes qui vont les définir sont issus de livres écrits par des proches et d’articles de presse. Ils sont de signe astrologique Bélier et ils en présentent les traits puisqu’ils « allient le feu, la fougue l’obstination qui peut conduire à l’aveuglement ». Les qualificatifs « entiers, détestés, obsédés par la perfection, animés par une farouche détermination, durs avec eux-mêmes mais d'une incroyable sensibilité et d'une déconcertante vulnérabilité dans la vie » conviennent autant à l’un qu’à l’autre.

Françoise Dorléac disait, dans l'hebdomadaire L'Express, en 1966 : « Vous comprenez, je veux être une star. Ne riez pas, je veux être une star, je veux le sommet ou rien. Ce ne sera jamais assez haut pour mon goût. Je suis insatisfaite de nature, quand j'aurai atteint ce qu'en ce moment j'imagine être le sommet, je trouverai que c'est encore bien bas. »

Ayrton ne dit pas autre chose : « J'entends vivre pleinement, intensément, car avec moi, il ne peut en être autrement, c'est dans ma nature » ou encore, pour rappeler sa course folle de 1984 sous le déluge : « Soudain, j’ai réalisé que je ne conduisais plus ma monoplace de manière consciente… J’avais dépassé la limite mais je pouvais aller encore plus loin ».

Elle déclarait pareillement : "Faire une carrière est à la portée d'une foule d'acteurs : il suffit de tourner en permanence. Cela ne s'appelle pas réussir. La réussite comporte une escalade dans la perfection. Et la perfection ne comporte pas d'arrêt, car n'étant jamais trop parfaite, car devant se parfaire indéfiniment"...  Senna ne dit rien d’autre quand il affirme que pour un pilote tout peut s’arrêter en une fraction de secondes. Seulement, il acceptait d’aller un peu plus loin que les autres dans la prise de risque, même s’il était un fervent défenseur de la sécurité. Il devait gagner, tout comprendre et tout maîtriser. C’était une obligation qu’il s’imposait et pour laquelle il se préparait mentalement.

 

Le dieu Janus, Françoise Dorléac et Ayrton Senna

Pour lire correctement cet essai, il faut inviter le Dieu romain Janus dont on peut se demander, à juste titre, comment on peut arriver à évoquer ce nom dans un texte du XXIème siècle.

sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli

Qui est Janus ? Dieu associé aux portes, il est représenté avec deux visages parce que chaque porte ouvre sur deux possibilités. Avec nos deux personnages, nous avons ces deux côtés de la porte. Par exemple, s’ils naissent le même jour, la porte (21 mars), ils ne naissent pas à la même saison. Elle naît au printemps et lui en automne, puisque né dans l’hémisphère sud. L’une au nord, l’autre au sud, l’une fille, l’autre garçon. Ils meurent tous deux lors d’un accident d’automobile, mais l’un se fait quasiment sans témoin, l’autre en Mondovision. Elle se tue un lundi et lui est né un lundi.

Encore un exemple avec l’eau, qui est la porte. Senna est connu pour son aisance à piloter sous la pluie, Dorléac a dérapé sur une route rendue glissante par l’orage. Il a fréquenté l’école du Rio Sec, elle l’école La Fontaine.

Le Brésilien Ayrton Senna da Silva est né à Sao Paulo en 1960, année où Dorléac tourne "Les portes claquent". Dorléac se tue à une date proche du solstice d’été. Janus y était fêté. On célèbre les deux saints Jean (l’évangéliste et le baptiste) fin juin, sûrement par analogie phonétique entre les noms Janus et Johannes.

Comme tous les dieux, Janus a sa parèdre féminine avec la nymphe Cardea. En fait, Cardea est l’incarnation du cardo, (l’axe Nord-Sud). Avec les lettres ‘’Le Cardo’’ vous écrivez exactement : "Dorléac". Un chant qui honorait Janus débute ainsi : « Celui qui crée toutes choses, et, en même temps, les gouverne, qui a uni, en les entourant du ciel, d’une part, l’essence et la nature de l’eau et de la terre pesante et tendant toujours à descendre, et d’autre part, celles du feu et de l’air, corps léger et s’échappant vers l’immensité d’en haut : c’est la puissante force du ciel qui a uni ces deux forces contraires… » .

Pour l’auteur latin Macrobe, Janus correspond aux frère et soeur Apollon et Diane. Quand Apollon (le Soleil) disparaît à l'horizon, Diane (la Lune) resplendit dans les Cieux et répand discrètement sa lumière dans les profondeurs mystérieuses de la Nuit. Ces deux divinités éclairent alternativement le monde. Apollon est célébré de préférence par les jeunes garçons ; Diane, plutôt par les chœurs de jeunes filles. Mais c’est bien la même porte. Les attributs de Janus sont la baguette du portier et les clés. La baguette magique est un commerce du 17ème, arrondissement de naissance de l’artiste.

Janus sauve Rome des Sabins en les noyant dans un torrent bouillant. Le premier jour du mois et le premier jour de l’année lui sont consacrés. Senna meurt un premier mai et F. Dorléac est enterrée un premier juillet. On sacrifiait des béliers, qui est le signe zodiacal des jeunes gens, à Janus. Janus offre l’asile à Saturne qu’avait chassé Jupiter. Jupiter est le nom d’un des deux chiens de F. Dorléac. Janus était honoré dans des temples en arc, sous les dômes et sur les seuils. Dans les 16ème et 17ème arrondissements de Paris se dressent l’Arc de Triomphe et l’Arche de la Défense.

sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli

L'arc de Janus (Rome).

sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli     sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli

Sur les deux monnaies ci-dessus, le dieu Janus est représenté avec, au revers, un navire et un char (auto). Toujours chez les Romains, le 1er juillet, on sacrifie à la Félicité dans le Capitole. Cette déesse est représentée avec, à la main, la corne d’abondance du bélier. Dans le 17ème arrondissement parisien, il y a une rue de la Félicité. Les films de F. Dorléac "La peau douce" ou encore "Les demoiselles de Rochefort" sont distribués par la société « Janus Films ».

Les sœurs Dorléac passaient leurs vacances à Nandy et à Seine-Port. Aujourd’hui la cité de Nandy,  auparavant village rural, a été intégrée à la Ville Nouvelle de... Sénart (Senna).

sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli     sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli

Existe-t-il un lien entre le chapeau jaune de l’homme de Rio et le casque jaune de l’homme de Sao Paulo ? Oui, le Brésil et c’est bien le nom de F. Dorléac qui figure sur l’affiche dont les lettres du titre sont colorées. Sur le casque d'Ayrton Senna, créé par le peintre Sid Mosca, les couleurs jaune, vert et bleu sont les couleurs du drapeau brésilien. Son casque portait un autocollant rouge et blanc (son sponsor Marlboro) qui l’a accompagné toute sa carrière, sauf pour les trois derniers Grands Prix. On note sur l’affiche le prénom du père de Senna, Milton, et celui de Simone Renant avec lequel il est possible d’écrire Airton Senna. L’action se passe à Rio de Janeiro : Janeiro, janvier, le mois dédié au Dieu Janus.

 

Saint-Tropez

F. Dorléac fréquente la ville de Saint-Tropez dont elle est l’une des icônes. Saint-Tropez qui dispose de plusieurs blasons et d’un drapeau. Saint Tropez, ami de Saint Paul (Sao Paulo), est décapité en l’an 68 en Italie : son corps posé sur une barque avec un chien et un coq s’échoue sur le rivage le 17 mai 68, donnant ainsi son nom à la ville.

Était-il envisageable de trouver un lien entre Janus et la ville de Saint-Tropez ? Oui. Cette année, le maire de la ville a dit, lors de ses vœux aux Tropéziens : "J’avais envisagé d’évoquer à nouveau en préambule à mon propos le Dieu Janus, le dieu des ouvertures et des commencements, du changement, de la transition, le gardien des passages et des croisements, dont les deux visages opposés, permettaient de rendre le passé et l'avenir toujours présents à ses yeux".

Un des projets de la commune, s’appelait… Janus. Il est à rappeler qu’à l’origine de ce texte, il y a l’intention de comparer les vies de deux célébrités et de relever les coïncidences abusives qui pourraient exister. Mais le répertoire de coïncidences se transformait peu à peu en un texte à tiroirs et le récit linéaire en cabinet de curiosités

sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli

''Saint Tropez représenté dans sa barque''.

La mort

Peu avant son accident, Françoise Dorléac disait : "Je n'ai que 24 ans, mais moi non plus, je ne peux pas me résoudre à vieillir, j'ai la hantise de la fin, j'ai peur de la mort’’. Un malheureux concours de circonstances va précipiter cette mort qu’elle redoute. Un départ repoussé, un désir de profiter jusqu’au bout de vacances et c’est le drame. Elle quitte Saint-Tropez et roule vite sur l’autoroute pour rattraper son retard. Elle s’engage à Villeneuve-Loubet dans une courbe pour rejoindre l’aéroport de Nice d’où elle prendra une Caravelle pour Paris. La voiture s’emballe, heurte un poteau puis s’enflamme.

Le 1er mai 1994, Senna est au départ du Grand Prix de Saint-Marin à Imola, en Italie. Pour la première fois, Ayrton Senna qui n’avait jamais été photographié sans casque, assis dans le cockpit de sa voiture sur la grille de départ d’un Grand Prix, autorise J.M Lisse à le faire. A Imola "Il régnait une atmosphère anormale"’dira-t-il. Prost dit la même chose : « Il s’est passé ce jour-là des choses indescriptibles, beaucoup plus fortes que ce que les gens peuvent penser » qualifiant le week-end « d’extra-terrestre », tant il est étrange.

Senna avait déjà 20 (deux fois dix) points de retard au championnat du monde et voulait réduire l'écart. À l’entame de son septième tour, il perd pour une raison inconnue le contrôle de sa Renault, freine et percute un mur à 200 km heure, avant de rebondir. On voit sur un document d'archives à Imola, un mois avant sa mort, Senna dire pendant les essais dans un coin de la piste : « Quelqu’un va mourir à cet emplacement cette année ».

Françoise Dorléac enregistre une chanson pour l’émission de télé « Ni figue ni raisin » en mai 1965, une chanson intitulée « Mario j’ai mal », visible sur YouTube. Cette chanson, qui n’est pas la meilleure du répertoire français, a peu de paroles dont « Mon bien aimé que signifie le Macadam ? ». Elle psalmodie plusieurs fois "Mario j’ai mal" à la fin de la chanson ce qui rend l’écoute difficile quand on sait l’atroce fin de l’artiste... Avec les lettres du titre de cette chanson, vous écrivez « Mai à Imola » et il restera "JR", de quoi écrire Janus-Renault. Les anagrammes sont-elles un moyen de communication entre l’inconnu et l’homme ? F. Dorléac habitait à Paris boulevard Murat : avec les lettres vous faites, rapprochement inattendu, Tamburello, le nom du virage meurtrier d’Imola.

Les voitures sont deux Renault. Un V 10 (Villeneuve de Villeneuve-Loubet a 10 lettres) pour le pilote brésilien et une R 10 pour l’actrice. Aucune des autos n’appartient à leur conducteur. L’une appartient à l’écurie Williams et l’autre à une agence de location. Il pourrait s’agir, pour la voiture de Dorléac, d’un modèle sportif de type Gordini.

sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli

Une R10 major grenat. (photo planet-GT.com)

Une des causes de l’accident de F. Dorléac est l’orage qui a rendu la route glissante. Senna lui est un as sous la pluie et il connaît son heure de gloire à Monaco où la presse britannique le qualifie de « Magic ». On retrouve cet adjectif pour F. Dorléac chez un critique de film P. Murat : "Belmondo est irrésistible et Françoise Dorléac, magique".

Indirectement c’est l’eau du fleuve Santerno (Senna) qui va tuer Senna. En 1989, Berger, le pilote autrichien, avait percuté le même mur à Imola, et sa voiture avait brûlé, blessant grièvement le pilote. Plus tard, Senna et Berger étaient allés voir le virage pour tenter de modifier son tracé, jugé trop dangereux. Mais, la présence du fleuve Santerno un peu plus loin bloquait la possibilité de modifier le virage ou de repousser les murs.

Le circuit d’Imola, en Italie, s‘appelle Enzo et Dino Ferrari. Dino, remarquable ingénieur est mort à 24 ans et c’est en son hommage que le circuit porte son prénom. Les lettres D F (Dino Ferrari) sont les mêmes initiales que Fr. Dorléac. C’est un détail mais c’est le seul circuit qui permet ce raccourci

Le 8 mars 1986 à 43 ans, Franck Williams est victime d’un accident sur une route nationale. Il devait prendre un avion pour Londres. Trop vite dans un virage, il part en tonneaux dans sa voiture de location… Son passager est tué et lui reste infirme. Au départ de ce seizième Grand Prix d’Imola, Senna pilote la Franck Williams 16. En remplaçant les chiffres 16 par leur place dans l’alphabet, cela donne 1=A et 6=F. Soit Ayrton et Françoise. Remplacer des lettres par des chiffres est un code simple et courant qui permet, par exemple, aux admirateurs d’Adolf Hitler de porter impunément le nombre 18 (1=A et 8=H) sur leurs vêtements. Trois fois champion du monde de F1, son palmarès comprend 161 (A-F-A) départs en Grands Prix, 41 victoires (D-A) et 614 points marqués (F-A-D).

La Renault 10 s’était embrasée et à Sao Paulo, curieusement, la dépouille de Senna est posée sur… un camion de pompier. Le corps carbonisé de la comédienne, comme celui de Senna, est transporté à Paris. Puis le corps de Senna est rapatrié à Sao Paulo. Ayrton Senna est enterré à Sao Paulo, Fr. Dorléac à Seine-Port le 1er juillet. À noter que Seine se dit Senna en Italien !

sérialité,synchronicité,coïncidences,Lincoln,Kennedy,Dorléac,Senna,Kammerer,Jung,Pauli

La première victoire de Senna a lieu le 1er juillet 1973 (il a 13 ans) en kart à Interlagos (Sao Paulo) au Brésil. Le 1er juillet est le jour où F. Dorléac est inhumée à Seine-Port, en Seine-et-Marne. Notez que le numéro du kart de Senna est celui du département de la Seine-et-Marne (77).

Les lieux des accidents : Imola et Villeneuve-Loubet, les endroits où les corps meurtris sont dirigés (Bologne, Cagnes-sur-mer), là où les corps reposent (Seine-Port, Sao Paulo) présentent des points communs : Sao Paulo et Seine-Port ont les mêmes initiales. En l’an 2000, Villeneuve-Loubet et la ville italienne de Forlimpopoli, qui se ressemblent beaucoup, se sont jumelées. Forlimpopoli est à 10 km de l’entrée de l’autoroute du Soleil et surtout à une distance de 25 miles (47 km) d’Imola et de son circuit. Il existe donc un lien entre les deux villes, lieu des malheureux accidents.

 

À SUIVRE

Commentaires

Ce que je trouve étrange, ce que vous n'ayez pas remarqué qu'Imola renvoie au verbe immoler : faire le sacrifice de sa vie, et c'est souvent par le feu que l'on s'immole ! Cela signifie aussi : "tuer en sacrifice à la divinité".
Et justement, à Imola, il régnait une atmosphère étrange, surnaturelle. Sa dépouille sur un camion de pompier.
Et tout cela est arrivé par l'eau ! L'eau qui conduit au feu. L'eau qui aurait dû éteindre le feu, comme celle des pompiers.
A quel dieu a-t-on dû sacrifier ? Janus ? Le dieu de la porte (avec l'autre monde ?)
Et Senna, la Seine, l'eau, le fleuve de la vie, Paris, la scène : la mise en scène d'un sacrifice à un dieu. Ce qui renvoie à l'actrice.
Qu'est-ce que la vie essaye de nous montrer là ?
Que les dieux ne sont pas des abstractions ? Il y a là un langage à décoder. Comme un ADN.
En tous cas, magnifique article fouillé. Bravo et merci.

Écrit par : Aline | 17/06/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire