Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2018

MA RENCONTRE AVEC COLETTE SILVESTRE

RENCONTRES EXTRA-ORDINAIRES

Cette série d'articles vous est proposée par les deux créateurs de ce blog Paranormal : Ranky et Jacques Mandorla. Tous deux ont eu la chance, au cours de leur carrière respective, de rencontrer des personnages hors du commun.

Ma rencontre avec Colette Silvestre, tarologue  par Jacques Mandorla

rencontre extra-ordinaire,tarot,colette silvestre,cartomancienne,tarologue,divination,belline,lenormand

BIO-EXPRESS

Après une scolarité classique, Colette Silvestre entre, sur concours, dans l'administration. Trois ans plus tard, trouvant cette activité trop monotone, elle rejoint le groupe de presse Hersant. Le milieu journalistique, beaucoup plus vivant, convient davantage à son besoin de communiquer, d'écrire et d'échanger. Cette expérience, très riche et pleine d'enseignements, va durer dix ans et lui laisser un excellent souvenir. Mais, pour des raisons personnelles, elle est obligée d'abandonner cette activité et s'oriente alors vers le monde de l'édition d'ouvrages ésotériques.

Colette Silvestre réalise alors que sa voie est dans la tarologie, une science fondée sur l'étude des cartes du tarot. C'est son talent dans la lecture de l'agencement de ces cartes, lecture plus longue que les cartes à jouer ordinaires et comportant des figures différentes, qui lui a permis d'exercer dans un domaine qui la passionne depuis son plus jeune âge.

MA RENCONTRE

J'ai rencontré Colette Silvestre en 1988 lors d'un dîner organisé par notre éditeur commun Michel Grancher, qui avait eu l'excellente idée de réunir les auteurs des ouvrages de son incontournable collection "ABC" : ce soir-là, en tant qu'auteur de "ABC du magnétisme", j'ai fait la connaissance entre autres de Colette Silvestre ("ABC des tarots") et de Jean-Daniel Fermier ("ABC de la numérologie"), avec lesquels j'ai gardé des liens amicaux encore jusqu'à aujourd'hui.

Pour cette rubrique RENCONTRES EXTRA-ORDINAIRES, j'ai voulu en savoir plus sur cette discipline qu'est la tarologie, en interviewant Colette Silvestre.

Jacques Mandorla : Comment vous présentez-vous aux gens : tarologue, cartomancienne ou bien tireuse de cartes ?

Colette Silvestre : « Tireuse de cartes » ou « cartomancienne » sont des termes tout à fait exacts, mais qui ne correspondent plus à notre époque actuelle. Dans l'esprit de certaines personnes, ils sont même un peu péjoratifs. De nombreuses expressions changent avec le temps et avec la mode. De même qu'un sourd devient un malentendant, un aveugle un malvoyant ou une concierge une gardienne d'immeuble, les termes de « tireuse de cartes » et de « cartomancienne » sont aujourd'hui remplacés par ceux de « tarologue » ou même parfois de « conseillère en relations humaines » ! Il ne faut pas oublier que, dans le passé, on lisait l'avenir en utilisant un simple jeu de belote de 32 cartes, et c'est ce qui a donné le mot « cartomancie ». Aujourd'hui le tarot (dont le jeu présente 22 arcanes majeurs essentiels aux interprétations, plus 56 arcanes mineurs complémentaires destinés à affiner ou à compléter ces interprétations) est devenu le support principal des consultations. La récente appellation de « tarologue » semble plaire davantage que « tireuse de cartes », devenue à tort synonyme de charlatanisme.

rencontre extra-ordinaire,tarot,colette silvestre,cartomancienne,tarologue,divination,belline,lenormand

Le terme "tarologue" remplace aujourd'hui ceux de "cartomancienne" et de "tireuse de cartes".

 

JM : Comment est née cette passion chez vous ?

CS : Plutôt que de parler de passion, je préfère évoquer un intérêt fondé sur la curiosité. Attirée, dès l'âge de vingt ans, par le mystère qui entourait les cartes, je pris plaisir à consulter cartomanciennes et tarologues. J'étais surprise de voir qu'une simple lecture d'images permet de faire des prédictions qui, avec le temps, s'avéraient exactes. La curiosité m'a donc poussée à vouloir en savoir plus, à comprendre comment les cartes pouvaient répondre à nos questions et cette démarche est devenue une véritable passion au fil du temps.

JM : Comment définiriez-vous votre rôle ?

CS : C'est une activité de conseil, destinée à soulager les plaies et les bosses de l'âme et qui demande patience, compréhension et amour des autres. Si l'interprétation du tarot réclame de l'intuition, il ne faut pas négliger la logique et la psychologie pour aider à résoudre certaines préoccupations des consultants.

JM : Que représente, pour vous, un jeu de tarot ?

CS : Au départ, le tarot a été pour moi un objet de collection. Les couleurs, les formes, les graphismes des lames m'avaient incitée à collectionner différents jeux. On ne peut pas rester insensible aux véritables œuvres d'art que sont les tarots de Visconti, de Scapini, de Charles VI ou, plus récemment, celui de Dali. Par la suite, compte tenu de l'intérêt que je portais à l'interprétation de ces lames, j'ai compris que le tarot était un traité de psychologie en images, un livre de sagesse et de connaissance, un chemin initiatique riche d'enseignements. Si le tarot éveille notre imagination par ses images colorées et artistiques, il permet aussi de méditer et de dialoguer avec soi-même et d'avancer sur la voie du chemin intérieur.

JM : Quel est votre jeu de tarot préféré ?

CS : Je reste fidèle aux 22 arcanes majeurs du tarot, ce qui ne signifie pas qu'il s'agit du tarot de Marseille ! Je travaille toujours avec des jeux dont les images me plaisent et me parlent, mais il m'arrive souvent d'en changer. J'ai une préférence pour les Tarots italiens et actuellement j'utilise un tarot de Scapini, sur un thème de Roméo et Juliette. Bien entendu, je n'oublie pas l'Oracle de Venise, un jeu de ma propre création !

rencontre extra-ordinaire,tarot,colette silvestre,cartomancienne,tarologue,divination,belline,lenormand

L'Oracle de Venise : un jeu (cartes + livret) créé par Colette Silvestre et qui se présente dans un élégant coffret (éditions Grancher).

 

JM : En quoi le tarot est-il différent des autres techniques de divination ?

CS : Généralement utilisé à des fins divinatoires, le tarot peut aussi devenir un support très différent. L'interprète peut orienter la lecture des symboles, selon ses conventions et ses méthodes, vers des interprétations psychologiques, karmiques, spirituelles ou kabbalistiques.

JM : À quoi sert exactement le tarot ?

CS : Le tarot est très révélateur de la personnalité d'un individu. Chaque lame détermine les forces et les faiblesses du consultant. Il donne des informations précises sur ses émotions intérieures et cet aspect est nécessaire pour les prévisions qui pourront être faites. Le tarot est également une technique de divination mais il n'a pas le pouvoir d'influencer les événements. Simple messager, il aide à prendre des décisions, à orienter des choix, à cerner les facteurs positifs ou négatifs d'une situation, à saisir les opportunités ou à éviter les conflits, mais rien ne sera possible sans l'investissement personnel du consultant. Le tarot informe et le consultant est libre d'accepter ou de refuser l'information qui lui est transmise. Les gens viennent chercher l'espoir d'une amélioration de leur vie quotidienne, un réconfort et un éclaircissement sur leur vie future. Le tarot délivre donc un message d'espoir et d'amour. Que serait la vie sans espoir et, surtout, sans amour ? Si le tarot vous intéresse, sachez que vous pouvez lui faire confiance car c'est un ami fidèle et sincère qui ne vous décevra jamais.

JM : Qui consulte les tarologues ?

CS : En consultation, les femmes sont plus nombreuses que les hommes. Émotives et intuitives, elles se laissent aller à leurs états d'âme, sans éprouver de gêne à exprimer ce qu'elles ressentent. Les hommes sont plus fiers et n'apprécient pas de se montrer dans une position fragile. Ils réagissent également avec plus de logique et de raisonnement et considèrent qu'aller voir une cartomancienne est un truc de bonne femme. Ils se moquent gentiment, ils sourient malicieusement mais la curiosité les pousse souvent à vouloir en savoir plus !

JM : Vous ne consultez plus depuis deux décennies déjà. Pourquoi ?

CS : Par manque de temps. Les consultations demandent une grande disponibilité. Après de nombreuses années au service d'une clientèle parfois très exigeante, je consacre désormais mon temps à écrire des livres et à dispenser des cours d'initiation et de perfectionnement.

JM : Quand vous consultiez, comment travailliez-vous face à un consultant ?

CS : Je l'informe d'abord sur ce que je peux lui apporter et sur mes limites. J'avoue n'avoir aucun don exceptionnel de voyance ou de médiumnité et que je ne suis pas en mesure d'entrer en contact avec un esprit. Le consultant doit également savoir que la lecture du tarot ne va pas résoudre tous ses problèmes. Par ailleurs, je n'acceptais pas qu'une tierce personne assiste à la consultation : pour moi, le tête-à-tête est très important pour dialoguer sans avoir à être attentif à la personne dont la présence peut d'ailleurs provoquer une gêne ou une vibration négative. Enfin, la disponibilité du consultant devait être entière. Je n'ai jamais imposé de durée précise : selon les difficultés, une consultation pouvait varier d'une heure à une heure trente.

JM : Aviez-vous des difficultés à assumer l'attente des consultants ?

CS : Oui. L'intuition et la psychologie sont sans cesse en éveil pour comprendre les difficultés de la personne qui attend beaucoup de sa consultation. Il faut rester à son écoute, savoir ne pas la juger quelle que soit sa demande et rester impartial, sans jamais se projeter dans ses préoccupations. Certains cas sont faciles à analyser mais il arrive que l'on rencontre des personnes dont la situation est vraiment douloureuse. On ne peut pas rester insensible à certaines misères et si on ne peut régler tous les problèmes, on doit au moins apporter une aide morale.

JM : N'importe qui peut-il apprendre le tarot ?

CS : Le tarot est un livre d'images à la portée de tous. Il n'est donc pas nécessaire d'avoir un don particulier pour lire les arcanes du tarot. Le futur initié doit savoir qu'en s'investissant dans cette démarche, il découvrira une autre manière de penser. Philosophie et psychologie viendront ajouter à son étude une nouvelle orientation. Le travail de lecture développe l'intuition et permet ensuite de ressentir des émotions et des sensations plus fortes en soi-même. Il n'y a aucun danger à travailler et lire le tarot, mais celui-ci ne doit pas devenir une béquille dont on ne peut plus se passer. Ce support doit être utilisé à des fins d'aide et de soutien et, en aucun cas, comme une sanction.

rencontre extra-ordinaire,tarot,colette silvestre,cartomancienne,tarologue,divination,belline,lenormand

JM : Quelle est votre plus belle réussite en consultation ? 

CS : Fort heureusement, il y en a eu beaucoup. Si je devais n'en garder qu'une, ce serait la réconciliation très heureuse d'un couple au bord de la séparation. Je rappelle qu'un individu a parfaitement le droit d'accepter ou de refuser les informations et les conseils donnés par les lames de tarot. Dans le cas de cette femme, il y a eu de sa part une confiance totale dans les messages du tarot et une mise en application des conseils : le résultat a été très positif. Celui qui a toute confiance dans le tarot et qui n'hésite pas à faire les démarches nécessaires pour atteindre ses objectifs parviendra à dépasser les épreuves.

JM : Quel est votre plus cruel échec ?

CS : Un échec douloureux vous oblige à une remise en question totale par rapport à cette profession. En 1997, j'ai été bouleversée par le suicide d'une cliente fidèle depuis cinq ans. Après un investissement sérieux et sincère dans une mission humanitaire, cette femme de 55 ans s'est laissée aller à des tensions émotionnelles de plus en plus fortes pour sombrer finalement dans une grave dépression. Je n'ai sans doute pas suffisamment insisté sur la nécessité de lui faire suivre une thérapie et je n'ai pas imaginé un instant qu'elle puisse passer à l'acte. Mais peut-on réellement espérer que mes mots auraient été suffisants pour lui permettre de reprendre goût à la vie ?

JM : Vous avez écrit récemment un livre sur « Le 6e sens » : pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le sujet ?

CS : Bien que le sixième sens ne soit pas explicable, la science ne nie pas son existence et admet que nous possédons TOUS cette inestimable faculté. Ce sixième sens, nommé différemment intuition, pressentiment ou instinct, nous prévient des avantages et inconvénients d'une situation ou d'un évènement, nous met en garde face aux dangers et nous pousse à des actions positives pour l'avenir. S'il nous parait très naturel de voir, d'entendre, de se sentir, d'apprécier le goût ou de ressentir des sensations par le toucher, pourquoi refuser d'utiliser le sixième sens toujours prêt à nous donner des informations pour notre bien ? Apprendre à développer son sixième sens, c'est découvrir un message entre notre sagesse intérieure et notre conscient : il est la lumière qui éclaire notre vie.

JM : Sur quel projet travaillez-vous actuellement ?

CS : Je collabore à une nouvelle revue trimestrielle qui vient d'être lancée par un ami, Frédéric Pudleitner. Son titre : DESTINÉA, positionné comme le magazine positif du spirituel et du mieux-vivre. Le numéro 1 est sorti en janvier 2018 (j'ai écrit un article "À la découverte du Tarot de Marseille") et le numéro 2 fin mars ("La loi d'attraction : on attire ce que l'on pense"). Dans le numéro 3, qui paraîtra fin juin, je publierai un article sur "Le sixième sens".

destinéa,ésotérisme,symboles,signes,pentagramme,horoscope,mieux-vivre,tarot

JM : Puisque vous ne consultez plus, quelle activité vous occupe aujourd'hui ?

CS : J'enseigne le Tarot de Marseille, l'Oracle de Belline et la Numérologie, en cours de groupe à la librairie La Cornaline dans le 9e arrondissement. Cet enseignement me prend beaucoup de temps car il s'étale sur toute l'année scolaire. En plus de cet enseignement traditionnel, je propose des ateliers de perfectionnement, afin de former mes élèves à pratiquer ensuite professionnellement. Je fais des animations « Questions-Réponses », au cours lesquelles les participants me soumettent leurs interrogations personnelles, et je leur réponds à l'aide du tarot de Marseille. J'anime également des conférences sur différents sujets comme le 6ème sens, la loi d'attraction, l'association du tarot et de la numérologie ou encore celle du tarot et des chakras…

 

Pour en savoir plus sur les cours et animations de Colette Silvestre, n'hésitez pas à consulter son site Internet : http://colettesilvestre.fr/Index.html

 

BIBLIOGRAPHIE

Colette Silvestre a écrit plus d'une quarantaine de livres, disponibles sur www.amazon.fr, www.fnac.fr ou à la librairie La Cornaline, 62 rue Saint-Lazare, 75009 Paris.

Voici 4 de ses ouvrages incontournables.

LES 21 PORTES DES ARCANES DU TAROT DE MARSEILLE ET D'OSWALD WIRTH

rencontre extra-ordinaire,tarot,colette silvestre,cartomancienne,tarologue,divination,belline,lenormand

Cet ouvrage vous invite à entrer dans le jeu de tarot, en passant une à une 21 portes destinées à vous faire découvrir les secrets des arcanes majeurs. Trois personnages vous accompagnent au cours de ce voyage et trois regards différents vous font part de leur ressenti personnel à chaque ouverture de porte : le Mat critique et sévère mais chargé de curiosité, le profane ancré dans le monde de la Matière et l'initié dont la démarche est avant tout un voyage de l'âme qui ouvre la voie de la compassion et de l'amour universel. Au bout de la route après l'ouverture des 21 portes, quel sera votre propre regard ? Éditions Exergue – 363 pages – 23,90 €

 

LA LOI D'ATTRACTION PAR LE TAROT

rencontre extra-ordinaire,tarot,colette silvestre,cartomancienne,tarologue,divination,belline,lenormand

Cet ouvrage vous aide à comprendre que vous êtes seul maître de vos pensées et que vous attirez tout ce que vos pensez : c'est la Loi de l'Univers ou Loi d'attraction. Adopter cette loi et croire en sa force, c'est attirer à soi tout ce que l'on désire pour être heureux et, dans un même temps éloigner tout ce que l'on ne souhaite pas voir intervenir dans notre vie pour ternir notre bonheur et joie de vivre. Les arcanes du Tarot aideront, grâce à leurs symboles, à envoyer les messages dans l'Univers et, grâce à ce support, tout deviendra plus facile et plus clair. Éditions Trajectoire – 170 pages – 18,25 €

 

LE COURS DE TAROT DE COLETTE SILVESTRE

rencontre extra-ordinaire,tarot,colette silvestre,cartomancienne,tarologue,divination,belline,lenormand

Quelles sont les origines du tarot ? À quoi sert le tarot ? Comment l'aborder et, surtout comment le pratiquer ? Faut-il un don ? Cet ouvrage a été conçu non seulement pour répondre à toutes les questions que l'on se pose autour du tarot, mais aussi pour permettre de l'étudier avec facilité en toute simplicité. Ce cours de tarot est à la portée de tous, du débutant à l'élève confirmé. Rédigé en termes clairs et précis, il permet de comprendre rapidement la technique conduisant à des interprétations prévisionnelles dans les domaines de la vie quotidienne tels que le travail, l'argent, l'amour, la santé, la sexualité, la spiritualité… Éditions Grancher – 288 pages – 20 €

 

DÉVELOPPER SON 6ème SENS

rencontre extra-ordinaire,tarot,colette silvestre,cartomancienne,tarologue,divination,belline,lenormand

Nul n'ignore l'importance et l'utilité de nos cinq sens et pourtant nous sommes loin de les utiliser à bon escient et surtout d'en tirer tous les profits qu'ils sont en mesure de nous procurer. En sachant être à l'écoute de vos cinq sens et en apprenant à les exploiter, vous constaterez des améliorations de votre quotidien de façon positive. Ce travail sur les cinq sens a une grande importance car il permettra au sixième sens de se manifester spontanément et de façon différente selon la nature, le caractère, la personnalité et la sensibilité des individus. Éditions Trajectoire – 112 pages – 18,25 €

 

Prochain article : Ma rencontre avec Michel SIMON, comédien par Ranky



Commentaires

Bonjour madame
Je suis avant tout én admiration devant votre si belle aventure à travers. Votre carrière de cartomancienne
Ét devant votre talent je M incliné ainsi que votre humanisme
Je suis voyante et meduim depuis L âgé de. 8. Ans et jai exercer. À partir de 23 ans après avoir prevue naïvement mes visions qui a L époque on ete mal Ét à la fois bién vu
Jai 70 ans et continue àu mieux à M investir à la fois pour mes consultants Ét pour me permettre de pouvoir faire ce qui M est destinée. Cest avec bonheur Quê jai travailler aupres de tôut ses gens en attente de solutions Et à la fois etre heureuse d aimer mes consultants car la priorité eest aimer les gens Ét ETRE à la hauteur de ma mission C'est avec plaisir que je sélectionnerait un de vos ouvrages qui me corespond Ét Quê vous me conseillerait madame. Veuillez croire à ma considération la plus respectueuse Delphine voyante 781- rue de bransles saint Denis én val 45560 Loiret. Tele 06-21-85-55-37 (. Mail. Talbins@yahoo.fr ) bién cordialemént. Delphine

Écrit par : Delphine voyante | 02/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire