Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2009

INTRODUCTION AU SITE http://paranormal.blogspirit.com

INTRODUCTION AU SITE

Convaincu de l’existence de phénomènes paranormaux, l’illusionniste professionnel Ranky crée en 1976 le Comité Illusionniste d’Expertise et d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux (CIEEPP).

Son but :
Défendre le paranormal par l'authentification des véritables capacités paranormales, mais aussi par la dénonciation des truqueurs.
En effet, tous les phénomènes produits par les médiums peuvent être imités par l’illusionnisme, c’est-à-dire par trucages, mais cela ne prouve pas que les véritables phénomènes n’existent pas.
Les illusionnistes spécialisés sont, bien évidemment, les mieux placés pour détecter les fraudes et le système d’investigation mis en place par ce comité français, le seul reconnu par des scientifiques du monde entier, permet d’effectuer un salutaire travail de ménage.

Qui sont les experts du Comité ?
Les experts - une vingtaine actuellement - sont recrutés parmi les illusionnistes amateurs ou professionnels de haut niveau. Ils s’engagent, sous serment, à tester les sujets dits Psi en faisant preuve de probité intellectuelle, à s’abstenir de toute partialité, de jugement à priori et d’intolérance à l’égard de quelque croyance que ce soit. Toute attitude agressive de leur part entraîne l’exclusion immédiate.

Les missions du Comité
Les experts du CIEEPP peuvent suggérer des protocoles expérimentaux et éventuellement expliquer aux chercheurs comment ils peuvent être trompés par leur manque de connaissance des techniques illusionnistes, constituant ainsi une barrière de sécurité.
À ce titre, le Comité Illusionniste d’Expertise et d’Expérimentation des Phénomènes Paranormaux est de plus en plus sollicité par des laboratoires scientifiques du monde entier. En France, on peut citer ses interventions dans des laboratoires prestigieux, tels que le Centre technique de l’aluminium Péchiney ou le Centre nucléaire de Grenoble.
Les experts du CIEEPP sont souvent atterrés à la vue de certains débats ou des inconditionnels du paranormal se heurtent à des rationalistes forcenés dans des empoignades dégradantes sur des sujets où ils avaient déjà décelé soit une supercherie, soit l’authenticité des faits.
Seulement, pour des raisons que l’on devine, leur présence n’est pas toujours souhaitée sur les plateaux de télévision. Mais quand cela survient, la vérité éclate au grand jour : comme ce fut le cas sur TF1, dans l’émission Mystères, pour « l’arnaque du motard masqué » où aujourd’hui encore planerait le doute si le Comité n’était pas intervenu… presque de force !

medium_TELE_3.jpg



medium_TELE_4.jpg
361328535.jpg


Ranky
, magicien professionnel, vit dans le VAL DE MARNE. Auteur de plusieurs livres, artiste peintre amateur, il est aussi le créateur et président du (CIEEPP), seul comité Français d’expertise des Phénomènes Paranormaux reconnu par des scientifiques du monde entier.
Avec le grand journaliste d’investigation et écrivain Jacques Mandorla, Ranky a créé un site qui est devenu en un an, le N° 1 de cette spécialité si controversée.


PARANORMAL SELON RANKY.jpgLes progrès continuels de la science n’ont toujours pas réussi à nous débarrasser d’un obscurantisme omniprésent. Pour certains, et parmi eux des scientifiques, les phénomènes dits paranormaux ne sont qu’illusions, hallucinations, charlatanisme.
Pour d’autres scientifiques, leur intérêt pour la recherche psi les font souvent reléguer par leurs pairs, au rang d’illuminés qu’il faut stigmatiser. Une approche trop marquée sur le sujet peut nuire à leur évolution professionnelle quand ce n’est pas briser leur carrière.
Pourtant, ne pas étudier sérieusement le paranormal ouvre les portes aux mouvements sectaires et aux escrocs.
De plus, les médias, et principalement la télévision, entretiennent une véritable désinformation permanente sur le sujet. Ils sont ainsi responsables de l’obscurantisme qu’ils prétendent combattre.
Le paranormal, qui est peut-être du “normal” pas encore expliqué, doit être abordé avec ouverture d’esprit, doute raisonnable et sans àpriori, en se posant les questions suivantes :
Le paranormal existe-t-il ?
Quels travaux scientifiquement controlés ont été entrepris et combien ont abouti ?


LE PARANORMAL SUPPOSÉ

Il est indéniable que le “paranormal” envahit, plus ou moins fréquemment et avec plus ou moins de force, la vie ordinaire de chacun d’entre-nous : éclairs divinatoires, rêves prémonitoires, visions, coïncidences, etc. Tous ces ressentis peuvent, dans la majorité des cas, trouver une explication rationnelle dans des réactions physiques, physiologiques ou psychologiques déjà connues des spécialistes.
Lorsqu’un phénomène bizarre nous assaille, nous devons, avant de voir du psi partout, tenter de trouver une explication rationnelle, en somme faire preuve de septicisme car c’est peut-être le hasard qui le produit. Mais attention : trop de scepticisme donne des explications limitées.

LE PARANORMAL AVÉRÉ
C’est l’impossibilité pour des spécialistes: scientifiques, médecins, psychologues, psychiatres etc, de fournir une explication classique. Le
phénomène reste la plupart du temps non reproductible et sans preuve. L’investigation demeure donc difficile et les explications aléatoires.
Seuls, des témoignages peuvent servir à la recherche parapsychologique et dans certains domaines seulement :
Rêves prémonitoires.
Etats modifiés de conscience.
Guérisons spontanées.
Perception extra-sensorielle. ( télépathie, clairvoyance,etc)
Poltergeist.
Etc.

LE PARANORMAL EXPÉRIMENTAL
En France, il n’existe aucune université comprenant une chaire de parapsychologie.
Seuls deux enseignements existent : l’enseignement sceptique, appelé zététique, à l’université de Nice et l’enseignement de Paul-Louis Rabeyron à l’université catholique de Lyon.
l’ Institut Métapsychique International (IMI) créée en 1919 et reconnue d’utilité publique, est la seule fondation Française, vouée à la recherche parapsychologique en utilisant les mêmes techniques que les autres disciplines scientifiques.
Pour trouver des universités hébergeant des chaires de parapsychologie, il faut se rendre aux Etats-Unis, en Belgique, dans les pays Anglo-saxons, en Allemagne (Utrech-Edimbourg-)
Mais les travaux entrepris sous protocoles scientifiquement contrôlés restent méconnus car ils sont rarement publiés dans des revues dites “officielles” mais plutôt dans des magazines populaires.
Les sujets Psi ne fonctionnent pas selon les lois ordinaires de la nature. Mais dans les autres pays, nous sommes dans le domaine de la recherche, nous ne sommes pas dans le domaine de la croyance dans lequel la France est confinée.

A SUIVRE

LES ILLUSIONNISTES ET LE PARANORMAL.
LES SCIENTIFIQUES FACE AU PARANORMAL.
LES ESCROCS DU PARANORMAL.



Commentaires

Je suis fan de tous vos sujets! Je souhaiterais apprendre sur le magnétisme je le ressens en moi ça ne pourra que m'aider et améliorer mes connaissances merci beaucoup

Écrit par : Hautefeuille jennifer | 29/09/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire